altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 octobre 2018

09 février 2017 : Disparition de Nicolaï Gedda
Nous venons d’apprendre la mort, il y a presque un mois, du ténor Nicolaï Gedda, figure majeure du chant de la seconde moitié du XXe siècle musical, à l’âge de 91 ans. Cliquez ici pour lire l’hommage de Gérard Mannoni.


07 février 2017 : La saison lyrique 2017-2018 de Chicago
Parmi les maisons musicales les plus célèbres du Nouveau Continent, le Lyric Opera of Chicago fait partie du Top 3, et présente dès maintenant sa nouvelle saison, huit opéras, tous de grands classiques, et un musical pour clore la saison, Jesus Christ Superstar, sur un texte de Tim Rice et une musique d’Andrew Lloyd Webber. Au programme également un Mozart, un Verdi, un Bellini, un Puccini, un Wagner, mais aussi Gluck, Bizet ou Massenet, prouvant que les ouvrages français ont toujours leur place partout dans le monde, et même souvent plus qu’à Paris. En ouverture de saison le 23 septembre, Orphée et Eurydice dans la mise en scène de John Neumeier et dirigé par Harry Bicket. En octobre, Rigoletto dans une mise en scène d’E. Loren Meeker et sous la direction prometteuse Marco Armiliato. Reprise ensuite d’une unique Walkyrie extraite du Ring de l’an passé, dans la mise en scène de David Pountney et la direction de Sir Andrew Davis. Des Pêcheurs de Perles également, ainsi qu’une Turandot, des Puritains dirigés par Enrique Mazzola, un Così conduit par James Gaffigan et enfin un Faust avec en fosse le Français Emmanuel Villaume et au chant Benjamin Bernheim dans le rôle principal, complète cette saison sans risque mais prometteuse pour animer ses ouvrages célèbres.


06 février 2017 : Yoncheva abandonne Tatiana
L’Opéra de Paris annonce que la soprano Sonya Yoncheva, initialement prévue dans le rôle de Tatiana pour les représentations du 3 au 14 juin 2017 à l’Opéra Bastille, dans la production d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski mise en scène par Willy Decker et sous la direction d’Edward Gardner, a choisi d’annuler sa participation à cette reprise ainsi que d’abandonner définitivement le rôle, dont tant le caractère psychologique que l’écriture musicale ne lui correspondent plus. Elle sera remplacée par la jeune Australienne de 28 ans Nicole Car, tandis que les représentations du 16 au 31 mai seront assurées comme prévu par Anna Netrebko.


03 février 2017 : Mort d’Henry Louis de La Grange
Le musicologue français (d’origine américaine par sa mère) Henry Louis de La Grange, l’une des personnalités musicales les plus respectées de par le monde, est mort à son domicile suisse de Morges le 27 janvier au matin, à l’âge de 92 ans. Il restera comme le musicologue ayant réalisé la biographie la plus complète, toutes langues confondues, dévolue à un compositeur, avec ses ouvrages sur Gustav Mahler, et notamment la très exhaustive biographie en trois volumes parue chez Fayard dans les années 1980. Sa découverte du compositeur qui devait l’accompagner toute sa vie eut lieu à New York en 1945 lors d’un concert où Bruno Walter dirigeait la Neuvième Symphonie. Henry Louis de La Grange rencontra Alma, la veuve du compositeur, en 1952, et se lia ensuite d’amitié avec la fille du couple, Anna. En 1986, il fonda avec Maurice Fleuret la Bibliothèque Gustav Mahler, devenue Médiathèque Gustav Mahler, au 11bis rue de Vézelay, dans le 8e arrondissement de Paris. Du milieu des années 1980 à celui des années 1990, il avait collaboré au mensuel Diapason pour lequel il chroniquait les sorties discographiques mahlériennes, mais était aussi un conférencier extrêmement demandé aux quatre coins du globe. Il était également l’auteur de Vienne, une histoire musicale retraçant des siècles de présences musicales dans la capitale des Habsbourg. Personnalité affable et très accessible, d’une grande douceur, il était souvent consulté par les grands chefs mahlériens, au premier rang desquels ces dernières années Pierre Boulez et Riccardo Chailly.


02 février 2017 : Prises de fonctions au Châtelet
C’est hier le 1er février que le binôme composé de Thomas Lauriot dit Prévost et de Ruth Mackenzie a pris la direction de Théâtre du Châtelet. Diplômé d’HEC en 1993, Thomas Lauriot dit Prévost entre à l’Opéra national de Paris en 1996 sous le mandat de Hugues Gall où il est notamment responsable du service marketing et vente internet pendant cinq ans. En 2002, il est nommé administrateur du Théâtre de Caen, lieu de résidence des Arts Florissants. En 2006, il rejoint le Théâtre du Châtelet en tant que Directeur administratif et financier sous la direction de Jean-Luc Choplin. C’est là qu’il fait la connaissance de Ruth Mackenzie lors de la coproduction du spectacle Monkey, Journey to the West entre le Châtelet et le Festival international de Manchester. Au cours de cette période, il est également membre du Conseil d’Administration de la Chambre Professionnelle des Directions d’Opéra (CPDO). Depuis janvier 2014, il est gestionnaire financier du Théâtre Royal de La Monnaie à Bruxelles où, en plus des questions budgétaires, il développe notamment une politique audiovisuelle dynamique et multiplie les coproductions. Entre 2010 et 2016, il est également membre du Conseil d’Administration et trésorier d’Opera Europa. Ruth Mackenzie est depuis 2014 la Directrice artistique du Holland Festival. Elle a été Directrice exécutive du Nottingham Playhouse (1990-1997), Directrice générale du Scottish Opera (1997-1999), Conseillère pour le Ministère de la Culture, des Médias et du Sport du Royaume-Uni (1999-2002 et 2007-2010), Conseillère en dramaturgie pour Luc Bondy au Wiener Festwochen (2007-2010), Directrice artistique du Chichester Festival Theatre (2002-2006) et Directrice générale du Festival international de Manchester (2006-2007). En 2010, elle est nommée Directrice des Olympiades culturelles pendant les Jeux Olympiques de Londres de 2012, le plus grand festival de l’histoire du Royaume-Uni. Elle y a notamment mené le premier grand programme de commandes auprès d’artistes en situation de handicap, une innovation qui sera reprise aux JO de Rio et bientôt, de Tokyo. Elle y a convié de nombreux artistes tels que Pierre Boulez, Cate Blanchett, Ariane Mnouchkine, Jay Z, Pina Bausch ou Yoko Ono. Elle est faite, à cette occasion, Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique. Ruth Mackenzie a également été consultante pour de nombreux organismes et institutions, parmi lesquels le Barbican Centre, la Tate Modern, la BBC, le London Symphony Orchestra et le British Film Institute.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com