altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CHRONIQUES
20 novembre 2018

Jérôme Deschamps, ou l'opéra ouf !

Un Jérôme peut en cacher un autre. En passant de Savary à Deschamps, la salle Favart reste dans l'insolence qui a fait son histoire. Jérôme Deschamps, en annonçant sa première saison, cherche à donner à l'Opéra-Comique une identité puisée dans le répertoire singulier de cette maison, entre originalité et fidélité.
 

Le 30/03/2007
Nicole DUAULT
 



Les 3 dernières chroniques

  • Monsterrat s’est éteinte

  • Mortagne 2018 (2) : Conclusion brillantissime

  • Mortagne 2018 (1) : Originalité et talents

    [ Toutes les chroniques ]

     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



    Envoi de l'article
    à un ami

  • La saison 2007-2008 de l'Opéra-Comique ne débutera qu'en décembre après des travaux de rénovation qui se poursuivront chaque été jusqu'en 2011. Coût total : 44,87 millions d'euros. De juillet à novembre 2007, parmi les aménagements figurent notamment un ascenseur, une boutique, l'adaptation de la fosse et surtout le traitement de l'acoustique avec la dépose de la lentille du plafond, ainsi que la mise en place d'un lustre.

    La première saison de Jérôme Deschamps débutera sur les tribulations du roi Ouf dans l'opéra-bouffe d'Emmanuel Chabrier l'Étoile, chef-d'oeuvre d'insolence cocasse, à la fois ironique, mélancolique et leste, dont on pense que le texte est tiré d'une pièce de jeunesse de Verlaine. Macha Makeïeff et Jérôme Deschamps se chargent de la mise en scène. Dans la fosse, l'Orchestre Révolutionnaire et Romantique de John Eliot Gardiner.

    Autour de l'Étoile comme de chacune des productions, Deschamps a imaginé des expositions, des concerts et des propositions pour les jeunes, qu'il a appelés « rumeurs ». Parmi ces rumeurs, le conte musical la Boîte à joujoux de Debussy avec pour récitante Natalie Dessay et deux opérettes de Chabrier en version de concert, Fisch-ton-Kan, sur des paroles de Verlaine et Une éducation manquée.

    Opéra éclairé à la bougie

    Deuxième production, Cadmus et Hermione de Lully. On retrouve l'équipe du Bourgeois Gentilhomme, c'est-à-dire le chef Vincent Dumestre et le metteur en scène Benjamin Lazar. Cette comédie-ballet éclairée à la bougie est une coréalisation avec le Centre de Musique baroque de Versailles et l'opéra de Rouen. Dans les rumeurs, on attend beaucoup du Carnaval et la Folie d'André-Cardinal Destouches dirigé par Hervé Niquet.

    Ensuite, William Christie délaissera son répertoire habituel par passion pour un bandit, le séducteur Zampa, petit frère de Don Juan. À la tête des Arts Florissants, le voilà prêt à diriger du Ferdinand Hérold, dans une mise en scène de Jérôme Deschamps.

    En 1989 au Festival de Radio France et Montpellier, l'opéra de Pascal Dusapin Roméo et Juliette avait laissé une forte impression. Le revoici à Paris dans la mise en scène de Ludovic Lagarde avec le Choeur de chambre Accentus et l'Orchestre de Paris sous la direction du jeune chef Alain Altinoglu. Côté rumeurs, reprise de Momo, le spectacle musical pour enfants de Dusapin et de la pièce d'Olivier Cadiot, le Colonel des zouaves, dans la mise en scène et avec la compagnie de Ludovic Lagarde. Point final de la saison, Porgy and Bess de Gershwin avec une distribution américaine, sous la direction musicale de Wayne Marshall et avec le concours de la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin.

    Voilà une saison vraiment éclectique. Rarement Paris aura été autant la capitale de l'opéra avec, phénomène unique, cinq salles clairement différentes qui programment des spectacles lyriques : le Palais Garnier, l'Opéra Bastille, le Théâtre des Champs-Élysées, le Théâtre du Châtelet et donc la salle Favart. Quand on sait que Pleyel donne aussi quelques opéras en version de concert, on se dit que Paris est décidément, comme l'aurait certainement dit le roi de Chabrier, une ville de ouf !




    Opéra-Comique, 5, rue Favart, 75 002 Paris
    Renseignements : 01.42.44.45.76
    Site Internet : www.opera-comique.com




    Le 30/03/2007
    Nicole DUAULT




      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com