altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 janvier 2018

23 décembre 2014 : Barenboïm flashé… par une auditrice
Le chef d’orchestre et pianiste Daniel Barenboïm a vu rouge, hier soir à la Scala, alors qu’il venait d’entamer l’exécution de la Sonate D. 845 de Schubert. Harassé par les flashes des appareils-photos crépitant depuis qu’il s’était installé au clavier, il s’est interrompu pour réprimander une auditrice coutumière du fait. Et de reprendre le déroulement du concert après avoir déclaré : "ceux qui font des photos pendant les concerts sont mal éduqués", sous les applaudissements du public.


20 décembre 2014 : Les enfants de Scaramouche sur ARTE
Autour du ballet que José Martinez avait chorégraphié pour les élèves de l’École de danse de l’Opéra national de Paris, y compris les plus jeunes, sur la partition de Darius Milhaud, François Roussillon a réalisé pour ARTE, et avec le chorégraphe, ce film aussi poétique que délectable. C’est une fiction en forme de rêve qui se mêle à la réalité et où, sur la tonique et joyeuse musique de Darius Milhaud, on passe des locaux et des jardins de l’École de Nanterre au Palais Garnier, à ses toits, à ses coulisses, à son foyer, à sa salle et à son grand escalier, dans la poursuite improbable de la ravissante Jade, petite fille de Noëlla Pontois, petit rat magique, par son copain Enzo, un peu en retard sur tout. C’est aussi farfelu qu’un film de René Clair car on glisse sans cesse d’un lieu à l’autre et même d’une génération à l’autre, sans un moment de relâchement. Tout est magnifiquement filmé, plein de jeunesse, de vie, d’originalité, avec les merveilleux costumes d’Agnès Lestestu et cette horde de jeunes artistes incroyablement doués pour la danse comme pour la comédie. À voir absolument mardi 23 décembre à 18h45 sur ARTE.


15 décembre 2014 : Morlot démissionne de la Monnaie
Le chef d’orchestre Ludovic Morlot, quarante ans, à la tête de l’Orchestre symphonique de la Monnaie depuis 2011, vient d’annoncer qu’il quittera son poste à compter du 30 décembre, à l’issue d’une dernière représentation de Don Giovanni. C’est un nouveau coup dur pour la Monnaie qui connaît déjà bien des turbulences économiques en raison d’une baisse sensible de ses subventions. Le maestro lyonnais a fait clairement savoir les raisons de ce départ en déclarant sans ambiguïté : "Je ne peux que constater que l'orchestre et moi-même n'avons pas réussi à partager une vision artistique commune, et c'est pourquoi, dans l'intérêt de leur avenir comme du mien, j'ai pris la décision de partir." Un discours sans langue de bois.


11 décembre 2014 : Les Musiciens du Louvre menacés
Après les Arts Florissants à Caen, ce sont les Musiciens du Louvre dont l’avenir est menacé. La ville de Grenoble envisage en effet de supprimer la subvention de 438 000 euros que touche l’ensemble fondé en 1982 par Marc Minkowski. Si cette intention se confirmait, ce serait une menace directe pour l’emploi de 5 musiciens permanents, des 11 salariés des équipes artistiques et administratives ainsi que pour l’activité des 220 musiciens intermittents.


20 novembre 2014 : Meese remercié par Bayreuth
Le plasticien Jonathan Meese, 44 ans, figure hautement controversée pour son recours fréquent aux rites du national-socialisme dans ses œuvres, vient d’être remercié par le festival de Bayreuth, où il devait mettre en scène le prochain Parsifal annoncé pour l’été 2016. La direction du festival explique son choix par l’impossibilité financière de monter le spectacle prévu par l’enfant terrible, dont le budget aurait été faramineux. De son côté, l’artiste, connu pour parler de lui à la troisième personne, prétend qu’il n’y avait "aucun motif" pour justifier son éviction, et d’ajouter que "cela fait longtemps que Bayreuth ne s'intéresse plus à l'art mais à sa propre préservation, au pouvoir et au combat contre sa perte d'importance." Grand cynique, le Berlinois, dont ce devait être la première mise en scène lyrique, n’aura finalement pas le plaisir de "bouter les wagnériens hors de Bayreuth" comme il en avait l’intention, ainsi qu’il l’avait confié au magazine Focus l’an passé.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com