altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
14 novembre 2018

06 juin 2003 : Changement dans l'équipe scénique du Parsifal 2004 de Bayreuth
Suite à une série de désaccords avec la direction festival, le duo Martin Kusej/Martin Zehetgruber, initialement prévu pour la partie scénique du prochain Parsifal de 2004 ? qui verra le retour de Boulez sur la Colline après 30 ans d'absence ? a jeté l'éponge. C'est L'Allemand Christoph Schlingensief, célèbre pour son sens de la provocation au théâtre comme au cinéma, qui se lancera à la conquête du Saint Graal l'an prochain. Le directeur du festival Wolfgang Wagner estime avoir fait en Schlingensief le choix d'une mise en scène "surprenante et riche, qui respectera l'esprit de l'oeuvre de [son] grand-père". Le metteur en scène allemand s'attaque volontiers de front aux sujets brûlants, dénonçant ainsi récemment à Vienne la montée du populisme et du racisme au travers d'un conteneur singeant les wagons de la déportation, barré d'un énorme "Ausländer raus!" (les étrangers dehors!). Il s'est dit "extrêmement heureux" d'avoir été élu pour Bayreuth. Reste à espérer qu'il réussira à s'accorder avec Pierre Boulez comme Patrice Chéreau l'avait fait il y a de cela 25 ans.


29 mai 2003 : Otto Edelmann nous a quittés
Le baryton-basse autrichien Otto Edelmann est mort mercredi 14 mai, à l'âge de 86 ans. Né le 5 février 1917, Otto Edelmann fait ses études à l'Académie de musique de Vienne. Il débute en 1937 en Allemagne dans le Figaro des Noces de Mozart. De 1938 à 1940, il chante à l'opéra de Nuremberg, avant que la guerre interrompe sa carrière durant près de dix ans : enrôlé dans la Wehrmacht, il sera fait prisonnier pendant deux ans par les Soviétiques. Après la guerre, il intégrera la troupe de l'Opéra de Vienne en 1954 (en interprétant l'Ermite dans Le Freischütz de Weber) où il tiendra, durant quasiment quatre décennies, l'essentiel des grands rôles du répertoire (430 représentations dans 36 rôles). Invité des grandes scènes internationales, Otto Edelmann triomphe notamment dans Wagner et Strauss. La réouverture du Festival de Bayreuth en 1951 lui offre un de ses rôles de prédilection : Hans Sachs des Maîtres chanteurs de Nuremberg. Mais c'est le baron Ochs du Chevalier à la rose, chanté 256 fois sur scène, qui reste son rôle fétiche. Doté d'une voix franche et puissante, d'un vrai talent de comédien, Otto Edelmann était aussi admiré pour son grand professionnalisme. Il n'a par exemple jamais annulé une représentation, et a toujours assumé ses choix artistiques en fonction de ses possibilités vocales, assurant ainsi à sa voix une exceptionnelle longévité. S'il a cessé de chanter en 1976, c'est pour mieux enseigner à l'Académie de Vienne et pour donner des master class et des cours particuliers. Pour les discophiles du monde entier, il restera d'un des plus truculents Leporello ? dans le Don Giovanni de Furtwängler à Salzburg en 1954 ? et un mémorable Ochs ? dans l'irremplaçable Chevalier à la Rose londonien de Karajan avec Schwarzkopf, Ludwig et Stich-Randall.


28 mai 2003 : Collection Paul Wittgenstein aux enchères chez Sotheby
En ce moment même, la maison londonienne Sotheby met aux enchères toute une collection d'objets et manuscrits d'oeuvres écrites pour Paul Wittgenstein. Le pianiste autrichien, qui avait perdu son bras droit pendant le premier conflit mondial, avait durant toute sa carrière sollicité les compositeurs pour lui écrire des oeuvres pour la main gauche. Le vendeur de cette somme fondamentale quant aux manières de travail et aux annotations de Wittgenstein souhaite rester anonyme. La vente de Sotheby comprend entre autres un manuscrit complet du Concerto pour la main gauche de Ravel ainsi que ceux de diverses pièces de Prokofiev, Britten et Richard Strauss. L'ensemble de la collection inclut également de nombreuses photos originales, ainsi que des programmes de concerts et des écrits du pianiste.


28 mai 2003 : Berio est mort
Le compositeur italien Luciano Berio est mort à Rome, aujourd'hui même en fin d'après-midi, à l'âge de 77 ans. Né à Oneglia, en Italie, le 24 octobre 1925, il avait toujours revendiqué ses affinités avec la musique vocale, en particulier l'opéra, à une époque où le genre n'était pas prisé par l'avant-garde. En 1951 avec Luigi Dallapiccola à Tanglewood, il s'initie aux méthodes sérielles qu'il illustrera l'année d'après dans Chamber Music pour soprano et trio instrumental, puis dans Tempi Concertati (1958-59) et Allelujah II (1965-68). Son intérêt pour la linguistique contemporaine apparaît d'abord dans la série des Sequenza pour instruments solistes, qui s'étale de 1958 à 1995, mais la fusion de la langue avec la musique se réalise complètement dans ses oeuvres vocales. Dans Circles (1960), Epifanie pour soprano et orchestre (1959-61), (1968-69) et dans Coro (1974-76), sons verbaux et instrumentaux frappent par la fluidité de leur réciprocité. Le chant demeure son matériau de prédilection. Dans ses oeuvres lyriques (Opera, 1969-70 ; La Vera Storia, 1977-78 ; Un Re in ascolto, 1979-84), Luciano Berio renoue avec une musique qui puise son inspiration dans la vie quotidienne et la politique. Après la seconde guerre mondiale, on le trouve en retrait par rapport aux trois grands compositeurs qui donnent son impulsion initiale à la jeune musique européenne - le Français Pierre Boulez, l'Allemand Karlheinz Stockhausen et son compatriote Luigi Nono. Mais rapidement, il est considéré comme un chef de file en Italie. Il crée ainsi à Milan le fameux Studio di fonologia musicale au sein de la radio italienne, un groupe de recherches électroniques qu'il dirige de 1953 à 1960. Depuis 2000, Luciano Berio était le président et surintendant de l'Académie nationale Sainte-Cécile de Rome, l'orchestre symphonique de la capitale italienne.


27 mai 2003 : Ewa Podles blessée dans un accident de la route
La contralto polonaise Ewa Podles a été victime il y a deux semaines d'un accident de la route à Santa Fe, au Nouveau Mexique. La chanteuse souffre diverses blessures, dont une fracture du bras, mais ses jours ne sont pas en danger. Elle devait se produire à La Jolla en Californie, dans une série de récitals organisés par l'Opéra de San Diego. Les concerts sont reportés au mois de novembre.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com