altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

03 mars 2013 : Décès de Rafael Puyana
Le grand claveciniste colombien Rafael Puyana est mort le 1er mars à l’âge de 81 ans à Paris où il résidait. Né à Bogota en 1931, il avait commencé par étudier le piano et fait ses débuts comme soliste au Teatro Colón de la ville. Il travailla ensuite à Boston mais découvrit le clavecin après avoir entendu un disque de Wanda Landowska. Il décida alors de s’y consacrer et vint travailler à Paris avec l’illustre claveciniste et avec Nadia Boulanger pour la composition. C’est aux États-Unis que débuta sa nouvelle carrière, à New York d’abord en 1957, puis à Boston en 1961. Très vite reconnu comme un interprète d’exception, il se passionna pour toutes les musiques, y compris celle de notre époque. Son jeu à la fois fin, dynamique et subtile lui attira des partenaires aussi spectaculaires que Yehudi Menuhin ou Andrés Segovia. Il eut de nombreux élèves dont Christopher Hogwood, Elisabeth de la Porte et Martine Roche. Il collectionnait avec passion les clavecins anciens, a laissée une discographie variée où figurent parfois certains de ses œuvres, car il composait également. Son corps a été ramené en Colombie où il a été inhumé.


27 février 2013 : Disparition de Marie-Claire Alain
La grande organiste Marie-Claire Alain est décédée le 26 février à l’âge de 86 ans. Née dans une famille de musiciens, sœur du compositeur Jehan Alain, elle était entrée au CNSM en 1944 et y travailla avec Marcel Dupré et Maurice Duruflé. Après avoir obtenu brillamment ses prix, elle remporta en 1950 le Concours de Genève ce qui révéla au monde musical son exceptionnelle personnalité et la lança dans une très grande carrière internationale. Elle devait donner plus de 2000 récitals dans le monde entier. Elle a enregistré de très nombreux disques, avec notamment trois versions de l’intégrale de l’œuvre de Bach et aussi celle de nombreux autres compositeurs, couvrant tout le répertoire, ancien et contemporain. Professeur réputé, elle eut de nombreux élèves parmi ceux qui sont devenus de célèbres organistes.


26 février 2013 : Victoires de la musique 2013
Le palmarès des Victoires de la musique 2013 a été proclamé lundi soir au cours d’une grande soirée musicale au tout nouvel Auditorium de Bordeaux. Ont été désignés : Karol Beffa, compositeur de l’année, Nicholas Angelich, soliste instrumental de l’année, Ludovic Tézier, artiste lyrique de l’année, Sabine Devieilhe, révélation lyrique de l’année, Edgar Moreau, violoncelliste né en 1994, révélation instrumentale de l’année, le Bœuf sur le toit, par Alexandre Tharaud, enregistrement de l’année (Virgin). Une Victoire d’honneur a été décernée à l’Orchestre de Bordeaux Aquitaine.


26 février 2013 : Reconduction de Michel Franck à la tête du TCE
Le Conseil d’administration du Théâtre des Champs-Élysées a reconduit Michel Franck à la tête du Théâtre jusqu’en 2020. Michel Franck avait pris ses fonctions en 2010. Le TCE célèbre cette année son centenaire avec une programmation exceptionnelle et publiera en avril un très bel ouvrage illustré d’une riche iconographie retraçant toute l’histoire extraordinairement riche des trois salles du bâtiment historique de l’avenue Montaigne.


25 février 2013 : Décès de Wolfgang Sawallisch
Son fief fut pendant plus de vingt ans l’Opéra d’État de Bavière dont il fut directeur musical et même directeur. Le chef d’orchestre Wolfgang Sawallisch, décédé le 22 février à l’âge de 89 ans, aura été l’une des plus importantes personnalités musicales de la fin du XXe siècle. Né à Munich, il y travailla la direction d’orchestre et le piano et sa carrière commença à Augsbourg en 1947. Dix ans plus tard, il dirigeait Tristan et Isolde à Bayreuth, plus jeune chef ayant dirigé au Festival, spectacles mémorables marquant aussi les débuts de Birgit Nilsson en Isolde au Festspielhaus. Il fut ensuite Chef Principal de l’Orchestre symphonique de Vienne, Directeur musical de l’Orchestre de la Suisse Romande, puis, de 1993 à 2003 Directeur musical de l’Orchestre de Philadelphie et l’une de figure principale du Festival de Salzbourg. Pour raisons de santé, il cessa de diriger en 2006. Très grand chef lyrique, il dirigea au théâtre et au disque la plupart des opéras de Mozart, de Wagner, de Strauss avec les plus grands chanteurs de l’époque, et s’affirma aussi comme un éminent spécialiste des symphonies de Brahms, de Schubert, de Bruckner, de Beethoven, de Schumann. Pianiste, il accompagna les plus illustres voix du siècle comme Dietrich Fischer-Dieskau, Elisabeth Schwarzkopf, Margaret Price, Hermann Prey, Thomas Hampson. Il incarnait au plus haut niveau la plus riche tradition allemande tant dans le domaine de la musique orchestrale que la musique vocale.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com