altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CHRONIQUES
19 août 2018

Dix fois douze

De la Vienne follement fertile du début du siècle, le dernier livre de Dominique Jameux fait resurgir les " Dix années glorieuses " celles qui, entre 1905 et 1914, allaient engager la musique savante du XXe siècle dans la loi des douze sons, le dodécaphonisme. Un mouvement aussi novateur que durablement incompris.
 

Le 09/12/2002
Françoise MALETTRA
 



Les 3 dernières chroniques

  • Mortagne 2018 (2) : Conclusion brillantissime

  • Mortagne 2018 (1) : Originalité et talents

  • Jean-Claude Malgoire, vrai musicien polyvalent

    [ Toutes les chroniques ]

     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



    Envoi de l'article
    à un ami

  • Producteur bien connu des auditeurs de France Musiques et grand connaisseur de la musique du XXe siècle, la démarche originale de son ouvrage sur la seconde Ecole de Vienne réside dans ce qu'il appelle " un phénomène intégré et différencié ".

    Contrairement à nombre de textes qui juxtaposent les trajectoires de Schönberg, Berg et Webern, il les fait entrer en résonance, passant de la dévotion des disciples au maître, à l'affirmation de l'individualité, et à la formation de l'Ecole proprement dite, dont il analyse moins la technique d'écriture que la conception commune de la musique.

    Tout en singularisant la personnalité musicale de chacun d'eux, il les fait progresser dans la même direction, et met en lumière ce qui relève de " la cohérence et de la disparité ", entre le lyrisme intimiste e Webern, la nostalgie tonale de Berg et un Schönberg se disant " un conservateur que l'on aurait forcé à devenir un radical ".

    Un livre qui est une clarification (enfin !) des réelles conquêtes et enjeux de l'Ecole de Vienne, et dont un des mérites (et non le moindre) est d'être d'une lecture parfaitement accessible.

    Il est de plus enrichi de documents éclairants : une importante correspondance avec les écrivains, les peintres, les musiciens, les penseurs, et le recensement des concerts de l'Ecole entre 1905 et 1914, de ceux de la Musikverein, et des concerts des années américaines (après l'exil de Schönberg aux États-Unis), de 1933 à 1951.






    L'école de Vienne Par Dominique Jameaux Editions Fayard (747 pages, 30 euros)



    Le 09/12/2002
    Françoise MALETTRA




      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com