altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

24 janvier 2013 : Benjamin Millepied succède à Brigitte Lefèvre
C’est finalement vers le danseur et chorégraphe Benjamin Millepied que s’est porté le choix du successeur de Brigitte Lefèvre en 2014 à la tête du Ballet de l’Opéra de Paris. Très médiatisé depuis qu’il régla la chorégraphie du film Black Swan et en épousa la star Natalie Portman, Benjamin Millepied a réglé deux chorégraphies pour l’Opéra ces dernières années et connaît donc la compagnie. Né à Bordeaux en 1977, élevé à Dakar, fils d’une enseignante de danse, il est passé par le Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon avant d’entrer à la School of American Ballet, école du New York City Ballet. Prix de Lausanne en 1994, il est engagé dans la grande compagnie américaine ou il est nommé Principal Danseur en 2002. Interprète reconnu de Balanchine et de Robbins, il crée en 2001 son premier ballet, Passages, pour les élèves du Conservatoire de Lyon. Il a depuis créé plusieurs autres ballets pour de grandes compagnies comme celle de Genève ou de l’Opéra de Paris. Il est depuis 2004 directeur artistique du Morriss Center de Bridgehampton et depuis 2006 chorégraphe en résidence au Baryshnikov Arts Center de new York. Il a parallèlement créé la compagnie Danses concertantes pratiquant des œuvres du répertoire et ses propres créations. Contrairement à ce que l’on pouvait penser, ce n’est donc pas une personnalité issue du sérail de l’Opéra qui a été choisie mais un artiste très actif, très en vue des deux côtés de l’Atlantique et que son mariage avec une star Hollywoodienne a rendu célèbre au-delà des strictes milieux de la danse. S’il sait s’imposer avec diplomatie aux 154 danseurs de la compagnie et à tous ceux qui l’entourent, il peut apporter un souffle nouveau à une institution dont il devra cependant respecter ancienneté, patrimoine et traditions.


23 janvier 2013 : Seize Opéras se mobilisent pour Henri Sauguet
Le Centre Français de Promotion lyrique, fort du succès du Voyage à Reims de Rossini, se lance dans un nouveau projet de coproduction d’un opéra. Désirant défendre le chant français, l’œuvre lyrique choisie est l’opéra d’Henri Sauguet, les Caprices de Marianne, d’après la pièce d’Alfred de Musset. Pour les neuf rôles, deux distributions sont prévues. Deux-cent-cinquante chanteurs sont auditionnés en février et en avril à l’Opéra de Paris par un jury composé de directeurs d’opéra. Le metteur en scène sera également choisi sur concours. Quarante-deux représentations sont prévues de 2014 à 2016 dans seize opéras de région.


22 janvier 2013 : Une médaille Rudolf Noureev
Pour commémorer les vingt ans de la mort de Rudolf Noureev, La Monnaie de Paris a frappé deux pièces à son effigie, l’une en or, l’autre en argent. La pièce a été dessinée par Christian Lacroix : en or vaut 500 euros et en argent, 67 euros. Un hommage à Noureev sera rendu par les danseurs de l’Opéra au début du mois de mars. "Je ne voulais pas commémorer la date de sa mort, le 6 janvier 1993. Noureev est vivant tant qu’on danse ses ballets", dit Brigitte Lefèvre, directrice de la danse, qui a choisi mars et l’annonce du printemps pour célébrer le danseur.


21 janvier 2013 : Bordeaux a enfin son auditorium
Espéré depuis plusieurs décennies, l’Auditorium de Bordeaux ouvre cette semaine. À 300 mètres du Grand-Théâtre, cette salle est installée, avenue Georges Clemenceau, sur l’emplacement de l’ancien cinéma Olympia. L’auditorium est composé de deux salles : la grande porte le nom d’Henri Dutilleux et comporte 1 400 places, la petite de 300 places s’appelle Henri Sauguet. L’inauguration de cet espace dû à l’architecte Michel Pétaud-Lélang doit avoir lieu le 31 janvier. Deux concerts anticiperont cette ouverture, les 24 et 25 janvier, avec un hommage à la musique française : Jeux de Debussy, le concerto pour violoncelle Tout un monde lointain d’Henri Dutilleux et Daphnis et Chloé de Ravel. Les musiciens et le chœur de l’ONBA (Orchestre National de Bordeaux Aquitaine) seront sous la direction d’Hans Graf, avec en soliste la violoncelliste, Anne Gastinel.


18 janvier 2013 : Han-Na Chang à la tête de l’Orchestre du Qatar
Une femme, directeur d’un orchestre : c’est au Qatar. La violoncelliste et chef d’orchestre Han-Na Chang (30 ans) va diriger l’Orchestre Philharmonique, fondé en 2007 par la Sheikha Mozah Bint Nasser Al-Missned à Doha. La violoncelliste sud-coréenne est connue des Français. Elle a remporté le concours de violoncelle Rostropovitch en 1994.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com