altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




19 août 2017

CONCERTS

Salzbourg 2017 (2) :
Wozzeck dans les tranchées

© Ruth Walz / Salzburger Festspiele

Absent de Salzbourg depuis vingt ans, Wozzeck fait son grand retour grâce au nouveau patron du festival Markus Hinterhäuser, dans une mise en scène de William Kentridge évoquant le cauchemar de la Première Guerre mondiale. Une vision déshumanisée au même degré que la direction analytique de Vladimir Jurowski, face à un plateau où seul le rôle-titre déçoit.
 
  lire l'article


CONCERTS

Salzbourg 2017 (1) :
Tout le monde se lève pour Currentzis

Pour leur première apparition à Salzbourg, les instrumentistes sibériens de musicAeterna et l’excentrique Teodor Currentzis reçoivent une standing ovation avec un magnifique programme où après un concerto de Berg atomisé, le maestro gréco-russe réinvente une Titan de Mahler inouïe de nuances et de rubato, jouée et applaudie débout.
 
  lire l'article



CONCERTS

Salzbourg 2017 (3) :
Le poète parle

© Marco Borrelli

Qu’ont en commun les Kreisleriana et la Sarabande de la Cinquième Suite française ? Pas plus a priori que la Sonate facile de Mozart et la Fantaisie de Schumann. Mais c’est tout le talent de Mitsuko Uchida de déployer dans cet épineux programme un style absolument unitaire atteignant à l’épure de pièces dont l’élaboration formelle s’efface au profit du noyau universel.
 
  lire l'article


EN BREF...

  • Nicolas Le Riche au Ballet Royal de Suède
  • Une Gilda peut en cacher une autre
  • Vainqueurs du premier Concours de chant de Marseille
  • Décès de Jeffrey Tate
  • Mort de Jiří Bělohlávek
  • [ Lire toutes les brèves ]
     


    CONCERTS

    Bayreuth 2017 (2) :
    Dénazification soft

    Première mise en scène de l’ouvrage hors giron familial depuis les années 1950 à Bayreuth, ces nouveaux Maîtres chanteurs, aux ressorts comiques parfois proches du théâtre de boulevard, proposent en filigrane une manière de dénazification à travers la figure du bouc-émissaire juif Beckmesser, tandis que Philippe Jordan théâtralise au mieux sa lecture orchestrale.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    Bayreuth 2017 (1) :
    Le Purgatoire

    Si l’on peut comprendre le contexte polémique de Parsifal présenté en 2016 à Bayreuth par Uwe Eric Laufenberg après les attentats de Bavière, force est de constater les faiblesses, les limites et le relatif ennui d’un spectacle plutôt inoffensif, à l’optimisme consensuel mais assez lisse. Beaucoup de bonnes intentions, mais on sait que l’enfer en est pavé.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    Baden-Baden 2017 (2) :
    Au bord de l’ennui

    La production scénique décorative et assez inoffensive de cet Eugène Onéguine pétersbourgeois est en partie compensée par les très belles forces musicales du Mariinski dirigées par un Valery Gergiev qui s’étire cependant trop et bride sans cesse un orchestre risquant de couvrir des voix dans l’acoustique ingrate du Festspielhaus.
     
      lire l'article



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com