altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
22 novembre 2017

07 mars 2005 : Décès du baryton Josef Metternich
Le baryton allemand Josef Metternich est décédé le 21 février dernier, à l'âge de 89 ans, comme le reportait le Süddeutsche Zeitung. Né le 2 juin 1915 dans les alentours de Cologne, Metternich avait été repéré par le ténor danois Henk Noort ? le Walther de Toscanini dans les Maîtres Chanteurs à Salzbourg ? dans les choeurs des Opéras de Cologne et Bonn. Il fut vite engagé pour chanter à Wiesbaden et Berlin, puis entama après la guerre une carrière internationale qui l'amena à faire ses débuts à Covent Garden dans le Vaisseau fantôme en 1951, puis à la Scala, à l'Opéra de Paris, au Met de New York. Il était particulièrement célèbre dans la sphère opératique germanique, où il a fait l'essentiel de sa carrière, entre Berlin, Vienne, Hambourg et Munich, pour une moyenne de 150 représentations par an. Il avait été le premier allemand à chanter dans un opéra italien au Met en 1953. Le disque a immortalisé entre autres son Daland du Vaisseau fantôme avec Ferenc Fricsay (Deutsche Grammophon). Metternich avait pris sa retraite en 1971, après une carrière de presque quarante ans.


26 février 2005 : Laurent Bayle reconduit à la Cité de la Musique
Le directeur de la salle parisienne a pris en main les destinées de la Cité de la Musique en 2001 : force est de constater que sa volonté de structurer de manière très forte la programmation musicale de la salle a réussi à conférer à ses saisons un cachet "exploratoire" inimitable, s'appuyant en particulier sur les réalisations d'un Musée de la Musique extrêmement actif. Un arrêté du Ministère de la Culture a pris acte du succès de sa direction en le reconduisant pour trois ans. A noter également que c'est Laurent Bayle aui s'est vu confier la mission d'orchestrer la réouverture de la Salle Pleyel prévue fin 2006.


26 février 2005 : The Boston Camerata fête ses 50 ans au Théâtre de la Ville
Le 2 avril prochain, The Boston Camerata réaffirmera le rôle prépondérant qu'il joue depuis cinq décennies dans l'exploration du répertoire médiévale ? il s'est largement identifé à ces musiques des hautes époques, malgré des incursions répétées dans des périodes plus tardives. Fondé dès 1954 par le luthiste et percussionniste américain Joel Cohen, la légendaire phalange américaine n'a cessé depuis de défricher des voies souvent totalement négligées, que l'on peut consulter au gré d'une discographie importante (Harmonia Mundi, Nonesuch, Erato). Bon anniversaire donc.


17 février 2005 : Décès du chef d'orchestre italien Marcello Viotti
Le chef d'orchestre italien Marcello Viotti a finalement succombé à l'attaque qui l'avait frappé en pleine répétition la semaine dernière à Munich. Agé de tout juste cinquante ans, Viotti avait été admis à l'Hôpital à Munich, où il a été opéré pour un caillot de sang dans l'artère coronarienne. Mais son état s'était très rapidement dégradé en dépit de l'intervention des médecins, et il était depuis quelques jours en état de mort cérébrale. Admirable chef lyrique, Viotti était depuis 2002 directeur de la Fenice de Venise, parallèlement à son activité de chef de l'Orchestre symphonique de la Radio de Munich. A l'Opéra de Paris, il avait dirigé la reprise de Tosca en 2003. Il devait diriger à partir du 12 mars prochain une nouvelle production de Parsifal à la Fenice, mais aussi les nouvelles productions salzbourgeoises de la Traviata cet été et de Lucio Silla pour l'année Mozart en 2006.


16 février 2005 : Disparition du chef d'orchestre suédois Sixten Ehrling
Le chef d'orchestre suédois Sixten Ehrling, qui avait dirigé l'Opéra royal de Stockholm pendant son âge d'or des années 1950, est mort dimanche 12 février dernier à New York, à l'âge de 86 ans. Né à Malmö en 1918, Ehrling obtient très jeune ses diplômes de piano et de violon de l'Académie royale de musique de Stockholm. Après avoir été assistant suite à l'obtention d'une bourse à l'Opéra royal de Suède à la fin des années 1930, il rejoint l'Opéra de Dresde où il assiste Karl Böhm. Après la guerre, il retourne en Suède pour diriger notamment à l'Opéra suédois, fonction à laquelle il mettra fin en 1960 suite à des différents avec les musiciens sur ses méthodes de travail jugés trop autocratiques. Il préfère alors partir pour les Etats-Unis, où il prend en 1963 la suite de Paul Paray à la tête de l'Orchestre symphonique de Detroit, avec lequel il donnera pas moins de 722 concerts sur une période de dix ans. Il part alors en 1973 pour New York où il enseignera désormais à la Juilliard School. Sixten Ehrling était particulièrement connu pour ses connaissances encyclopédiques sur la musique et son très fort caractère. Il avait dirigé son dernier concert en Suède en 2004.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com