altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CHRONIQUES
27 mai 2018

Les Musicales d'Auberive, un festival à découvrir

L'abbaye cistercienne d'Auberive vient d'ouvrir dans l'une de ses ailes un centre d'art contemporain, tandis que les voûtes de la chapelle des prisonnières vibrent au son du violon, instrument majeur du lancement de cette première édition des Musicale de l'Abbaye sous l'égide de Marianne Piketty et Pierre-Michel Durand.
 

Le 08/07/2006
Pauline GARAUDE
 



Les 3 dernières chroniques

  • Jean-Claude Malgoire, vrai musicien polyvalent

  • Platée a rejoint Jupiter sur l’Olympe

  • Le Staatsoper unter den Linden rouvre ses portes

    [ Toutes les chroniques ]

     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



    Envoi de l'article
    à un ami

  • C'est en Haute-Marne, dans un petit village verdoyant perdu au coeur des forêts et des champs de blé. Au bout d'une route étroite s'offre à nos yeux cette abbaye élégante et majestueuse, classée aux Monuments historiques. Ici est née au printemps 2005 l'association Arts et Culture à l'Abbaye d'Auberive (AC2A).

    Pour ses fondateurs, il s'agissait de contribuer au projet du propriétaire Jean-Claude Volot ? industriel de la plasturgie et de l'aéronautique ? qui souhaitait en faire un lieu de foisonnement culturel, mêlant la riche histoire de cet ensemble architectural à des activités culturelles d'aujourd'hui.

    C'est ainsi que ce collectionneur d'art expressionniste a rassemblé en une vingtaine d'années près de huit cents peintures, sculptures et dessins, aujourd'hui exposés dans l'une des ailes de l'Abbaye. Et c'est ainsi qu'un premier festival de musique a vu le jour l'an dernier avec trois soirées de concerts autour du violon, dont celui de Patrice Fontanarosa.

    Aujourd'hui, c'est à Marianne Piketty ? concertiste et professeur de violon au CNSM de Lyon ? et à son époux Pierre-Michel Durand ? chef d'orchestre et directeur musical du département de formation à l'orchestre au CNSM de Paris ? qu'AC2A a confié la direction artistique de ces Musicales 2006.

    Et quelle affiche pour une première édition ! Les violoncellistes Emmanuelle Bertrand et Marc Coppey, les pianistes Eric le Sage et Pascal Amoyel, l'Ensemble orchestral Prométhée : une pépinière d'artistes de renom dont on a pu mesurer le talent dans une soirée de musique de chambre.

    Janaček, Bartók, Kodaly
    des sonorités tziganes, des violons enjoués. Les concerts suivent le rythme du soleil et l'on retrouve les mêmes musiciens dans les différents lieux de l'Abbaye : la chapelle des prisonnières, le cloître où a été aménagée une superbe tente faisant penser au site de la Roque d'Anthéron. C'est d'ailleurs dans cet esprit qu'a été conçu le festival. Pierre-Michel Durand confie que Jean-Claude Volot et son épouse ont toujours été des fidèles du festival de la Roque et qu'ils ambitionnent de faire de ce lieu une Roque d'Anthéron du violon !

    Quand on sait que la « Mecque française » du piano a commencé avec quelques pianistes, tous amis d'Henri Martin, on se dit que tous les espoirs sont permis. Et la première année des Musicales d'Auberive est même très encourageante. Ce lieu vit du matin au soir : on peut visiter l'abbaye et son Musée de la pomme, flâner dans les galeries d'art contemporain et se laisser bercer aux sons des cordes qu'accompagnent les nombreux oiseaux. Un lieu et un festival à découvrir absolument.



    www.abbaye-auberive.com




    Le 08/07/2006
    Pauline GARAUDE




      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com