altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

17 mai 2005 : Aldo Ciccolini remplacé au TCE le 24 mai
Le pianiste Aldo Ciccolini a annulé, pour raisons de santé, le récital qu'il devait donner à Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, mardi 24 mai prochain. A la même date, à 20 heures, un récital de remplacement est prévu avec le pianiste russe Alexei Volodin, 28 ans, Prix du Concours Geza Anda 2003, par les organisateurs du concert, le festival toulousain « Piano aux Jacobins ». Au programme figurent des pièces de Schubert, Beethoven, Prokofiev et Rachmaninov. L'édition 2005 de Piano aux Jacobins (la 26e) aura lieu, pour sa part, du 6 au 29 septembre.


16 mai 2005 : Waltraud Meier commandeur des Arts et Lettres
La mezzo allemande Waltraud Meier, cantatrice wagnérienne recherchée, a reçu samedi 7 mai à Paris, des mains du ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres, les insignes de Commandeur dans l'Ordre des Arts et Lettres. Selon un communiqué du ministère de la Culture, la mezzo-soprano a reçu la décoration à l'issue de la dernière représentation de Tristan et Isolde à l'Opéra Bastille.


12 mai 2005 : Nouveau jeune chef associé à Radio France
Dans la perspective de la formation des jeunes chefs d'orchestre, Myung-Whun Chung souhaitait recruter, pour un an renouvelable, un nouveau jeune chef associé pour le Philharmonique de Radio France qui, au delà du suivi des activités du directeur musical et des chefs invités, puisse diriger plus spécifiquement les programmes jeune public. Ce poste de jeune chef d'orchestre associé a été créé en 2002 et occupé d'octobre 2002 à juin 2005 par l'Ukrainien Kirill Karabits. Ce dernier est actuellement chef invité principal de l'Opéra national et du Ballet d'Ukraine à Kiev, ainsi que directeur musical du Festival international de musique de Kiev. Depuis octobre 2004, il est premier chef invité de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Le concours de recrutement de cette année a vu le succès de Jakub Hrů?a, de nationalité tchèque, né en 1981. Ce tout jeune chef de 24 ans a été l'élève de Jiři Belohlavek et de Leo? Svarosky, et est déjà, depuis 2002, chef associé de la Philharmonie tchèque. Récemment, il a dirigé la production scénique de La petite renarde rusée de Janaček au Théâtre National de Prague. Il occupe également le poste de Directeur musical de l'Orchestre Bohuslav Martinu à Zlin.


06 mai 2005 : Delphine Moussin danseuse étoile
A l'issue de la représentation de la Cendrillon de Rudolf Noureev du 3 mai, dont elle assuma le rôle-titre malgré un poignet cassé, la première danseuse Delphine Moussin a été nommée danseuse étoile de l'Opéra de Paris par Gerard Mortier, sur proposition de Brigitte Lefèvre. Après celle de Wilfried Romoli nommé à 42 ans, la nomination de Delphine Moussin, 36 ans, confirme la volonté de la nouvelle direction de l'Opéra de ne pas s'en tenir à une tradition voulant que, passé un certain âge, on ne puisse plus atteindre ce grade suprême. Ces deux exemples sont d'autant plus significatifs que Delphine Moussin, tout comme Romoli, mérite pleinement d'être étoile et que l'on ne sait trop pourquoi elle avait été elle aussi « oubliée ». Physique ravissant, professionnalisme absolu, danse de très haut niveau, élégante et raffinée, la nouvelle étoile a quasiment tout dansé dans le répertoire classique et contemporain de la compagnie, qu'il s'agisse des premiers rôles des ballets de Roland Petit, Neumeier, Balanchine, Noureev, Robbins, Tudor, Forsythe, Kylian, Béjart, Grigorovitch, MacMillan ou des autres. Une somptueuse carrière au sommet qu'une nomination, une fois encore, aurait dû depuis longtemps couronner. Dans les prochaines semaines, Delphine Moussin va danser Diane, dans le ballet Sylvia de John Neueier en tournée avec l'Opéra à Venise, puis le rôle-titre de l'Arlésienne de Roland Petit au Palais Garnier. Delphine est l'épouse de Lionel Delanoë, excellent premier danseur et grand artiste lui-même, nouvel assistant maître de ballet à l'Opéra.


04 mai 2005 : Jean-Louis Martinoty invité du Festival Rossini de Pesaro
Le metteur en scène français Jean-Louis Martinoty, ancien administrateur général de l'Opéra de Paris, a été invité à signer une nouvelle production de l'opéra quelque peu oublié de Rossini Bianca e Falliero. Ce mélodrame ouvrira, le 8 août prochain, sous la baguette de Renato Palumbo, la 26e édition du Festival d'opéra de Rossini à Pesaro, la ville natale du compositeur. La manifestation, prévue jusqu'au 22 août, affiche deux autres opéras dont une nouvelle production du Barbier de Séville, dans une mise en scène de Luca Ronconi, avec pour chef son compatriote Daniele Gatti, ainsi qu'une reprise de La gazzetta, par une autre équipe italienne composée du dramaturge et Prix Nobel Dario Fo et du maestro Antonello Allemandi.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com