altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
16 août 2018

10 avril 2009 : Une nouvelle fondation culturelle française à Venise
Après le milliardaire français François Pinault qui a acheté le Palazzo Grassi pour en faire une fondation consacrée à l’art moderne, une Française investit à son tour Venise. Elle s’appelle Nicole Bru et crée dans le Palazzetto qui porte son nom un Centre de musique romantique française. Deux orchestres (Le Cercle de l’Harmonie et l’Orchestre des Champs-Elysées), trois chefs (Jérémie Rhorer, Hervé Niquet et Arie Van Beek), deux pianistes (Alain Planès et Alexandre Tharaud), deux divas (Marie-Nicole Lemieux et Jennifer Larmore) ainsi que les solistes de l’Orchestre national de France plus le quatuor Ardeo et la harpiste Isabelle Moretti se sont succédés hier soir sur la scène de l’Opéra Comique. Cette soirée exceptionnelle lançait une nouvelle fondation française à Venise. Le Dr Nicole Bru, ancienne présidente du groupe Upsa, vient d’acheter et de restaurer le Palazzetto Bru Zane, magnifique édifice du XVIIe siècle, orné de somptueuses fresques dues au peintre décorateur des opéras de Haendel. Il aurait accueilli Mozart lors de son séjour dans la Cité des doges. Dans ce palais prédestiné à la musique, Nicole Bru installe un Centre de musique romantique française. Entièrement financé par des fonds privés, cette fondation sera à la fois un lieu de recherche musicologique, de recréation d’œuvres oubliées et le point de départ de coproductions de concerts. Cent dix-huit manifestations sont prévues la première année ainsi que deux festivals à l’automne et au printemps. Le Centre aura des ramifications dans les grandes salles d’opéra et de concert, notamment à Paris à l’Opéra Comique et au Théâtre des Champs-Élysées, mais aussi à Pékin. L’ouverture du Centre aura lieu les 3 et 4 octobre 2009 avec notamment l’Orchestre des Musiciens du Louvre sous la direction de Marc Minkowski. Le Centre participera la saison prochaine à plusieurs productions d’œuvres lyriques à l’Opéra Comique, notamment Fortunio de Messager et Pelléas et Mélisande de Debussy. Palazzo Bru Zane, Centre de Musique Romantique Française. San Polo 2368, 30125 Venezia.


08 avril 2009 : John Axelrod, directeur musical de l’ONPL
Le chef américain John Axelrod prendra la direction de l’Orchestre national des Pays de la Loire à compter du 1er septembre. Il dirigera en mai prochain à Angers et à Nantes cette formation dans Tristan et Isolde de Wagner, mis en scène par Olivier Py. John Axelrod est bien connu en France. A la tête de l’Ensemble orchestral, il avait notamment donné une délicieuse interprétation de Candide de Bernstein au Châtelet en décembre 2006.


05 avril 2009 : Nouvel engouement pour Mireille
Décidément, Mireille, l’opéra de Gounod, revient à la mode avec fureur. Il fera l’ouverture de l’ère Joel en septembre à l’Opéra de Paris dans une mise en scène du nouveau directeur et sous la baguette de Marc Minkowski. Il sera à l’affiche des Chorégies d’Orange 2010 dans une mise en scène de Robert Fortune avec l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine sous la direction d’Alain Altinoglu et dans le rôle-titre Nathalie Manfrino. Mais c’est Jean-Yves Ossonce, à la direction de l’Opéra de Tours, qui prendra tout le monde de cours en en proposant une nouvelle production dès le mois prochain.


03 avril 2009 : E-récital de Jonathan Bénichou
Un mois avant la sortie de son CD Scriabine chez le label Sisyphe (distribution Abeille Musique), le jeune pianiste français Jonathan Bénichou se produira le 6 avril dans un récital un peu particulier à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet, où à l'issue du concert, les spectacteurs pourront échanger contre leur billet un code leur permettant de télécharger en ligne et en toute légalité le contenu du disque sur Qobuz. Une initiative qui risque de faire florès.


02 avril 2009 : Projet de reprise à Compiègne
Peut-être une nouvelle chance pour le Théâtre français de musique de Compiègne, placé en redressement judiciaire face à un déficit de 300 000 euros. Scène conventionnée de Compiègne, l’Espace Jean Legendre, dirigé par Eric Rouchaud, a proposé un projet auquel est associé Pascal Verrot, chef de l’Orchestre de Picardie. Soutenu par la Ville et la Région, ce projet a été examiné par le tribunal de grande instance de Compiègne, qui a demandé un complément d’information.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  183  184  185  186  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com