altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
22 novembre 2017

11 mai 2004 : Roberto Alagna cachottier
Lors des Victoires de la Musique 2004, Roberto Alagna avait annoncé son départ du label EMI en même temps que la création d'une étiquette discographique entièrement vouée à sa personne. Il n'en est rien, puisque que DGG-Universal vient de rendre public le contrat d'exclusivité que le ténor français vient de signer avec la major. Une ruse qui a en tout cas eu le mérite de fonctionner...


11 mai 2004 : Nouvelle signature, toujours...
Le dynamisme de Zig-Zag Territoire n'est plus à démontrer. Après Chiara Banchini et son ensemble 415, c'est au tour d'Enrico Gatti et d'Aurora de rejoindre la maison française, renforçant ainsi le profil "italien" du catalogue. Au menu : La Susanna d'Alessandro Stradella, dont la sortie est prévue pour la fin du mois de juin 2004.


26 avril 2004 : Napoléon d'Abel Gance à Bastille
Pour ceux qui auraient manqué le premier rendez-vous le mardi 21 avril, il y aura une séance de rattrapage le mercredi 28 avril prochain, avec la deuxième partie du Napoléon. Il faut absolument redécouvrir ce chef-d'oeuvre du cinéma, dans l'un des rares salles capables de fournir les prestations techniques adéquates, avec en outre un Orchestre de l'Opéra de Paris survolté sur le plateau ? superbe musique d'Arthur Honegger et de Marius Constant. Jean-François Zygel au piano et Thierry Escaich à l'orgue apportent également une prestation plus que satisfaisante dans l'exercice difficile de l'accompagnement d'un film aussi monumental.


21 avril 2004 : Radio France et Montpellier sous le signe de l'imagination
L'imagination au pouvoir, telle a toujours été la règle d'or du Festival de Radio France et Montpellier. René Koering, son fondateur et directeur artistique depuis vingt ans, déclarait, lors de la présentation du programme à la Presse, le 2 avril : « Mon coeur et ma raison sont depuis toujours responsables de choix qui continuent de me conduire à la découverte d'oeuvres et de chefs d'oeuvre oubliés ou méconnus ». Fidèle à une politique qui en fait un événement unique dans le grand brassage musical des festivals de l'été, l'édition 2004 est particulièrement ambitieuse, et si les turbulences de l'an passé ne se reproduisent pas, devrait être une fête pour tous, dans la ville et dans sa région : huit opéras (version scénique ou version de concert) : Le Baron tzigane de Johann Strauss, Il Re Teodosio in Venezia de Paisiello, mais dans l'orchestration d'un contemporain, Hans Werner Henze, L'Ombre de l'âne, une rareté de Richard Strauss, en forme de fable pour enfants, une Salomé qui n'est pas la sienne, mais celle d'Antoine Mariotte (créée à Lyon en 1908), immédiatement interdite sur ordre de Strauss, entièrement détruite (croyait-on) et miraculeusement retrouvée en un unique exemplaire, L'Empio punito d'Alessandro Melani (le mythe de Don Juan visité un siècle avant celui de Mozart), Rita, ou le mari battu, un opéra-comique de Donizetti, La Giuditta d'Alessandro Scarlatti, dernière grande figure de l'oratorio baroque, et enfin, une surprise de taille, qui est aussi une prouesse d'écriture contrapuntique : trois oratorios de Pietro Raimondi datant de 1852 (Putifar, Giuseppe, Giaccobe), joués d'abord séparément, puis simultanément et superposés, par onze solistes, trois choeurs et trois orchestres (25 juillet). Concerts symphoniques, récitals (parmi les têtes d'affiche : Evgueni Kissin, Nicolaï Lugansky, Magdalena Kozena, Nora Gubisch, Laurent Naouri
), jeunes solistes salle Pasteur, Jazz aux Ursulines, musiques électroniques place Dyonisios, musique du monde avec les « musiques et danses des cités royales népalaises » à l'Amphithéâtre d'O, et les célèbres « Rencontres de Pétrarque de France-Culture » au cloître des Ursulines, sur le thème, cette année, de « La Frontière ». Montpellier du 11 au 31 juillet.


08 avril 2004 : Orfeo lyonnais sans Christophe Coin
Dans un communiqué de presse, l'Opéra de Lyon fait savoir que Christophe Coin, souffrant, ne pourra assurer les représentations de l'Orfeo de Monteverdi prévues entre le 14 et le 21 avril. Il sera remplacé pour l'intégralité des représentations par le Britannique Philip Pickett. Cet Orfeo lyonnais sera rentransmis en direct sur Mezzo le samedi 17 avril.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com