altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CHRONIQUES
26 mai 2018

Un magicien des sons

Premier Prix du Concours Chopin de Varsovie en 1980, le pianiste vietnamien Dang Thai Son est reconnu à l'étranger comme l'un des plus grands interprètes du compositeur polonais, mais aussi de la musique française. L'invitation qui lui a été faite par l'Orchestre National des Pays de la Loire en a apporté la preuve.
 

Le 04/12/2007
Michel LE NAOUR
 



Les 3 dernières chroniques

  • Jean-Claude Malgoire, vrai musicien polyvalent

  • Platée a rejoint Jupiter sur l’Olympe

  • Le Staatsoper unter den Linden rouvre ses portes

    [ Toutes les chroniques ]

     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



    Envoi de l'article
    à un ami

  • Du 18 novembre au 3 décembre, en neuf concerts, le pianiste Dang Thai Son a sillonné la région des Pays de Loire entre Laval, Angers et Nantes. Cela tient de l'événement quand on sait combien il se fait rare en France. À la tête d'une discographie importante ? mais non distribuée dans l'Hexagone tel le récent enregistrement des deux concertos de Chopin sur piano Erard avec Frans Brüggen et l'Orchestre du 18e siècle ?, invité régulièrement à Varsovie (y compris comme membre du jury du Concours Chopin), présent au Japon, en Chine, au Brésil, aux États-Unis et au Canada, où il vit, ce remarquable pianiste est apprécié de ses pairs au rang desquels Martha Argerich et Krystian Zimerman.

    Dans le 1er concerto en mi mineur de Chopin, l'élégance de son jeu, le naturel d'un discours qui ne cherche jamais les effets de manche, le contrôle absolu du rubato sont la marque d'un artiste qui est parvenu à la quintessence d'un style appris à Hanoi auprès d'héritiers d'Isidore Philipp et d'Alfred Cortot, puis au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Il est accompagné avec tact par Isaac Karabtchevsky (directeur musical de l'Orchestre) qui sait respirer et faire chanter les cordes avec un sens inné du legato, ce que confirmera d'ailleurs en seconde partie une interprétation construite, aérée et engagée d'Une vie de héros de Richard Strauss.

    La semaine suivante, en récital, Dang Thai Son se révèle d'une sensualité à fleur de notes dans Debussy (Reflets dans l'eau, Cloches à travers les feuilles, Poissons d'or), faisant même oublier que le piano est un instrument à percussion. La même impression prévaut dans les pièces de Gabriel Fauré avec une compréhension immédiate de la mélodie (2e Nocturne en si majeur), une pudeur mélancolique (1re Barcarolle), une légèreté de ton impalpable (2e Impromptu).

    Le collier de Valses nobles et sentimentales de Ravel s'égrène sous les doigts de ce pianiste aux semelles de vent avec sensibilité, poésie et un balancement rythmique sans agressivité ni dureté. Les 4 Ballades de Chopin ne donnent jamais l'impression d'un cycle ? elles furent d'ailleurs écrites séparément de 1835 à 1842 ? mais plutôt d'un voyage dans un univers aux couleurs multiples sans rugosité, où la passion et la fougue sont enveloppées dans un manteau ample qui se déploie avec souplesse et fluidité à la manière de Cortot.

    Économe de ses moyens, loin des excès fougueux des broyeurs d'ivoire, Dang Thai Son semble, avec le temps, s'être totalement approprié l'art de Chopin. Avec lui, le public a pu savourer des moments de grâce et de beauté qui participent de la maxime chère à Claude Debussy : « La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l'extrême complication est le contraire de l'art ».




    Centre des Congrès, Angers, 27/11/2007

    Frédéric Chopin (1810-1894)
    Concerto pour piano n° 1 en mi mineur op. 11
    Dang Thai Son, piano

    Richard Strauss (1864-1949)
    Ein Heldenleben

    Orchestre National des Pays de la Loire
    direction : Isaac Karabtchevsky

    Cité des Congrès à Nantes, 04/12/2007

    Claude Debussy (1862-1918)
    3 extraits d'Images

    Gabriel Fauré (1845-1924)
    Barcarolle n° 1 op. 26
    Impromptu n° 2 op. 31
    Nocturne n° 2 op. 33

    Maurice Ravel (1875-1937)
    Valses nobles et sentimentales

    Frédéric Chopin (1810-1849)
    4 Ballades

    Dang Thai Son, piano




    Le 04/12/2007
    Michel LE NAOUR




      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com