altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
22 octobre 2018

22 novembre 2011 : Sena Jurinac est morte
La soprano Sena Jurinac, l’une des dernières voix légendaires de l’après-guerre viennois, vient de succomber à une longue maladie à Augsbourg, où elle était installée depuis sa retraite en 1982. Elle venait de fêter son quatre-vingt-dixième anniversaire. Lire l’hommage de Gérard MANNONI.


17 novembre 2011 : CRITIQUE EXPRESS : Oberto
Théâtre des Champs-Élysées, Paris, 17/11/2011
Un Verdi prometteur. Un premier opéra dont les airs de bravoure annoncent le génie du jeune compositeur, alors âgé de 26 ans. Mais justement, tant d’œuvres de celui-ci le prouvera par la suite, pourquoi produire cet Oberto dont les maladresses nous accablent ? Sur un livret débile, quelques duos, trio, quatuor et quintette vocaux bien venus compensent les normes convenues de la musique et d’une dramaturgie inexistante. On ne s’y intéresse ni à celle-ci ni à celle-là. Le compositeur sera ensuite sévère pour cette œuvre et il aura bien raison. Quant à son interprétation, elle a été aussi frustrante que l’œuvre. Carlo Rizzi a mené bon train l’Orchestre national de France et le Chœur de Radio France, toujours aussi désinvolte dans sa manière de se lever en désordre. Mais il n’était pas le seul à se moquer d’un minimum de mise en place. Les cinq solistes sont entrés au moment de chanter leur air pour certains, s’y époumoner pour d’autres, sans se soucier ni d’avant ni d’après cependant que l’orchestre attend qu’ils s’installent. Les vociférations de Walter Borin, qui remplaçait au pied levé Fabio Sartori, souffrant, les cris de Maria Guleghina ne témoignent pas plus d’émotion qu’ils n’ont de couleur et montent les deux dernières marches de l’escalier pour atteindre leurs notes aiguës. Heureusement la basse puissante de Michele Pertusi dans le rôle-titre et le mezzo-soprano d’Ekaterina Gubanova, les voix justes et bien placées contrairement à leurs partenaires, mettent enfin de l’expressivité dans des phrasés aussi convaincus que possible. Une fin plus chaleureuse a permis apparemment un certain plaisir à une partie du public. (C.H.)


16 novembre 2011 : Venue à Paris de Franghiz Ali-Zadeh
Assurant la promotion des musiques de l'ancien bloc de l’Est, l’Association internationale Chostakovitch organise le mercredi 23 novembre à 20h00 salle Adyar un concert sur le thème Dimitri Chostakovitch, Kara Karaïev & Franghiz Ali-Zadeh : voyage en Azerbaïdjan. Kara Karaïev fut l'un des élèves et compositeurs favoris du grand maître soviétique, assimilant dans ses créations la musique traditionnelle, l'héritage classique autant que les formes les plus modernes de la musique contemporaine. Franghiz Ali-Zadeh fut, quant à elle, l'élève et assistante de Karaïev à Bakou et demeure à l'heure actuelle la seule représentante de la musique contemporaine orientale qui ait eu un succès retentissant à l'Ouest. Pionnier de la musique nouvelle en ex-URSS et en Azerbaïdjan, les œuvres de Franghiz Ali-Zadeh ont à titre d'exemple été interprétées par les Berliner Philharmoniker. D'une poigne inflexible et d'une grande inspiration, les pièces autant que la personnalité de Franghiz Ali-Zadeh sont absolument à découvrir. Sa venue à Paris constitue assurément un événement dans le paysage de la musique contemporaine.


11 novembre 2011 : CRITIQUE EXPRESS : Lulu de Wedekind
Théâtre de la Ville, Paris, 11/11/2011
Plus convaincante que son Opéra de Quat’sous monté aussi pour le Berliner Ensemble et vu sur la même scène l’an dernier également dans le cadre du Festival d’automne, la Lulu de Wedekind réalisée conjointement par Robert Wilson et Lou Reed est un hybride théâtro-musical. Reed a composé de très belles chansons et ballades qui s’intègrent parfaitement au texte fragmentaire de la pièce. Wilson, comme toujours, y a implacablement plaqué son système esthétique, et cela fonctionne plutôt bien. Une vraie galerie de personnages peuple cette invraisemblable vie de femme-icône, la gestuelle wilsonienne est moins figée que d’habitude, les bruitages très cohérents, les éclairages magnifiques, les maquillages merveilleux, le décor imaginatif, et quand pour l’épisode final londonien le tout prend une allure de film expressionniste allemand (Pabst n’est jamais loin), on ne peut qu’applaudir avec enthousiasme. Réserve majeure cependant : les non-initiés à la pièce se seront-ils retrouvés dans ce moulinage trilingue du texte et ceci malgré le surtitrage et la forte caractérisation des personnages ? Angela Winkler est une fascinante Lulu dont la suavité vocale fait tout et les comédiens du Berliner Ensemble (avec une mention particulière pour Georgios Tsivanoglou en Rodrigo, l’athlète) sont tous de remarquables acteurs et chanteurs. Très belle interprétation musicale sous la direction de Stefan Rager. Les nostalgiques de l’esthétique du Velvet Underground étaient à la fête. Les puristes du texte et de la pièce un peu moins. (O.B.)


10 novembre 2011 : L’Orchestre de Paris en Asie
Les musiciens de l’Orchestre de Paris partent à la conquête de l’Asie avec à leur tête leur directeur musical Paavo Järvi. Du 16 novembre au 4 décembre, ils donneront des concerts au Japon, en Chine et en Corée. Ils seront accompagnés de solistes tels Philippe Berrod, David Fray, Pascal Moraguès, Kun Woo Paik. Ils joueront des œuvres de Messiaen, Ravel, Debussy, Berlioz, Schumann, Stravinski et Weber.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  187  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com