altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
18 juin 2024

26 octobre 2023 : Décès du chef tchèque Zdeněk Mácal
Dans la plus grande discrétion, le chef natif de Brno Zdeněk Mácal est mort ce 25 octobre 2023 à l’âge de 87 ans. Né en 1936, il quitte son pays après le Printemps de Prague pour s’exiler d’abord en Allemagne de l’Ouest, où il dirige à partir de 1970 le WDR Sinfonieorchester Köln, puis aux les États-Unis où il devient directeur musical du Milwaukee Symphony Orchestra de 1986 à 1995 puis du New Jersey Symphony Orchestra, de 1993 à 2002. Quatorze ans après la chute du mur, il se réinstalle dans son pays d’origine pour devenir le directeur de la prestigieuse Česká filharmonie à Prague, qu’il quitte en 2008 à l’âge de 72 ans, pour se faire de plus en plus rare sur les scènes du monde.


10 octobre 2023 : Mort de Jorge Lavelli
Né à Buenos Aires le 11 novembre 1931, l’Argentin Jorge Lavelli arrive à Paris à 28 ans, où se fera naturaliser français à partir de 1977. Deux années après son arrivée, il rejoint le Théâtre des Nations et se fait rapidement remarquer en tant que metteur en scène. Directeur et fondateur du Théâtre national de la Colline à partir de 1987, dont il devient directeur dès 1988, il reste référent pour son apport à la nouvelle mise en scène dans l’opéra, où il s’occupe notamment de la production du Procès de von Einem à Vienne (d’après Kafka) en 1970, puis marque les esprits en 1975 avec Idomeneo au Festival d’Aix-en-Provence et surtout Faust à Paris. Ouvert à tous les répertoires, il s’intéressera toute sa vie aux ouvrages lyriques de Mozart, en plus d’être demandé pour les chefs-d’œuvre du répertoire français comme Pelléas et Mélisande de Debussy ou Orphée aux Enfers d’Offenbach. Très attiré aussi par Wagner, il propose en 2012 sa vision de Rienzi au Capitole de Toulouse, sa dernière grande mise en scène pour l’opéra. Il meurt dans sa ville d’accueil un mois avant de fêter son 92e anniversaire, le 9 octobre 2023.


21 septembre 2023 : Stephen Gould est mort
Il n’avait pas voulu perturber le déroulement de Bayreuth, où il avait dû annuler cet été sa participation au festival pour les trois rôles de Heldentenor les plus lourds (Tannhäuser, Siegfried, Tristan). Il avait attendu le 5 septembre, quelques jours après avoir déclaré qu'il mettait fin à sa carrière, pour annoncer qu’il était atteint d’un cancer incurable. Il n’aura fallu que quelques jours pour que la maladie emporte le grand Stephen Gould, ténor incontournable tant dans Wagner que dans Strauss, à l’âge de 61 ans.



05 septembre 2023 : Stephen Gould annonce qu’il va mourir d’un cancer
À peine Bayreuth achevé, le Heldentenor américain Stephen Gould, grand Tristan depuis plus d’une décennie, annonce à ses fans et à la communauté musicale qu’il est atteint d’un cancer des voies biliaires avec complication, que cette maladie est incurable et que les médecins lui donnent une dizaine de mois d'espérance de vie. Tragique nouvelle qui secoue le milieu lyrique. Après avoir perdu Johan Botha en 2016, le festival de Bayreuth et le monde wagnérien s’apprêtent à perdre un autre artiste parmi les plus importants de ce début de siècle. Le ténor aurait dû entre autres se trouver face à Nina Stemme pour ses adieux au rôle d’Isolde en mai 2024 à Palerme.


18 aoűt 2023 : La Reine Scotto est morte
Connue comme l’une des plus grandes sopranos italiennes du XXe siècle, Renata Scotto est décédée dans sa ville de Savone le 16 août 2023, à l’âge de 89 ans. Née dans la même ville de Ligurie en 1934, la chanteuse souhaite très rapidement embrasser une carrière lyrique et commence à chanter dans la chorale d’enfants de sa ville, avant de rapidement se produire en solo. Repérée par Alfredo Kraus tandis qu’elle poursuit ses études à Milan, elle devient dès l’âge de 18 ans Violetta (La Traviata) et voit sa carrière exploser à 23 ans en remplaçant au pied levé Maria Callas au Festival d’Edimbourg. À partir de cette période, elle est engagée sur les plus grandes scènes du monde, notamment le Met de New York et Covent Garden à Londres, où elle chante dans les plus grandes productions d’opéras majoritairement italiens, avec quelques incursions dans le français (Marguerite de Faust). À partir de 1986, elle débute en tant que metteuse en scène avec Madama Butterfly, mais elle marque avant tout la musique pour ses grands rôles enregistrés aux côtés de Placido Domingo, notamment Desdemona (Otello), Adriana Lecouvreur ou encore Madeleine de Coigny (Andrea Chénier), tous trois dirigés par James Levine, en plus d’être à ce jour toujours la référence pour Cio-Cio San dans la version de Barbirolli.

 
[   page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  192  193  194  195  196  197  198  199  200  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com