altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
22 octobre 2018

29 janvier 2005 : Recréation de la soirée inaugurale de l'Opéra de Nice
L'Opéra de Nice fêtera son 120e anniversaire le 7 février prochain avec une représentation d'Aida de Verdi, exactement comme lors de la soirée inaugurale du 7 février 1885. Quatre autres représentations auront lieu entre le 9 et le 16 février. La production sera mise en scène par le directeur de l'Opéra Paul-Emile Fourny, et sera dirigée par Maurizio Arena. La distribution comportera notamment l'Aida d'Isabelle Kabatu, le Radames de Sergei Larin, et l'Amnéris d'Elisabetta Fiorillo. La première sera l'occasion d'un grand gala.


28 janvier 2005 : Concert au Châtelet au bénéfice de l'UNICEF
Le 1er février, le Théâtre du Châtelet à Paris recevra de nombreux artistes à l'occasion d'un concert dont les recettes seront intégralement reversées au programme "L'Ecole dans la Boîte" de l'Unicef. Concert-fleuve avec une première partie classique (Septième Symphonie de Beethoven par l'Ensemble Orchestral de Paris et John Nelson), et une deuxième partie bien plus originale : on y retrouvera aussi bien Jane Birkin, Vincent Delerm, Misia ou Le Quatuor que les frères Capuçon, le Quatuor Psophos et Alain Meunier, sans oublier Laurent Korcia. Les prix des places sont très raisonnables (de 8 à 50 euros). Renseignements & réservations au 01 48 28 28 40 ou sur le site du théâtre (www.chatelet-theatre.com).


27 janvier 2005 : Les Concerts de La Chapelle à Lyon
Par ailleurs directeur du Festival d'Uzès près de Nîmes, l'infatigable Eric Desnoues renforce sa saison lyonnaise (il préside aux destinées du Festival de Musique Ancienne de Lyon, ex-Festival de Vieux-Lyon) par une série intitulée Les Concerts de La Chapelle : comme on peut le deviner, la série tire son nom de la très belle Chapelle de la Trinité, où se dérouleront pas moins de quinze concerts de janvier à juin 2005. Seront conviés des artistes tels que Stradivaria et Daniel Cuiller pour Vivaldi, Roby Lakatos et son Sextet, l'ensemble Canticum Novum, Les Solistes de Lyon et l'Orchestre des Pays de Savoie dirigés par Bernard Têtu pour une Passion selon Saint Jean de Bach, L'Europa Galante de Fabio Biondi, le Choeur Alexandre Nevsky de Saint-Pétersbourg, ou encore Les Musiciens du Louvre-Grenoble pour Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel. Renseignements et réservations au 04 78 38 09 09 ou sur le site de l'organisation (www.lachapelle-lyon.org).


21 janvier 2005 : Sandrine Piau remplacée à l'Orchestre de Paris
Dans un communiqué de presse, l'Orchestre de Paris nous informe que Sandrine Piau, souffrante, sera remplacée par Arianne Douguet pour les deux concerts de mercredi 26 et jeudi 27 janvier au Théâtre Mogador, consacrés à l'Elegischer Gesang, Primo Amore, Ne'giorni tuoi felici et à la Messe en ut majeur de Beethoven. Les trois autres solistes seront Patricia Fernandez, Yann Beuron et Frédéric Caton. Ce programme, auquel il faut ajouter Meeresstille und glückliche Fahrt du même Beethoven, sera placé sous la direction de Sylvain Cambreling.


20 janvier 2005 : Un Wotan de soixante-dix ans à la rescousse de Covent Garden
La semaine passée, le Daily Post de Liverpool annonçait que le baryton gallois Bryn Terfel a été forcé de mimer le rôle de Wotan lors d'une représentation de l'Or du Rhin à Covent Garden. Alors qu'il devait chanter le roi des dieux dans la dernière représentation du prologue de l'Anneau du Nibelung de Wagner, Terfel s'est subitement retrouvé sans voix l'après-midi précédant la représentation. Afin de ne pas décevoir le public, il s'est présenté sur scène comme si de rien n'était, mais a dû se contenter de mimer le rôle, chanté depuis la fosse d'orchestre par Donald McIntyre, soixante-dix ans, Wotan de Boulez à Bayreuth à la fin des années 1970, qui s'apprêtait ce jour-là à prendre un vol à l'aéroport de Gatwick. L'Opéra royal de Covent Garden, trop heureux d'avoir trouvé un Wotan en quelques heures, a dû se plier à la volonté du baryton néo-zélandais de ne pas jouer le rôle sur scène, ne connaissant pas la production de Keith Warner. Plus de peur que de mal donc pour la vénérable institution britannique, et selon le porte-parole de l'Opéra, une « sacrée dose d'adrénaline ! ».

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com