altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

29 septembre 2003 : Le monde de la clarinette en deuil
L'un des plus célèbres clarinettistes du XXe siècle, le Britannique Jack Brymer, est mort le 16 septembre dernier, à l'âge de 88 ans. Juste après la seconde guerre mondiale, il fait partie des musiciens recrutés par Sir Thomas Beecham pour former le tout nouveau Royal Philharmonic Orchestra. Il y sera clarinette solo jusqu'à la mort de Beecham en 1961. Par la suite, il préfère quitter l'orchestre, s'entendant moyennement avec son nouveau chef Rudolf Kempe. L'orchestre de la BBC le compte parmi ses rangs dès 1963 et il rejoint le London Symphony en 1972. Brymer avait pris une retraite bien méritée en 1990, à l'âge de 75 ans. En plus de ses fonctions dans les orchestres sus-cités, il était apparu dans des ensembles plus restreints, comme Prometheus, le London Baroque ou le London Wind Soloists, dont il fut directeur. C'était un mozartien sans pareil et ses interprétations de la musique de Mozart étaient emblématiques d'un style classique, équilibré, avec une rare beauté de son.


27 septembre 2003 : Janowski à l'OSR
Les musiciens de l'Orchestre de la Suisse Romande (OSR) ont récemment nommé le chef d'orchestre allemand Marek Janowski comme successeur de Pinchas Steinberg à la tête de leur formation. Janowski, âgé de 64 ans, prendra ses fonctions en septembre 2004. Parmi ses nombreuses activités, Janowski a été à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France entre 1984 et 1996 et est encore principal chef invité du Deutsche Sinfonie Orchester de Berlin. Depuis janvier 1999, il dirige aussi l'Orchestre philharmonique de Monte Carlo.


23 septembre 2003 : Thielemann annule à Vienne pour cause d'épuisement
Peu de temps après la première de la reprise du triomphal Tristan de la saison passée à l'Opéra de Vienne, le chef d'orchestre Christian Thilemann a annoncé son retrait de la production pour les représentations des 5 et 9 septembre. La nouvelle a été largement commentée par les quotidiens locaux, lançant la rumeur que le chef allemand, âgé de 44 ans et « malade » allait aussi annuler ses concerts prévus avec le Philharmonique de Vienne en octobre. L'Opéra a pour sa part simplement annoncé que les représentations restantes seraient assurées par Franz Welser-Möst. Selon Till Janczukowicz, agent du chef d'orchestre, Thielemann serait au bord de l'épuisement, et ses médecins lui auraient préconisé de se reposer. Après avoir effectué 16 fois le voyage Bayreuth-Salzbourg en quelques semaines, le chef d'orchestre avait été contraint de se retirer de la création de L'Upupa de Henze en août à Salzbourg pour la même raison. Avant l'annulation de Vienne, Thielemann avait déjà annulé une série de concerts avec le Concertgebouw prévus pour décembre devant la trop grande somme de travail que représente la direction du Deutsche Oper de Berlin. Toutefois, Thielemann assurera les concerts prévus avec les Wiener Philharmoniker en Europe et au Japon.


22 septembre 2003 : Un hangar du théâtre Mariinski ravagé par le feu
Un incendie a ravagé un hangar du théâtre Mariinski de St Pétersbourg vendredi 5 septembre dernier, détruisant de nombreux décors. Les pompiers, malgré la rapidité de leur intervention, n'ont pu endiguer l'incendie, et n'ont eu d'autre solution que de laisser le toit de l'entrepôt et ses quatre étages s'écrouler comme un jeu de cartes trois heures après leur arrivée dans la nuit. La saison du Mariinski débutera toutefois comme prévu le 10 octobre. Bien que le feu ait détruit les décors d'au moins quatre productions, le théâtre n'en souffrira pas, car la direction avait eu la bonne idée de prévoir des doubles des décors entreposés ailleurs. Selon l'enquête de la police, l'incendie serait d'origine criminelle.


16 septembre 2003 : Importante découverte sibélienne
Selon la BBC, quatre mélodies de Sibelius considérées comme perdues depuis longtemps ont été retrouvées dans un coffre-fort, dans une banque finlandaise. Les mélodies en question font partie d'un cycle de 12 pièces que Sibelius avait écrites pour la chanteuse Ida Ekman. Le gouvernement finlandais est favorable au don des manuscrits à l'un des musées dédiés à Sibelius. Grâce à cette découverte, le cycle pourra désormais être joué dans sa totalité. Cette nouvelle peut faire espérer les fans du plus célèbre compositeur finlandais : peut-être retrouvera-t-on un jour une copie de la 8e symphonie dont le compositeur avait brûlé le manuscrit !

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com