altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

23 avril 2003 : Collection Isaac Stern en vente sur le web
Selon le Jerusalem post, un site d'enchères internet s'apprête à vendre sur la toile toute une collection d'instruments, archets et objets rares ayant appartenu à Isaac Stern. La maison d'enchères new yorkaise Tarisio prévoit de vendre en ligne 200 objets entre le 1er et le 8 mai. Parmi les trésors à acquérir, un archet Pajeot d'environ 35 000 dollars, un violon Vuillaume estimé entre 70 000 et 100 000 dollars, et un Stradivarius de 1687 ayant appartenu à Jan Kubelik, qui s'en servit pendant l'essentiel de sa carrière. Tarisio en attend entre 900 000 et 1,2 million de dollars. Cliquera bien qui cliquera le premier !


23 avril 2003 : Ressentiment à la Philharmonie tchèque
Le pianiste et chef d'orchestre Vladimir Askhenazy, qui voit son contrat de directeur musical de la Philharmonie tchèque arriver à terme en juin, a récemment déclaré que les musiciens manquaient de motivation et étaient particulièrement ingrats à son égard. Selon lui, le fait d'entrer en compétition avec les autres orchestres tchèques après avoir été l'élite de la Tchécoslovaquie communiste pourrait être à l'origine du ressentiments des musiciens. Ces derniers se plaindraient d'être sous payés, prenant pour exemple leurs collègues de l'ouest. Il faut dire que depuis la chute des régimes communistes en 1989, l'orchestre a traversé plusieurs crises financières. En attendant, Askhenazy a signé un contrat de trois ans avec l'Orchestre symphonique NHK de Tokyo et c'est Zdenek Macal qui lui succédera à la tête de la Philharmonie tchèque.


14 avril 2003 : Bayreuth en quête de nouveauté scénique
Wolfgang Wagner a annoncé que la nouvelle production de Tristan et Isolde prévue pour 2005 serait mise en scène par le suisse Christoph Marthaler, directeur du Schauspielhaus de Zürich. La direction musicale de ce nouveau Tristan sera confiée au chef d'orchestre japonais Eiji Oue qui fera ses débuts sur la Colline. A 84 ans, Wolfgang, le petit-fils de Richard Wagner, semble prendre à nouveau des risques au niveau scénique, réservant pour 2004 un Parsifal dirigé par Boulez et mis en scène par Martin Kusej, dont la production salzbourgeoise de Don Giovanni avait déclenché l'ire quasi générale de la critique l'été passé. De même, le prochain Ring, qui sera dirigé par Thielemann à partir de 2006, sera mis en scène par le sulfureux cinéaste danois Lars von Trier. Sans doute une manière de redonner de l'intérêt aux productions bayreuthiennes en recentrant le spectacle sur la scène, à défaut d'excellence du chant wagnérien.


14 avril 2003 : Rattle monte sur le Ring
On apprenait la semaine dernière par le quotidien viennois Der Standard le projet de Simon Rattle de diriger le Ring de Wagner pour le festival de Pâques de Salzbourg. Fondé par Karajan, le festival de Pâques était destiné à promouvoir les qualités du Philharmonique de Berlin en Autriche. Karajan y avait d'ailleurs lui aussi dirigé un Ring qui fut le tremplin pour son célèbre enregistrement discographique en studio. Nouveau patron des Berliner Philharmoniker, Sir Simon Rattle se trouve de fait directeur artistique du festival de Pâques et a prévu son Ring sur quatre ans, entre 2007 et 2010. Pour rentabiliser l'affaire, le festival d'Aix en Provence pourrait être coproducteur du projet.


14 avril 2003 : Bouchons anti-décibels
Le Volksoper de Vienne a décidé de distribuer des bouchons d'oreille aux instrumentistes de fosse après que les médecins ont découvert que 6% des musiciens souffraient de sérieux problèmes d'audition. Le docteur Preiml, qui suit les musiciens de l'Opéra, a effectué des tests montrant que la plupart des représentations atteignent à un moment ou à un autre 100 décibels. Or, à partir de 85 décibels, un son peut causer de graves dommages auditifs. Les bouchons d'oreille standard utilisés par la majorité des musiciens réduisent le volume de 15 décibels, ceux des cuivres et des percussions atténuent jusqu'à 25 décibels. Heureusement, les bouchons en question n'altèrent pas la qualité du son et permettent au musiciens de jouer tout à fait normalement.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com