altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




17 février 2019

DANSE

Preljocaj au zénith
© JC Carbonne

Créé en septembre dernier à la Biennale de la danse de Lyon et appuyé sur des musiques de Ravel, Chostakovitch, Bach, Xenakis, Glass, Daft Punk et 79D, Gravité ramène Angelin Preljocaj à l’essentiel, à savoir le corps du danseur dans son rapport fondamental avec le sol et avec l’espace. Une grande réussite au Théâtre de Chaillot.
 
  lire l'article


CONCERTS

Cho & Chung

Pour son retour, dans une forme qu’on ne lui avait pas connue depuis des mois, devant l’Orchestre Philharmonique de Radio France et dans un programme entièrement consacré à Tchaïkovski, Myung-Whun Chung entre accompagné de son compatriote coréen Seong-Jin Cho et s’attèle à un Concerto pour piano n° 1 tapageur avant une Symphonie Pathétique mieux dosée.
 
  lire l'article



CONCERTS

L'opéra travesti
© Gilles Abegg

L'opéra vénitien se porte comme un charme, à l’image de cette Finta Pazza de Francesco Sacrati à l'Opéra de Dijon. Si la mise en scène de Jean-Yves Ruf offre un cadre prudent et peu varié à la longueur généreuse de l’ouvrage, on trouvera des motifs de satisfaction dans le bon niveau du plateau et surtout la direction signée Leonardo García Alarcón.
 
  lire l'article


EN BREF...

  • Succession de Stéphane Lissner à l’Opéra
  • Départ de Karl Paquette
  • Agnès Letestu décorée
  • Disparition de Jacqueline Moreau
  • Montserrat Caballé est morte
  • [ Lire toutes les brèves ]
     


    DANSE

    Créations inégales

    Deux créations (Dogs Sleep de Marco Goecke et Les Noces de Pontus Lidberg) et une reprise (Faun de Sidi Larbi Cherkaoui) pour ce programme contemporain au Ballet de l’Opéra de Paris donné au Palais Garnier. Curieux mélanges musicaux et impressions mitigées malgré l’excellence permanente des danseurs et de beaux moments chorégraphiques.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    Caïn-caha

    On peine à entrer dans cette production inégale de l’oratorio d’Alessandro Scarlatti Il Primo Omicidio, où la mise en scène de Romeo Castellucci, cérébrale, forte à certains égards, ne rencontre pas vraiment la direction grise d’un René Jacobs à la recherche de l’austérité, et surtout l’engagement guère tangible d’un plateau des plus impersonnels.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    De l’intériorité à la jubilation

    Si Chostakovitch et Prokofiev sont tous deux de la même terre et du même temps, tout oppose résolument ces deux compositeurs. Une donnée qui ressort avec évidence dans ce concert mené par Valery Gergiev et le violoniste Sergeï Kachatryan, allant des profondeurs insondables de Chostakovitch à l’extériorisation jubilatoire et provocatrice de Prokofiev.
     
      lire l'article



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com