altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 septembre 2018

18 juin 2018 : Gennadi Rozhdestventski est mort
Le géant russe de la direction Gennadi Rozhdestventski nous a quittés ce samedi 16 juin, un mois après avoir fêté ses 87 ans. Directeur musical de l’Orchestre de la Radio de Moscou dès 1961 puis directeur du Bolshoï à partir de 1964, il prendra ensuite la direction de l’Orchestre Philharmonique de Stockholm, puis celle de l’Orchestre de la BBC de Londres, bien que le rideau de fer tienne toujours. Très proche de Dmitri Chostakovitch, Rozhdestvenski créera la première de l’opéra Le Nez à Moscou et enregistrera l’intégrale de symphonies qui l’accompagneront jusqu’à la fin de sa vie, comme lors de majestueux concerts à la salle Pleyel en 2012 ou 2014, avec une Symphonie n° 15 qu’il portait encore à la Semperoper il y a un an lors du Festival Chostakovitch de Görisch.


11 juin 2018 : Vente aux enchères majeure à Drouot
Ce 20 juin à Drouot se tiendra l’une des plus importantes ventes aux enchères musicale de ces dernières années, avec des partitions manuscrites autographes, des esquisses et de nombreuses lettres de compositeurs célèbres, parmi lesquelles des pièces de Bach, Schumann, Mozart ou encore Fauré, Debussy et Boulez. D’une simple carte de Massenet, Thomas ou Saint-Saëns dont les enchères commencent autour de 200€, les prix dépasseront la centaine de milliers d’euros pour les partitions du Soleil des eaux de Boulez ou des Métaboles de Dutilleux et culmineront à plusieurs centaines de milliers pour la première version des Scènes du Faust de Goethe de Schumann ou l’Album musicale d’Aloys Fuchs, regroupement déjà réalisé par son auteur de 112 manuscrits des génies classiques et romantiques les plus connus de son époque jusqu’encore aujourd’hui. Avis aux amateurs fortunés ou passionnés ici.


08 juin 2018 : L’Opéra de Toulon en 2018-2019
Plus petit budget des six opéras du sud de la France, l’Opéra de Toulon n’en maintient pas moins six productions scéniques plus deux pour la jeunesse et ouvre dès octobre avec Rigoletto. Le nouveau directeur musical Jurjen Hempel dirigera ensuite le Requiem de Mozart puis un Barbier de Séville en décembre, mis en regard avec une version raccourcie pour jeune public donnée au début du même mois. Une création de deux opéras de poche de Michèle Reverdy d’après Cosmicomics d’Italo Calvino apparaîtra en mars 2019, quand les adultes auront profité dès janvier d’une Turandot avec le final de Berio. L’Elisir d’amore précèdera deux opéras de Menotti, la saison se clôturant par un attendu Eugène Onéguine. Sept concerts symphoniques, tous émaillés d’œuvres modernes, s’ajoutent à des récitals et autres programmes de musique de chambre, pour une saison intelligente autant qu’attirante.


01 juin 2018 : Le Festival de Saint-Denis fête ses cinquante bougies
Créé en 1968, le Festival de Saint-Denis, placé pour l’essentiel dans la Basilique des Rois de France, fête son cinquantième anniversaire, avec un programme éclectique ouvert par l’Orchestre philharmonique de Radio France et son directeur musical pour se clôturer le 5 juillet par un Requiem de Berlioz avec l’Orchestre national de France sous la direction du célèbre Valery Gergiev. En milieu de festival, John Eliot Gardiner rendra hommage à Bach par l’intermédiaire de quatre cantates, la veille d’un projet Blackstar qui tentera, le temps d’une soirée, de faire renaître la star du rock David Bowie.


25 mai 2018 : Le Théâtre de Nancy fête ses cent ans
Le 14 octobre 2019 sera redonné cent ans après jour pour jour à Nancy Sigurd de Reyer, ouvrage qui inaugura le nouveau Théâtre Municipal reconstruit après plusieurs années de travaux suite à l’incendie du précédent en 1906. Avant ce jubilé, la prochaine saison fêtera le centenaire de la maison de Lorraine en même temps que la dernière saison de son excellent directeur Laurent Spielmann. Six productions seront présentées, presque tous dans de nouvelles mises en scène. Seule importation, Aïda ouvrira en septembre, tandis que l’autre ouvrage classique, Madama Butterfly, clôturera en juin. Entre ces deux opéras, d’abord une Belle Hélène mise en scène par Bruno Ravella et dirigée par Laurent Campellone, puis une création de Giorgio Battistelli, 7 Minuti, opéra syndical d’après la pièce de Stefano Massini sur le conflit des ouvrières d’une usine quant à leur temps de pause. Après cette nouvelle proposition d’autant plus osée qu’elle ne bénéficie d’aucun coproducteur, un ouvrage baroque, La Divisione del Mondo de Giovanni Legrenzi fera son apparition, puis les Hauts de Hurlevent de Bernard Hermann.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com