altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
23 juin 2018

18 décembre 2005 : L'École de danse de l'Opéra à Washington
Les élèves de l'École de danse de l'Opéra national de Paris se produiront pour la première fois Washington du 26 au 29 janvier 2006. Les jeunes danseurs français donneront quatre représentations au John F. Kennedy Center for Performing Arts de Washington, dans le cadre du festival International Ballet Academy, qui présente le travail des plus prestigieuses écoles de danse au monde (Ballets royaux de Londres et du Danemark, Ecole Vaganova du Mariinski de Saint-Pétersbourg, etc.). Quarante-deux élèves y danseront Scaramouche et des extraits de Péchés de jeunesse, ballet créé pour l'école en 2000 par l'étoile Jean-Guillaume Bart. L'École de danse de l'Opéra de Paris s'était déjà rendue trois fois aux États-Unis, à New-York (Juilliard School en 1988, City Center en 1992 et John Jay Theater en 2002), mais ne s'était jamais produite dans la capitale fédérale américaine.


15 décembre 2005 : Emmanuel Krivine au Luxembourg
Le chef d'orchestre français Emmanuel Krivine sera, à compter de septembre 2006, le nouveau directeur musical de l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Le contrat qui le liera à l'orchestre pendant une durée de trois ans a été signé en accord avec les représentants du Conseil d'administration de la Fondation Henri Pensis. Emmanuel Krivine prend la succession de Bramwell Tovey qui n'a pas voulu prolonger son contrat au-delà de juin 2006. Le chef d'orchestre, de son côté, est ravi d'entamer une nouvelle étape de sa collaboration avec l'Orchestre Philharmonique, après trois ans en tant que premier chef invité. Encore une nouvelle expérience à l'actif de celui qui a fondé, en 2004, la Chambre Philharmonique, ensemble dans la lignée des formations sur instruments d'époque dans le but de revisiter les répertoires classique et romantique. Dès 2007, Krivine emmènera l'Orchestre philharmonique du Luxembourg dans des tournées en France, en Suisse et en Autriche.


05 décembre 2005 : Mozart au Louvre
En 2006, l'auditorium du Louvre célébrera l'anniversaire de la naissance de Mozart à travers six concerts essentiellement consacrés à sa musique de chambre.
Quatre jeunes chanteurs de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Paris interpréteront des airs et des lieder amoureux du compositeur, notamment les Notturni qu'il avait écrits pour les soirées auxquelles il avait participé, à Paris, chez les Dacquin. Suivront les sonates pour piano, des pièces pour cordes, et certains concerts comme ceux des pianistes Stephen Hough et Jonathan Biss et autour du hautboïste François Leleux, mettront en regard la musique de Mozart et le répertoire du XXe siècle, notamment Schoenberg et Britten.


23 novembre 2005 : James King est mort
Le ténor américain James King, éblouissant wagnérien et straussien des années 1960 et 1970 est mort dimanche 20 novembre dernier. Cliquez ici pour lire la chronique de Gérard Mannoni.


15 novembre 2005 : Pas de drogue à l'Opéra-Comique
Jérôme Savary, directeur de l'Opéra-Comique et metteur en scène de la Veuve joyeuse de Franz Lehàr actuellement à l'affiche où elle fait salle comble, a indiqué vendredi qu'il avait retiré de son spectacle toute allusion à la Colombie. Cette décision fait suite à une lettre de protestation de l'ambassadeur de Colombie en France, Miguel Gomez. Le diplomate demandait au metteur en scène de retirer l'allusion à la cocaïne colombienne dans une scène de sa production. Savary, dans sa réponse, reconnaît que dans une scène un comédien présente un sachet de cocaïne en disant : « C'est de la colombienne ». Le metteur en scène de préciser : « Cette scène constitue un aspect secondaire de l'opérette et je ne m'imaginais pas que cette scène vous gênerait autant. Pour cette raison (...), j'ai fait retirer du spectacle toute allusion à la Colombie ». L'héroïne, si l'on peut dire, de la Veuve joyeuse, dans le livret initial, est censée venir d'une principauté de fantaisie plutôt européenne qui, avec Jérôme Savary, est devenue une république bananière d'Amérique du Sud. Ce genre de transposition et d'allusion à ce continent est fréquente chez le metteur en scène, qui, né en Argentine, a été sensibilisé à la dictature péroniste. La Veuve joyeuse est à l'affiche de l'Opéra-Comique jusqu'au 15 janvier.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com