altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
13 décembre 2018

01 octobre 2012 : Un piano Peugeot au Salon de l’Auto
Peugeot vient de dévoiler… un piano du futur au Mondial de l’Automobile qui se tient à la Porte de Versailles (Paris). Réalisé en collaboration avec Pleyel, le piano à queue aux lignes aérodynamiques est présenté en marge des concept-cars, avec un design ultramoderne. Il aurait nécessité des mois de recherche et de tests réalisés entre deux firmes qui n’ont guère eu jusque-là l’occasion de travailler ensemble. L’instrument, aux allures de capsule spatiale profilée, devrait coûter 165 000 euros, tabouret inclus.


28 septembre 2012 : La Philharmonie survivra à la baisse du budget Culture
En raison d’une baisse de 4,3% du budget de la Culture, le projet de loi de finances pour 2013 a vu la confirmation de l’abandon d’un certain nombre de projets engagés par le gouvernement précédent. La Maison de l'histoire de France, le Musée de la photographie à Paris sont ainsi abandonnés, tandis que la tour Médicis à Clichy-Montfermeil et la construction d'une salle supplémentaire pour la Comédie-Française seront repensés. En revanche, la très grosse interrogation touchant à la fort coûteuse Philharmonie de Paris est levée, la salle de concert réclamée depuis plus de trente ans par Pierre Boulez devant être achevée dans le calendrier prévu, de même que le Musée Picasso. Les crédits du ministère de la Culture atteignent 2,43 milliards d'euros pour 2013, contre 2,54 milliards dans la loi de finances 2012. Ils devraient encore baisser en 2014 (2,38 milliards) et 2015 (2,35 milliards), selon le budget triennal 2013-2015.


14 septembre 2012 : Tensions entre la rue de Valois et le secteur musical
Les relations virent à l’aigre entre Aurélie Filippetti et la filière musicale, suite aux commentaires de la ministre de la Culture réagissant à la première condamnation d’un internaute par l’Hadopi, conjointe à son annonce d’abandon du projet du Centre national de la musique (CNM). Alors qu'un internaute a pour la première fois été condamné pour avoir téléchargé illégalement de la musique, la ministre a estimé qu'il y avait une "disproportion entre les moyens énormes de l'Hadopi et le résultat concret". Et d’ajouter : "La solution, c'est l'offre légale, par abonnement, avec un choix large, des catalogues variés. Or, là dessus, Hadopi n'a pas fait son travail, n'a pas rempli sa mission, c'est-à-dire contribuer au développement de l'offre légale". Des propos qui ont provoqué la stupeur de la Sacem. Même incompréhension chez les producteurs de disques, notant que la condamnation "est la preuve que le système fonctionne et qu'on a une sanction proportionnée. S'il n'y avait pas eu Hadopi, cette personne risquait la correctionnelle", a déclaré à l'AFP le directeur général du Snep (principal syndicat de producteurs) David El Sayegh. Face aux critiques répétées de la ministre, qui a annoncé son intention de réduire son budget, l’Hadopi était déjà montée au créneau la semaine dernière pour défendre son bilan et réaffirmer son indépendance. Depuis son entrée en fonction, les déclarations de Mme Filippetti ont suscité à plusieurs reprises des tensions avec la filière musicale.


30 juillet 2012 : L’humour olympique de Salonen
Directeur musical du Philharmonia Orchestra, Esa-Pekka Salonen s’est mis au fil des saisons à l’humour britannique. Ainsi, au moment de participer au relais de la flamme olympique à Londres, le maestro finlandais, connu pour être sportif, à déclaré à l’issue de sa course : "enfin quelque chose que Klemperer n’aurait pas pu faire mieux… quoique…", allusion au chef d’orchestre allemand mythique, disparu en 1973, qui a passé les dernières années de sa carrière à diriger assis.


23 juillet 2012 : La rémunération de la copie privée définitivement adoptée
La loi sur la rémunération de la copie privée a été validée le 20 juillet par le Conseil constitutionnel, confirmant que seuls les professionnels ne sont pas assujettis à cette redevance servant à compenser la copie d'œuvres, au grand dam du Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques (Simavelec), opposé à cette redevance. Jean-Noël Tronc, directeur général de la SACEM, s'est en revanche "réjoui de la décision du Conseil constitutionnel, positive pour la culture en France en ce qu'elle préserve un mécanisme indispensable à la création audiovisuelle, musicale, de l'écrit et des arts visuels". La disposition de la loi du 2 décembre 2011, qui définit le régime de cette rémunération, est en cohérence avec un arrêt du Conseil d'Etat qui allait en ce sens, selon la décision rendue par les Sages. Le Conseil d'État avait annulé une décision de la Commission de la copie privée, chargée de fixer les barèmes de cette rémunération sur les différents supports destinés à la copie, au motif que la rémunération de la copie à des fins professionnelles était contraire à une directive européenne. Créée en 1985, la rémunération pour copie privée est payée par le consommateur lors de l'achat de supports permettant de copier de la musique ou des images (CD et DVD vierges, disques durs, clés USB, smartphones...). Elle compense le fait que le consommateur a le droit de copier des œuvres artistiques pour son usage personnel ou celui de ses proches, sans avoir à rémunérer les ayants droit (auteurs, interprètes et producteurs) ou à obtenir leur autorisation.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com