altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

16 mars 2007 : 2007-2008 à l'Opéra de Paris : cap sur le XXe
Gerard Mortier a présenté hier lors d'une conférence de presse la saison 2007-2008 de l'Opéra de Paris, avant-dernière de son mandat qui prendra fin en juillet 2009. Pensant au départ qu'elle devait être sa dernière, avant une dérogation d'un an à la règle qui veut qu'en France, l'âge du directeur d'une entreprise publique ne puisse excéder 65 ans, Mortier a avoué avoir mis le paquet sur le XXe siècle, son répertoire de prédilection. Tout comme il avait centré sa première saison autour du St-François d'Assise de Messiaen, la saison prochaine sera axée sur le Wozzeck de Berg, ouvrage fondamental, « chef-d'oeuvre lyrique absolu du XXe siècle ». Cette nouvelle production confiée à Christoph Marthaler, qui devrait trouver dans les noirceurs de Büchner un univers tout à fait adapté à son esthétique, verra les débuts de Simon Keenlyside dans le rôle-titre. Nouvelles productions également du rare Prisonnier de Dallapicola qui verra pour la première fois dans la fosse de l'Opéra LE spécialiste du compositeur, Hans Zender, du Rake's Progress de Stravinski mise en scène par Luc Bondy, d'Ariane et Barbe-Bleue de Dukas mise en scène par Anna Viebrock, décoratrice et costumière attitrée de Marthaler, et création de l'opéra Melancholia du compositeur autrichien Georg Friedrich Haas sur un livret de Jon Fosse, dont la partie scénique sera confiée à Stanislas Nordey. Dans le cadre d'une orientation germanique succédant à l'orientation française de la saison actuelle, l'Opéra présentera un nouveau Tannhäuser confié à Robert Carsen, avec la présence dans la fosse de Seiji Ozawa, ainsi qu'un nouveau Parsifal mis en scène par Krysztof Warlikowski, l'auteur de l'Iphigénie en Tauride qui a tant déchaîné les passions en juin dernier. Les opéras italien et français ne seront pas écartés des nouvelles productions non plus, avec une nouvelle Luisa Miller de Verdi par Gilbert Deflo ainsi qu'un Roméo et Juliette de Berlioz avec Valery Gergiev et la chorégraphe Sasha Waltz. Au rayon des reprises, deux productions straussiennes de la fin de l'ère Gall, le Capriccio de Robert Carsen et la Femme sans ombre de Bob Wilson, mais aussi des productions plus anciennes : l'Alcina et les Capulets et les Montaigus de Carsen, avec pour ces derniers les débuts à l'Opéra de la superstar autrichienne Anna Netrebko, le Barbier de Séville de Coline Serreau, le Don Carlo de Graham Vick, la Tosca de Werner Schroeter. Et parmi les reprises de productions du mandat Mortier : l'Iphigénie sus-citée de Warlikowski, l'Élixir d'amour de Laurent Pelly, le Cardillac d'Hindemith et la Louise de Charpentier par André Engel, ainsi que la Traviata pas encore créée de Marthaler. Nouveautés également, trois productions hors les murs, destinées au public des banlieues : la reprise des Noces de Figaro de Marthaler au Théâtre des Amandiers de Nanterre, un nouveau Così fan tutte par Jean-Yves Ruf à la MC 93 de Bobigny, ainsi qu'un nouveau Didon et Énée par Dominique Pitoiset au Théâtre Jean Vilar de Suresnes. Une très riche saison en perspective, toujours portée la même exigence de réflexion sur les ouvrages, et marquée du sceau de la modernité et du questionnement chers au directeur belge, « cruciaux dans toute mission de service public ». Programmation complète sur le site de l'Opéra : www.operadeparis.fr.


12 mars 2007 : Annonce de l'équipe du Parsifal 2008 de Bayreuth
On connaît enfin la composition complète, sinon la distribution vocale qui sera annoncée comme de coutume seulement six mois avant les représentations, de l'équipe du prochain Parsifal de Bayreuth prévu pour l'été 2008 en remplacement de celui, chaque année conspué du public depuis 2004, de Christoph Schlingensief. Il s'agira seulement de la sixième mise en scène de l'ultime chef-d'oeuvre wagnérien sur la Colline depuis la réouverture de 1951, après Wieland Wagner (1951-1973), Wolfgang Wagner (1975-1981), Götz Friedrich (1982-1985 / 1986-1988), Wolfgang Wagner (1989-2001) et Christoph Schlingensief (2004-2007). Elle sera confiée au Norvégien Stefan Herheim, connu pour son Enlèvement au sérail iconoclaste, sans sérail et sans Bassa Selim, présent à Salzbourg en 2003 et 2004, et repris l'été passé dans le cadre de Mozart 22. Le jeune metteur en scène aura pour décorateur Reinhard von der Thannen et pour costumière Gesine Völlm. La production sera confiée à la baguette très personnelle de l'Italien Daniele Gatti, très probable prochain directeur musical de l'Orchestre national de France, qui gravit chaque saison un peu plus les échelons d'une carrière internationale.


02 mars 2007 : Fin de saison modifiée au Châtelet
Le Théâtre du Châtelet vient d'annoncer d'importantes modifications dans sa fin de saison. Concernant Carmen tout d'abord, dont les représentations sont programmées entre le 10 et le 28 mai, la mise en scène initialement prévue de Sandrine Anglade sera remplacée « en raison de difficultés techniques liées à la réalisation des décors », par celle de la Staatsoper de Berlin due à Martin Ku?ej, dans les décors de Jens Kilian et les costumes de Heidi Hackl. L'équipe musicale demeure inchangée, à l'exception du rôle de Don José, confié désormais à Nikolaï Schukoff au lieu de Giuseppe Filianotti. Enfin, la création du spectacle Monkey Journey to the west de Chen Shi-Zheng prévue pour sept représentations entre le 7 et le 14 juillet est reportée, « devant l'importance et la richesse du projet », en ouverture de saison 2007-2008, du 26 septembre au 13 octobre, pour un total de quinze représentations.


20 février 2007 : Une mouche à l'opéra
Vendredi 16 février à Paris, Jean-Luc Choplin et Plácido Domingo, directeurs respectifs du Théâtre du Châtelet et de l'Opéra de Los Angeles, ont annoncé la création mondiale en coproduction de The Fly (La Mouche), d'après le film éponyme réalisé en 1986 par David Cronenberg (The Dead Zone, Crash, eXistenZ). C'est d'ailleurs ce dernier qui assurera la mise en scène et fera du même coup ses premiers pas dans l'univers lyrique. Sur une musique d'Howard Shore, (le Seigneur des Anneaux, After Hours, Ed Wood, le Silence des agneaux) et un livret du dramaturge David Henry Hwang (M. Butterfly, Golden Child), ce projet qui sera dirigé par le grand Plácido en personne découle d'une part du désir de ce dernier de mêler cinéma et opéra et d'autre part de la volonté de Jean-Luc Choplin de toucher un public différent et d'ouvrir de nouveaux horizons aux spectateurs français. La première mondiale aura lieu le 2 juillet 2008 au Théâtre du Châtelet, suivie de la création américaine le 7 septembre à l'Opéra de Los Angeles.


15 février 2007 : Détails sur Bayreuth 2007
Le site Internet du festival de Bayreuth, comme chaque année début février, vient d'annoncer les distributions de cet été. Nouvelle production de 2007, les Maîtres chanteurs mis en scène par Katharina Wagner et dirigés par Sebastian Weigle verront les débuts sur la colline de Franz Hawlata en Sachs, de Michael Volle en Beckmesser, d'Amanda Mace en Eva, et reprendront le très assuré Walther de Robert Dean Smith. Au rang des reprises, le Parsifal de Schlingensief, que Wolfgang Wagner persiste à maintenir malgré les protestations du public à chaque représentation, affichera plus que jamais une distribution problématique ? rares sont les grands chanteurs, cela dit, à avoir assez peu d'amour propre pour accepter de chanter dans pareilles conditions. Le Ring, toujours confié à Tankred Dorst et Christian Thielemann, ne présentera de changement notable que pour Wotan, Falk Struckmann s'étant désisté au profit d'Albert Dohmen, et l'élargissement de la présence de Hans-Peter König, toujours Hagen, mais aussi cette année Hunding et Fafner. Le Tristan de Christoph Marthaler, vieux de seulement deux ans, a été provisoirement retiré de l'affiche, son Isolde étant déjà engagée pour chanter le rôle à la même période à Glyndebourne et le festival tenant absolument à conserver le couple Nina Stemme-Robert Dean Smith. Enfin, ressuscité pour un été, le Tannhäuser de Philippe Arlaud sera dirigé par Fabio Luisi et reprendra une partie de sa distribution d'origine ? Roman Trekel, Ricarda Merbeth, Judith Nemeth ? ne programmant de vraiment nouveau que Wolfgang Millgramm dans le rôle-titre. Distributions complètes sur www.bayreutherfestspiele.de.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com