altamusica
 
       aide













 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




LES BREVES
19 novembre 2017

14 février 2007 : Tous à l'opéra !
Animés d'une volonté de briser une image élitiste et d'un autre temps, les maisons d'opéras françaises, sous l'égide de la R.O.F. (Réunion des Opéras de France), en partenariat avec la Chambre Professionnelle des Directeurs d'Opéra et dans le cadre des European Opera Days, lancent une opération de découverte de ces lieux emblématiques du spectacle vivant et finalement assez méconnus. Ainsi, samedi 17 février, des artistes aux machinistes en passant par les accessoiristes et autres éclairagistes, 6 500 professionnels, au travers de rencontres, visites et ateliers, offriront au public la possibilité de se glisser dans les coulisses et d'apprendre à connaître leurs différents corps de métiers. Parrainée par Natalie Dessay, l'édition 2007 voit participer les vingt-quatre opéras français. Plus d'informations sur les activités proposées sur le site www.tous-a-lopera.fr.


09 février 2007 : L'Orchestre de Paris en direct sur la toile
2006 fut l'année du renouveau pour la mythique salle Pleyel qui, en plus de retrouver son architecture Art déco d'origine, s'est pourvue d'un espace entièrement repensé. Mercredi 14 février à 20 heures, son locataire l'Orchestre de Paris franchira un nouveau cap en proposant la diffusion en direct sur Internet de son concert du soir sous la direction de Christoph Eschenbach, avec au programme le Sacre du printemps et la suite de l'Oiseau de feu (version 1919) de Stravinski, mais aussi le Concerto pour violon de Beethoven avec Frank Peter Zimmermann. Les auditeurs-internautes intéressés par l'expérience devront simplement posséder une connexion haut-débit et un plug-in tel que Real audio, Flash, ou encore Quicktime. Si la qualité sonore en streaming demeure très en deçà de celle du CD, l'initiative offre du moins une formidable perspective d'accessibilité instantanée.


08 février 2007 : Double anniversaire pour Béjart au Palais-Royal
Le 30 décembre dernier à Lausanne, entouré de quelque trois cents invités, le célèbre chorégraphe fêtait ses 80 ans. Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture, a tenu à ce que la France célèbre également l'événement ainsi que ses cinquante années de carrière dans la danse. Pendant trois jours, du vendredi 9 au dimanche 11 février, de 18 heures à 22 heures, le public est invité dans la cour d'Honneur du Palais-Royal pour assister à un spectacle son et lumière créé pour l'occasion. Accompagnées d'une musique de Pierre Henry inspirée d'extraits de musiques de ballets et intitulée Compilation amoureuse pour les 80 ans de Maurice Béjart, des photos de Colette Masson seront projetées sur les façades de l'édifice. Un bel hommage rendu à l'un des plus grands personnages du monde chorégraphique.


05 février 2007 : Giancarlo Menotti est mort
L'une des personnalités les plus éminentes ? et les plus colorées ? du monde musical s'est éteinte à l'âge de 95 ans ce 1er février à Montecarlo. Né à Cadegliano-Viconago en Italie, installé aux États-Unis avec sa mère dès 1928, véritable Mozart contemporain qui s'essaie à la composition dès l'âge de 7 ans, Menotti signe à 11 ans un opéra ? La Mort de Pierro ? dont il signe aussi bien la musique que le livret. Sa carrière suivra par la suite cette double vocation puisque Menotti écrit par exemple les livrets de Vanessa et de A Hand of Bridge, les deux opéras de Samuel Barber, l'un de ses condisciples lorsqu'il fut élève à la célèbre Curtis Institue of Music de Philadelphie ? le dernier membre de ce triumvirat n'étant autre que Leonard Bernstein. Le compositeur laisse lui aussi une oeuvre importante dont les joyaux sont incontestablement ses opéras : le Médium (1946), Le Téléphone (1947) et surtout Le Consul (1950), sans doute sa partition la plus répandue actuellement, qui lui valut le Prix Pulitzer. En 1958, c'est la fondation du Festival des Deux-Mondes à Spoleto, en Italie ? en 1977, c'est le pendant américain qui est créé, à Charleston ? qu'il transforme rapidement en rendez-vous dépassant largement le simple cadre musical et dont il est jusqu'à la fin le directeur artistique.


01 février 2007 : Georges Prêtre dirigera le Concert du Nouvel An 2008
Après le succès du retour de Zubin Mehta à la tête de la célèbre institution viennoise, c'est le Français Georges Prêtre qui a été désigné par l'Orchestre philharmonique de Vienne pour diriger le Concert du Nouvel An le 1er janvier prochain dans la salle dorée du Musikverein de la capitale autrichienne. L'orchestre, annoncé en pourparlers avec Valery Gergiev, s'est finalement tourné vers le créateur de la Voix humaine de Poulenc, qui aura à la date du concert 84 ans. Tantôt célébré tantôt décrié pour son important rubato, Georges Prêtre ne manquera pas de faire l'événement en tant que premier chef français invité à diriger cette manifestation suivie en direct chaque année par près d'un milliard de téléspectateurs issus d'une cinquantaine de pays.

 
[   < prec.   |    page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  118  119  120  121  122  123  124  125  126  127  128  129  130  131  132  133  134  135  136  137  138  139  140  141  142  143  144  145  146  147  148  149  150  151  152  153  154  155  156  157  158  159  160  161  162  163  164  165  166  167  168  169  170  171  172  173  174  175  176  177  178  179  180  181  182  |   suiv >    ]


  A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
 
©   Altamusica.com