altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
22 novembre 2017

13 octobre 2005 : Danse à Aix transféré
Patrice Poyet, directeur du festival Danse à Aix, a annoncé que « pour des raisons d'économie d'échelle », la Ville et la Communauté du Pays d'Aix « transfèreraient dès 2006 l'activité de Danse à Aix au Centre chorégraphique national-Ballet Preljocaj » basé à Aix-en-Provence. Maryse Joissains-Masini, député-maire d'Aix-en-Provence et présidente de la Communauté du Pays d'Aix (CPA), a confirmé cette décision en assemblée générale extraordinaire de Danse à Aix et a accordé « à titre exceptionnel une subvention destinée à procéder à la liquidation » de notre association, précise Patrice Poyet. La Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) est, selon ce dernier, « précurseur du désengagement vis-à-vis de Danse à Aix et s'aligne sur la position de la Ville et de la CPA ». Toujours selon la même source, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et le département des Bouches-du-Rhône protestent avec vigueur, déclarant que leur soutien à Danse à Aix reste entier et que « les subventions allouées n'iront pas au Ballet en cas de transfert d'activité ». « Nous perdons ainsi les 4/5e de notre financement et sommes effectivement dans l'obligation de cesser notre activité », indique Patrice Poyet. « La tension, ajoute-t-il, entre nos deux structures (Danse à Aix et le Ballet Preljocaj) était palpable depuis 9 ans [...] le jeu de massacre est terminé : nous tirons notre révérence [...] Je souhaite que cette affaire ait valeur de profonde réflexion pour chacun d'entre nous [...] Dans un contexte de redéploiement des crédits de l'Etat, estime M. Poyet, on voit se renforcer une tendance à l'hégémonie et à la concentration institutionnelle des projets culturels. Il en découle un affaiblissement de la diversité artistique... »


29 septembre 2005 : Colonne annule son concert de rentrée
L'Orchestre Colonne, qui devait ouvrir sa saison symphonique parisienne le 4 octobre, a annoncé qu'il annulait ce concert en raison du mot d'ordre de grève lancé dans les transports en commun. Ce rendez-vous devait avoir lieu au Théâtre Mogador, sous la baguette du directeur musical de la formation, le compositeur Laurent Petigirard, de l'Académie des Beaux-Arts. Le prochain concert de l'Orchestre aura donc lieu salle Gaveau, le 10 novembre, sous la direction de Pascal Verrot. En revanche, le concert d'éveil pour les enfants qui précède chaque concert du soir est maintenu le 2 octobre à 10h45 à Mogador, avec Laurent Petitgirard et le pianiste Jean-Philippe Collard qui était soliste invité pour le 4 octobre.


28 septembre 2005 : Gluck contre les maladies rares
Philémon, c'est d'abord le nom d'un enfant de notre époque disparu trop vite. C'est aussi un opéra perdu de Gluck, Bauci e Filemone, redécouvert à la Bibliothèque Nationale Suisse par Vincent Guiot, papa du petit Philémon et fondateur de l'association Les sept vies de Philémon au profit de la lutte contre les maladies rares. Pour soutenir la recherche, Bauci e Filemone et Aristeo de Gluck renaîtront en janvier 2006, grâce à Christophe Rousset et ses Talens lyriques, à Bruxelles (Palais des Beaux-Arts, le 9), à Monte Carlo (Opéra, le 20), à Paris (Palais Garnier, le 22), à Strasbourg (Opéra National du Rhin, le 24) et à Montpellier (le Corum, le 26). www.philemonetbaucis.com.


28 septembre 2005 : Rolando Villazon chez Deutsche Grammophon
La firme allemande vient d'annoncer la signature d'un contrat d'exclusivité avec le ténor mexicain, contrat qui prendra effet à compter de juin 2007. Rappelons que Villazon enregistre actuellement pour EMI Virgin ? son dernier récital pour ce label a été pour le moins triomphal. Deutsche Grammophon réalise assurément une belle opération, tant il est vrai que Villazon est "la" révélation lyrique de ces dernières années. Les Parisiens pourront d'ailleurs le constater dès ce mois d'octobre à l'Opéra Bastille, où il sera le Rodolfo de la Mimi d'Olga Guryakova.


27 septembre 2005 : Nouveaux chefs pour la Bohème à Bastille
Le chef d'orchestre autrichien Gustav Kuhn, qui a accepté d'assurer la direction musicale de Così fan tutte au Palais Garnier suite au forfait de Daniel Harding, ne pourra par conséquent maintenir sa participation à la reprise de la Bohème prévue à l'Opéra Bastille entre le 5 octobre et le 4 novembre. Hormis la soirée du 29 octobre qui sera dirigée par Maurizio Barbacini, l'ensemble des représentations aura lieu sous la direction de Daniel Oren, qui avait déjà dirigé la même production de la Bohème à l'Opéra de Paris en 1999 et 2001, ainsi que le Barbier de Séville mis en scène par Colline Serreau la saison passée.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com