altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 janvier 2017

05 janvier 2017 : Disparition de Georges Prêtre
Le chef d’orchestre Georges Prêtre est mort hier à l’âge de 92 ans dans sa résidence du Sud-Ouest de la France. Cliquez ici pour lire l’hommage de Gérard Mannoni.


04 janvier 2017 : Une Britannique à la tête du Châtelet
Il ne doit y avoir personne en France jugé apte à diriger le Théâtre du Châtelet puisque c’est une Britannique, Ruth Mackenzie, qui a été choisie par la Mairie de Paris pour succéder à Jean-Luc Choplin à la tête de l’illustre théâtre. Madame MacKenzie a certes toutes les qualifications requises puisqu’elle a dirigé le Holland Festival aux Pays-Bas, présidé les Olympiades culturelles de Londres 2012, le Festival international de Manchester et le Scottish Opera et conseillé la Tate Modern. Un palmarès impressionnant pour cette femme de 59 ans, qui fait un peu figure d’échappée du Brexit. Faut-il y voir vraiment le seul choix possible ou un nouvel exemple de notre pratique nationale qui veut que l’herbe soit toujours verte ailleurs et qui a pour résultat que bien de nos chefs de talent soient en poste à l’étranger et non chez nous où tout patronyme à consonance germanique ou anglo-saxonne reste fascinant pour des décideurs qui connaissent souvent mal le terrain national ? Welcome donc à Ruth MacKenzie, et ses collègues français peuvent attendre encore quelques années au chaud dans leurs charentaises. Quant à Jean-Luc Choplin, il ne lâche pas la proie pour l’ombre puisqu’il n’effectue qu’un glissement vers les eaux de la Seine en prenant la responsabilité de la programmation des futures salles de l’Île Seguin, la Seine musicale. Par ailleurs, le Théâtre du Châtelet ferme ses portes à la fin du mois pour travaux durant vingt-huit mois, pour rouvrir en septembre 2019. (GM)


02 janvier 2017 : Léonore Baulac danseuse Étoile
Après la nomination du Premier Danseur Germain Louvet comme Étoile, c’est au tour de la Première Danseuse Léonore Baulac, 26 ans, d’arriver au titre suprême. Nommée par Stéphane Lissner à la demande d’Aurélie Dupont, directrice de la danse, Léonore Baulac venait de danser le 31 décembre le double rôle d’Odette/Odile dans le Lac des cygnes. Cette jolie et excellente ballerine avait été sortie du lot par Benjamin Millepied qui lui avait confié le rôle de Clara dans Casse-Noisette. Elle a dansé depuis plusieurs premiers rôles dont celui de Juliette dans le Roméo et Juliette de Noureev. Avec ces deux premières nominations, Aurélie Dupont semble avoir décidé d’achever la tâche de Benjamin Millepied qui avait distingué ces deux jeunes danseurs, ainsi que Hugo Marchand, aujourd’hui Premier Danseur. Millepied avait démissionné de son poste sans avoir nommé aucune Étoile.


30 décembre 2016 : Germain Louvet nommé danseur Étoile
À l’issue de la représentation du Lac des cygnes du 28 décembre dans la version de Rudolf Noureev à l’Opéra Bastille, Stéphane Lissner, sur proposition d’Aurélie Dupont directrice de la danse, a nommé le Premier Danseur Germain Louvet danseur Étoile. À 23 ans, il était monté Premier Danseur lors du dernier concours interne de l’Opéra national de Paris au mois de novembre dernier.


23 décembre 2016 : Heinrich Schiff est mort
Le violoncelliste et chef d’orchestre Heinrich Schiff s’est éteint dans la nuit du 22 au 23 décembre à Vienne, à l’âge de 65 ans. Né en 1951, il devient rapidement l’élève d’André Navarra et débute une carrière de soliste en 1971, avant de se consacrer également à la direction d’orchestre dès 1986. Il arrêtera en 2012 sa première activité pour ne garder que la seconde, devenant notamment directeur artistique du Northern Sinfonia (1990 à 1996), puis du Philharmonique de Copenhague (1996 à 1999) et enfin du Wiener Kammerorchester (2005 à 2008). Dans un large répertoire allant du baroque à la musique contemporaine, il aura marqué les esprits dans les sonates de Bach, les concertos de Chostakovitch ou en accompagnant le Quatuor Alban Berg puis les Hagen dans le Quintette à deux violoncelles de Schubert. Au jeu des enregistrements moins célèbres à redécouvrir, citons les concertos de Saint-Saëns et Lalo dirigé par Mackerras pour DG ou les Concerti Grossi de Schnittke, ainsi qu’une box de 17 CD sortie récemment chez NEOS pour fêter une soixante-cinquième année dont ce grand artiste aura trop peu profité.

 
[   page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com