altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

02 septembre 2008 : Katharina et Eva Wagner à la tête de Bayreuth
Comme on pouvait s'y attendre, le conseil d’administration de la fondation du festival de Bayreuth, réuni hier dans le but de trouver une solution à la succession de Wolfgang Wagner, maître du festival Richard Wagner depuis cinquante-sept ans, a nommé co-directrices de l’institution Katharina Wagner (30 ans) et Eva Wagner-Pasquier (63 ans), toutes deux filles de Wolfgang mais d’un lit différent, pour une durée initiale de cinq ans. Leur candidature a remporté la totalité des suffrages exprimés. L’autre tandem, formé tout récemment par Nike Wagner, fille de Wieland décédé en 1966, et de l’actuel directeur de l’Opéra de Paris Gerard Mortier, qui prônait une refonte plus radicale de la philosophie du festival, a donc été écarté en bloc. Pour de nombreux amateurs de Bayreuth, inquiets quant à l’avenir de la manifestation, la raison l’aura emporté sur l’audace. D’une certaine manière, cette nomination est un reflet, toutes proportions gardées, de celle de 1951, qui avait associé les deux frères Wieland et Wolfgang à la tête de Bayreuth, l’un créateur révolutionnaire, l’autre parfait administratif et artistiquement beaucoup plus sage. Gageons surtout que ce sera l’occasion du retour des grandes voix et d’une plus grande cohérence dans les distributions sur la Colline.


17 août 2008 : Les futures éditions de Bayreuth
Alors que sur la Colline s’apprête à commencer le troisième cycle du Ring de l’été 2008, on en sait désormais un peu plus sur les éditions à venir des Bayreuther Festspiele. Première année sans nouvelle production depuis 2002, l’été 2009 s’ouvrira sur une reprise du Tristan et Isolde de Marthaler. En 2010, un nouveau Lohengrin commandé au metteur en scène allemand Hans Neuenfels, auteur de scandales réguliers dans le monde lyrique, ne manquera pas d’attirer l’attention. Il devrait être dirigé par le jeune chef letton Andris Nelsons. En 2011, année du centième festival, Sebastian Baumgarten sera chargé de présenter un nouveau Tannhäuser, après quoi en 2012, le festival proposera un nouveau Vaisseau fantôme, et en 2013 un nouveau Ring. On sait aussi que Katharina Wagner mettra en scène un nouveau Tristan en 2015, dont la baguette sera confiée à Christian Thielemann.


17 juin 2008 : Michel Franck nommé au Théâtre des Champs-Élysées
C’est Michel Franck, co-directeur de Jeanine Roze Production, qui a été choisi à l’unanimité par le Conseil d’administration du Théâtre des Champs-Élysées pour succéder en juillet 2010 à Dominique Meyer à la tête du TCE. Ce choix d’un authentique professionnel en matière de programmation, de choix artistiques et de gestion ne peut qu’être salué avec satisfaction. Il est très rassurant pour l’avenir à long terme de ce théâtre fondamental et historique dans la vie culturelle parisienne et nationale.


16 juin 2008 : Vente aux enchères à l’Opéra de Strasbourg
L’Opéra national du Rhin organise place Broglie, sur le parvis de l’Opéra de Strasbourg le 21 juin, jour de la fête de la musique à partir de 14h, une vente aux enchères de costumes, d’éléments de décors, d’accessoires et de perruques, qui suivra leur exposition le matin même à la salle Ponnelle de l’Opéra entre 10h et 13h. Le catalogue des pièces présentées est consultable sur le site Internet de l’Opéra. Les bénéfices de cette action seront reversés à Alsace Alzheimer 67, association de soutien aux victimes d’Alzheimer Alsace.


20 mai 2008 : Incendie à la Philharmonie de Berlin
Conçue par Hans Scharoun et inaugurée en 1963, la Philharmonie de Berlin est victime depuis le début d’après-midi d’un spectaculaire incendie qui s’est déclaré vers 14h alors qu’un concert de quatuor à cordes avait lieu dans le foyer. Cent-trente pompiers sont encore mobilisés pour venir à bout des flammes. Le bâtiment a été évacué après que l’alarme a été donnée suite à un coup de fil avertissant qu’une épaisse fumée noire s’échappait du toit, au-dessus de la grande salle. Les musiciens ont été autorisés à pénétrer dans un entrepôt annexe pour y récupérer leurs instruments et éviter ainsi que ces derniers soient endommagés par l’eau. Le porte-parole des pompiers de Berlin a annoncé que la destruction totale de la Philharmonie pouvait être exclue, le feu ne s’étant pas étendu à l’intérieur du bâtiment, mais qu’il y avait à craindre d’importants dégâts des eaux. C’est probablement le matériel d’isolation du toit qui est à l’origine de l’incendie. Il n’y aurait aucune victime.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com