altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




20 août 2014

CONCERTS

Bayreuth 2014 (5) :
Point (d’interrogation) final

© Bayreuther Festspiele / Enrico Nawrath

Un Ring qui ne pose pas de questions est sans doute un Ring raté. Mais la dernière journée de celui de Castorf laisse une impression d’inaboutissement assez frustrante. Pas de catharsis, des thèses délaissées en cours de route, des interrogations sans réponse, un certain détachement, voire un certain ennui. Warum ?
 
  lire l'article


CONCERTS

Bayreuth 2014 (3) :
La ruée vers l’or noir

Walkyrie dépassionnée quoique intelligente où l’on croit comprendre que l’exaltation et l’idéalisme n’ont plus de place dans le monde contemporain où règnent les rapports de force, le sexe et la cupidité. Une direction toujours éblouissante, une distribution moins cohérente complètent un spectacle au final plus mitigé que Rheingold.
 
  lire l'article



CONCERTS

Bayreuth 2014 (4) :
La Belle et le Crocodile

© Bayreuther Festspiele / Enrico Nawrath

Toujours chez les truands ratés, le Siegfried de Castorf fait la part belle aux gags et boude toute effusion sentimentale. Mi-nostalgique mi-critique de l’ancienne RDA, le spectacle s’aventure dans une juxtaposition de plus en plus délirante, famille crocodile, dictateurs, oiseau nymphomane, compagnies pétrolières, sur fond de pizzeria de Walt Disney.
 
  lire l'article


EN BREF...

  • Frans Brüggen est mort
  • Les projets de Bayreuth jusqu’à 2020
  • Décès de Carlo Bergonzi
  • L’ODB lâché par la mairie de Dijon
  • Castorf menace Bayreuth de procès
  • [ Lire toutes les brèves ]
     


    CONCERTS

    Bayreuth 2014 (2) :
    Al Capote et ses drôles de dames

    Dans une scénographie décapante transposée dans un motel de passe, et avec une direction d’acteurs aussi maîtrisée que la distribution est cohérente, ce Rheingold frappe très fort pour ouvrir le Ring de Castorf à Bayreuth. La direction passionnante de Kirill Petrenko transforme l’essai pour ce premier volet passionnant qui ouvre l’appétit pour la suite.
     
      lire l'article


    CONCERTS

    Bayreuth 2014 (1) :
    Le triomphe des rats

    Ovation délirante et debout pour Klaus Florian Vogt, applaudissements frénétiques pour toute l’équipe, le Lohengrin de Hans Neuenfels à Bayreuth, pour son cinquième été sur la Colline, suscite une unanimité à peine croyable pour qui se souvient de la bronca ayant accueilli la mise en scène en 2010. Un véritable triomphe pour les rats.
     
      lire l'article


    DOSSIER CD

    Strauss le Viennois

    Aubaine que le retour en un petit coffret de cinq CD de la totalité des enregistrements straussiens de Clemens Krauss à la tête des Wiener Philharmoniker au début des années 1950. Dans des conditions sonores idéales, on redécouvre un art de diriger Strauss à nul autre pareil, fin et cinglant, plein de libertés et de classe aristocratique.
     
      lire l'article



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com