altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 janvier 2018

30 juin 2004 : L'Arpeggiata enregistre
Alors que son tout dernier disque chez Alpha, All'Improvviso, a occupé pendant quelques temps le haut du pavé dans les ventes FNAC, L'Arpeggiata de Christina Pluhar prépare l'enregistrement en août prochain de la rarissime Rapresentatione di Anima e di Corpo d'Emilio de'Cavalieri, toujours pour Alpha. Ce disque se fera dans la foulée des concerts au Festival des Flandres Anvers (29 août) et au Festival d'Utrecht (30 août). Après des enregistrements très marqués par une réflexion approfondie sur les influences populaires, ce disque marque un retour de l'ensemble français vers un répertoire plus "classique".


30 juin 2004 : Statistiques intéressantes pour l'Opéra de Paris
A un moment où la passation de pouvoir s'effectue sous le feu des projecteurs entre Hugues Gall et Gérard Mortier, les statistiques de fréquentation de la saison 2003-2004 confirment la bonne gestion de la grande maison. Le taux moyen est de 91 %, sachant bien sûr que des productions "audacieuses" comme L'Espace Dernier de Mathias Pintscher (avec seulement 68% de fréquentation) font tout naturellement baisser les chiffres. D'autres productions ? Otello, La Traviata ou le tout récent Capriccio côté opéras, les ballets de Jiri Kylian ou de Carolyn Carlson côté danse ? se déroulant sans surprise à guichet fermé. Un bien beau succès, que Gérard Mortier salue pour sa part, et qu'il tentera de préserver.


29 juin 2004 : Disparition d'un orchestre
Depuis le 28 juin dernier, mis en liquidation judiciaire, l'Orchestre de Chambre National de Toulouse a cessé d'être. En 2001, les démêlés des musiciens de la formation toulousaine avec son directeur musical en titre, Alain Moglia, avaient entraîné le départ de ce dernier, remplacé par Gérard Caussé ? nomination cependant contestée par les musiciens de l'orchestre. Cet épisode avait attiré l'attention du public sur une situation qui n'a cessé ensuite de s'aggraver pour des raisons d'une complexité certaine. A signaler que les musiciens, convaincus de la possibilité de « refonder [l'orchestre] sur des bases saines », ont lancé une pétition soutenant leur projet.


29 juin 2004 : Le monde de l'orgue en deuil
A la suite d'une longue maladie, Jean Boyer est décédé ce lundi 28 juin. Né en 1948, l'illustre organiste français fut l'élève de Xavier Darasse. Pendant longtemps titulaire de l'orgue de Saint-Nicolas-des-Champs et co-titulaire de celui de Saint-Séverin, Jean Boyer était aussi professeur au CNSM de Paris, attirant des élèves du monde entier. Rappelons qu'il fut notamment, aux côtés d'un Michel Chapuis, l'un des grands artisans du renouveau de l'orgue en France, menant une carrière de concertiste intense, et laissant une abondante discographie (en grande partie pour le label Stil), qui lui valut en particulier un Grand Prix du Disque.


25 juin 2004 : Lars von Trier se retire du Ring de 2006 à Bayreuth
Après avoir passé plus de deux ans à travailler sur le projet, le cinéaste danois Lars von Trier a décidé de se retirer de la mise en scène du nouveau Ring que le festival de Bayreuth proposera en 2006. Le réalisateur de Dancer in the Dark a confessé ne pas se sentir à la hauteur de la tâche. Sa décision a atterré les organisateurs du festival, déclarant néanmois : « Nous comprenons et respectons sa décision, et sa relation avec le directeur du festival Wolfgang Wagner n'en sera pas affectée. Mais ce n'est pas sans une certaine tristesse que nous avons appris que les deux hommes ont décidé de continuer leur chemin séparément sur ce projet. » Reste à savoir si le festival pourra trouver à temps un remplaçant pour concevoir et monter en tout juste deux ans un tel spectacle de plus de 16h. Le porte-parole du festival Peter Emmerich a fait savoir qu'il était exclus de reculer l'échéance (même si les délais impartis deviennent très serrés) et que le festival était activement à la recherche d'un nouveau metteur en scène qui devra repartir de zéro, mais avec la distribution déjà prévue depuis longtemps (y compris Christian Thielemann à la direction musicale). Une bonne poussée d'adrénaline avant d'entamer l'édition 2004 du festival qui verra outre les reprises du Ring de Flimm-Fischer (pour la dernière année), du Vaisseau fantôme de Guth-Albrecht et du Tannhaüser d'Arlaud-Thielemann, le retour de Pierre Boulez sur la Colline verte pour un Parsifal controversé d'avance par la présence du jeune et iconoclaste metteur en scène allemand Christoph Schlingensief (première en ouverture du festival 2004 le 25 juillet prochain).

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com