altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

08 avril 2004 : La Pologne à l'honneur
Le ler mai 2004 sera une date historique pour l'Europe de la culture. On sait que ce jour-là, dix pays rejoindront officiellement les quinze déjà engagés dans l'Union : Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie et la République Tchèque. Dix nations qui ont choisi la France pour marquer d'un signe fort leur appartenance à une civilisation de très ancienne mémoire, entre héritage et diversité culturelle, et en même temps promouvoir leur vitalité en matière de création contemporaine, après, pour nombre d'entre eux, des années d'isolement à l'intérieur de leurs propres frontières.

Sous le titre Nova Polska, la Pologne propose, de mai à décembre, 500 manifestations pluridisciplinaires dans toute la France, où la musique sera en première ligne. De Chopin à Szymanowski, de Lutoslawski à Penderecki et Gorecki, jusqu'aux tenants de la jeune génération, l'école polonaise affichera son excellence avec la participation d'une pléiade de solistes et des grandes formations symphoniques, ou formations de chambre, nationales. Renseignements sur les concerts, les spectacles théâtraux, les expositions, les colloques, et la première éditions à Paris du « Festival de la culture juive de Cracovie » : Institut Polonais à Paris (tel/01.53.93.90.19) ? Courriel : novapolska@institut.pologne--org.net

La Pologne qui naturellement sera présente parmi les dix nouveaux membres de la Communauté, le ler mai, pour un marathon musical, « L'Europe en Musique », qui se déroulera de 14 heures à minuit à la Maison des Cultures du Monde (101, Boulevard Raspail, à Paris). La République Tchèque organise, le compositeur Pascal Dusapin parraine l'opération, chaque pays délègue compositeurs interprètes et ensembles de chambre pour dix concerts non stop de musique contemporaine. L'entrée est libre. Informations : Centre Culturel Tchèque, 18, rue Bonaparte 75006 Paris. Tel : 01.53.73.00.26 ? www.centretcheque.org ? e-mail : mission@czech.cz


07 avril 2004 : Altamusica victime d'un animal à nageoires
Nous vous annoncions le 1er avril dernier la création d'un opéra inconnu de Mme de Pompadour à l'Opéra-Comique pour la saison 2004-2005, c'est à dire un poisson en bonne et dûe forme. Mais le poisson a plus d'un tour dans son sac et a encore frappé concernant l'ouverture de l'Opéra de Paris à des capitaux privés.

L'animal en question sera sévèrement châtié !


07 avril 2004 : La saison 2004-2005 de l'Orchestre de Paris
L'Orchestre de Paris proposera en 2004-2005 une troisième saison dans
au Théâtre Mogador (avant le retour fin 2006 à la Salle Pleyel), qui sera aussi la cinquième sous la responsabilité du directeur musical le chef allemand Christoph Eschenbach. Le programme de musique symphonique et de chambre sera organisé autour de quatre "piliers" : une intégrale Beethoven, un cycle Mendelssohn, un festival Brahms et la création (avec deux créations mondiales et trois premières auditions en France complétées par un hommage à André Jolivet pour son centenaire). L'Orchestre de Paris(OP) officialise aussi en 2004-2005 une "académie" (jusque-là expérimentale) destinée à la formation professionnelle des étudiants instrumentistes à cordes du Conservatoire national supérieur de musique de Paris et du Conservatoire national de région de Paris. L'Orchestre effectuera en outre des tournées à Londres (28 août), pour la première fois en Chine (23 octobre-7 novembre), en Allemagne (4-8 février), avec Christoph Eschenbach, et au Japon (2-17 avril) sous la baguette du Français Michel Plasson. Quatorze chef invités alterneront avec le directeur musical de la formation et, parmi eux, sept la dirigeront pour la première fois. Il s'agit de Valery Gergiev, Roberto Abbado, Marc Minkowski, Richard Hickox, Alexander Briger, Christian Orosanu et Faycal Karoui. Sept chefs seront associés, tout au long de la saison, à l'intégrale des neuf symhonies de Beethoven, au concerto de violon, à la "Messe en ut majeur" et aux airs de concert de Beethoven : outre Eschenbach (qui dirigera quatre symphonies), Marek Janowski, Guennadi Rozhdestvensky, John Axelrod, André Prévin, Roberto Abbado et Sylvain Cambreling. Le festival Brahms (cinq soirées en février et mars pour l'intégrale des quatre concertos et quatre symphonies, le "Requiem allemand" et la "Rhapsodie pour contralto"), sera dirigé par Eschenbach. Le cycle Mendelssohn comportera, d'une part des symphonies, des ouvertures, des concertos (six concerts d'octobre a juin avec six chef différents), d'autre part une série de musique de chambre par les solistes de l'OP au Musée d'Orsay et pour les concerts de midi de la Sorbonne


03 avril 2004 : Peter Ruzicka abandonnera la direction de Salzbourg en 2006
Le compositeur allemand Peter Ruzicka a annoncé qu'il quittera ses fonctions de directeur artistique du Festival de Salzbourg, au terme de son contrat, à fin septembre 2006, afin de se consacrer davantage à la création musicale, a annoncé l'Agence autrichienne APA. Dans une lettre adressée lundi aux responsables du festival, il a expliqué qu'il n'envisageait pas une prolongation de son contrat, souhaitant « se consacrer à l'avenir davantage à (ses) activités artistiques comme compositeur ». Peter Ruzicka avait succédé en 2002 au Belge Gérard Mortier à la direction artistique du festival de Salzbourg. Il avait été critiqué récemment par le maire de Salzbourg, Heinz Schaden, qui lui reprochait sa trop faible présence dans la ville natale de Mozart. Ruzicka a cependant affirmé que sa décision de ne pas prolonger son contrat n'était pas liée à ces critiques. « Salzbourg a été et reste ma plus belle mission », a déclaré le compositeur allemand. A l'occasion du 250e anniversaire de la naissance de Wolfgang Amadeus Mozart, Peter Ruzicka espère présenter en 2006, dans des versions scéniques, les 22 opéras du compositeur autrichien.


01 avril 2004 : Dames baroques à l'Opéra-Comique
On apprenait ce matin une grande nouvelle concernant l'Opéra-Comique : la vénérable salle Favart devrait désormais se consacrer à la musique baroque, sous l'égide d'une nouvelle directrice, Maryvonne de Saint-Pulgent. On ignore encore les détails de la saison à venir, ainsi que ceux du financement de l'institution, sans doute en partenariat avec le festival de musique baroque de Beaune. On apprenait seulement que la première production du prochain « printemps baroque » de l'Opéra-Comique devrait concerner la redécouverte d'un opéra inconnu de la marquise de Pompadour. Il semblerait en effet que, à l'insu de tous, la grande amie des arts et des lettres se consacrait en effet à la musique, et cela avec un talent que l'on aura donc l'occasion d'apprécier très bientôt.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com