altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
21 juillet 2018

28 août 2013 : Millepied s’insurge contre l’absence de danseurs de couleur
Le chorégraphe Benjamin Millepied, qui prendra la direction du Ballet de l'Opéra de Paris en octobre 2014, ne comprend pas "qu'aucun danseur de couleur ne fasse partie de cette grande compagnie", a-t-il déclaré au magazine Têtu, promettant "une ère d'ouverture et de changement". Le prochain patron du ballet de l'Opéra de Paris souhaite par aileurs enrichir le répertoire avec une empreinte moderne et des commandes à des chorégraphes comme Alexeï Ratmansky, Christopher Wheeldon et Justin Peck.


22 mai 2013 : Henri Dutilleux est mort
Le compositeur français Henri Dutilleux vient de s'éteindre ce mercredi 22 mai, à l'âge de 97 ans. Cliquez ici pour lire l'hommage de Laurent VILAREM.


24 avril 2013 : Décès de Wladimir Skouratoff
Wladimir Skouratoff, qui est décédé le 8 avril dernier, a été l’un des plus brillants danseurs du milieu du XXe siècle. S’il avait bénéficié des moyens médiatiques actuels et avait été lui-même moins modeste, il aurait eu une notoriété encore plus large que celle dont il a bénéficié. Né en 1925, fils d’émigrés russes ayant fui la Révolution, il songea d’abord à devenir musicien avant de se tourner vers la danse. Il travailla alors avec une autre très illustre émigrée, la Préobrajenska, ex-star du Mariinski de Saint-Pétersbourg qui eut aussi Béjart et la plupart des Étoiles de la génération d’après-guerre comme élèves. Avec les Ballets de Monte Carlo, il devint lui-même une Étoile à part entière et eut pour partenaire les plus célèbres ballerines du moment, Renée Jeanmaire, Yvette Chauviré notamment. Au Grand Ballet du Marquis de Cuevas, il fut en 1952 le créateur inoubliable de Piège de Lumière de John Taras aux côtés de Rosella Hightower et Serge Golovine. Physique exceptionnel, technique puissante mais pleine de charme et de sensualité, il marqua profondément tous les rôles qu’il aborda dans le répertoire classique, en particulier celui de Lifar. Il dirigea le ballet du Grand Théâtre de Bordeaux de 1970 à 1990 et enseigna aussi de nombreuses années formant plusieurs générations de danseurs. Il fut notamment l’un des premiers professeurs de Benjamin Millepied.


15 avril 2013 : Disparition de Sir Colin Davis
Le chef d’orchestre Sir Colin Davis est mort hier, dimanche 14 avril, à l’âge de 85 ans, à la suite d’une courte maladie, comme vient de l’annoncer le London Symphony Orchestra, dont il était chef principal depuis 1995 et avec lequel il avait commencé à travailler en 1959. Très apprécié pour son travail en profondeur et son caractère affable plutôt rare dans une discipline où les forts caractères sont légion, il était un bâtisseur de la trempe d’un Bernard Haitink, préférant toujours s’éclipser derrière la partition plutôt que de tenter à tout prix de la plier à une conception personnelle. Il était sans doute le plus grand spécialiste de Berlioz, dont il a inlassablement servi les partitions au fil des ans, et auquel il a consacré maints enregistrements, d’abord pour Philips, puis plus récemment pour le label LSO live, lancé à son initiative dans les années 2000.


05 avril 2013 : Treizième édition des Escales musicales d’Évian
À moins de faire l’impasse sur les bicentenaires, centenaires et autres cinquantenaires, de naissance ou de mort, 2013 est une année faste autant que périlleuse pour les programmateurs de festivals soucieux de satisfaire les goûts les plus divers. Habitué des défis de toute sorte, comme en témoignent ses casquettes chaque jour plus nombreuses, Laurence Dale n’a oublié personne ou presque pour cette 13e édition des Escales musicales d’Évian, qui aura lieu du 17 au 19 mai. Ni Verdi, ni Wagner, ni Britten, à l’honneur d’une soirée d’ouverture célébrant trois siècles de musique, depuis des extraits de Tannhaüser, du Trouvère, jusqu’à la création, sous la baguette du directeur artistique du festival et fondateur de l’Evian Festival Orchestra, de Datcha SavoyardeEvian Variations de Joseph Phibbs, pièce pour violoncelle et orchestre commandée pour les vingt ans de la Grange au Lac. Hommage, donc, à Mstislav Rostropovitch, âme de ce lieu unique, qui se poursuivra avec la projection du film Rostropovitch, génie du violoncelle de John Bridcut, et l’interprétation par le violoncelliste Maxim Beitan du concerto de Robert Schumann lors du concert de clôture. C’est d’ailleurs à un "voyage d’émotions" que nous convie Laurence Dale, qui reprendra la baguette pour l’ouverture Cockaigne d’Elgar, son compositeur fétiche, puis la Symphonie n° 4 de Brahms.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com