altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
12 juillet 2020

30 juin 2019 : Alexandre Kantorow, lauréat à Moscou
Le pianiste français Alexandre Kantorow, fils du violoniste et chef d’orchestre Jean-Jacques Kantorow, a remporté le Premier Grand prix du Concours international de piano Tchaïkovski de Moscou, compétition la plus prestigieuse au monde avec le Concours de Varsovie. À 22 ans, il est le premier français à remporter cette compétition. Au cours de la finale, il a joué le Deuxième Concerto de Tchaïkovski et le Deuxième Concerto de Brahms. Espérons que les milieux musicaux français en particulier mais aussi internationaux sauront mettre en valeur cet artiste comme ils l’ont fait pour d’autres. Rappelons que le premier lauréat fut Van Cliburn, un choc puisqu’un Américain remportait un concours en URSS, souvent trusté depuis par les natifs : Vladimir Ashkenazy (1962), Grigory Sokolov (1966), Mikhaïl Pletnev (1978), Boris Berezovsky (1998), Daniil Trifonov (2011) ou Denis Matsuev (2015), le concours ayant lieu tous les quatre ans depuis sa création en 1958.


31 mai 2019 : Disparition d’Eva Kleinitz
À seulement 46 ans, la directrice de l’Opéra national du Rhin, Eva Kleinitz, est décédée hier, le 30 mai 2019 "des suites d’une longue maladie". Née en Allemagne dans la région de Hanovre, elle devient rapidement assistante metteuse en scène à l’Opéra de Bregenz, puis fait ses armes au célèbre Festival de Bregenz, avant un passage par La Monnaie de Bruxelles. Directrice adjointe de l’Opéra de Stuttgart à partir de 2011, elle quitte cette maison en 2017 pour succéder à Marc Clémeur de ce côté-ci du Rhin, à Strasbourg. Sa disparition marque un coup d’arrêt brutal à la nouvelle dynamique insufflée avec rigueur et intelligence dans l’institution alsacienne.


25 mai 2019 : Markus Hinterhäuser à Salzbourg jusqu’en 2026
Le directeur de Salzbourg, le pianiste autrichien Markus Hinterhäuser, en poste depuis 2017, vient d’être prolongé jusqu’en 2026 par le conseil d’administration du festival. Une manière de marquer une forme de stabilité que l’institution n’avait trouvée qu’en la présence constante de sa présidente Helga Rabl-Stadler pendant la valse des mandats successifs des années 2000 (quatre sur une décennie : Peter Ruzicka, Jürgen Flimm, Alexander Pereira, Sven-Eric Bechtolf). Responsable de la programmation des concerts entre 2007 et 2014, après avoir été collaborateur de Gerard Mortier dans des années 1990 ayant marqué un virage radical après le conservatisme de l’ère Karajan, ce spécialiste de la musique contemporaine a marqué de son empreinte la programmation des deux dernières éditions, dans la lignée audacieuse de son mentor, et en prévision du centenaire du festival en 2020.


09 mars 2019 : Michael Gielen est mort
Le compositeur et chef d’orchestre Michael Gielen est mort hier à l’âge de 91 ans. Né le 20 juillet 1927 à Dresde, fils du directeur du Burgtheater Josef Gielen, puis émigré à l’arrivée des Nazis, il débute sa carrière de chef auprès d’Erich Kleiber en Argentine, avant de devenir Korrepetitor de la Wiener Staatsoper en 1950. Ensuite directeur musical de l’Opéra Royal de Stockholm, puis à partir de 1977 de l’Oper Frankfurt, Gielen dirige la création des Soldats de Zimmermann à Cologne en 1965. Il dirige le SWR-Sinfonieorchester Baden-Baden à partir de 1986, devenu SWR-Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg à partir de 1996, avec lequel il enregistre de nombreux ouvrages, dont une intégrale des symphonies de Mahler et des pièces modernes et contemporains. Il était souvent appelé le "Boulez allemand".


02 mars 2019 : André Prévin est décédé
Disparu le 28 février 2019 à l’âge de 89 ans, le pianiste, chef et compositeur André Prévin né à Berlin en 1929 avait étudié au conservatoire à partir de 1936, puis quitté la ville pour Paris en 1938, avant d’émigrer avec sa famille aux États-Unis. Arrangeur de musique de film (il remporte quatre Oscar) et pianiste de jazz dans les années 1950, Prévin devient chef du Houston Symphony en 1967 et du London Symphony Orchestra en 1968. Marié quatre fois, il épouse en 2002 la violoniste Anne-Sophie Mutter, pour laquelle il vient de composer son Concerto pour violon. Il devient la même année directeur musical de l’Orchestre Philharmonique d’Oslo, avec lequel il se séparera quatre ans plus tard, en même temps que de Mutter. Parmi ses grands enregistrements, le Concerto pour violon de Korngold, d’abord avec Perlman, puis avec Shaham, la Sinfonia Domestica avec les Wiener Philharmoniker et son opéra A Streetcar Named Desire, créé à San Francisco en 1998.

 
[   page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  188  189  190  191  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com