altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CHRONIQUES / Recherche par date
16 janvier 2018

14/09/2005 Académie Ravel 2005 (1) : De l'élève à l'interprète

L'Académie Ravel, axée sur les cours d'interprétation publics, offrait pour son édition 2005 une belle affiche tant du côté des professeurs que des élèves. L'occasion d'entrer dans les coulisses d'oeuvres du grand répertoire que nous ouvrent des artistes de renommée mondiale, sous la surveillance artistique de Peter Csaba.


Par Pauline GARAUDE


05/09/2005 Sablé 2005 : Étincelles baroques

De villages en églises, l'art baroque investit la Sarthe et la Mayenne à l'occasion du Festival de Sablé. Et le rythme soutenu des concerts n'effraie en rien les festivaliers venus retrouver la famille d'artiste que Jean-Bernard Meunier a su constituer à force de passion. De Christina Pluhar à Pierre Hantaï, en passant par Hervé Niquet, les grands moments de musique n'ont pas manqué.


Par Mehdi MAHDAVI


18/08/2005 Concert événement à Ramallah

Le chef d'orchestre Daniel Barenboïm, avec quatre-vingts musiciens juifs et palestiniens qui composent le West-Eastern Divan Orchestra, donne un concert événement à Ramallah, qu'Arte et France-Inter diffuseront le 21 août en direct. Un grand pas symbolique de réconciliation entre deux cultures fratricides du Moyen-Orient.


Par Nicole DUAULT


16/08/2005 Aix 2005 : la routine contre l'esprit (2)

La 57e édition du Festival d'Aix-en-Provence ne se limite pas qu'aux regrets causés par le retour trop attendu de Patrice Chéreau à l'opéra avec un Così fan tutte sans désir. L'arbre cache en effet bien mal la forêt : si Stéphane Lissner est parvenu à redresser la barre d'une institution au bord du gouffre il y a moins de dix ans, l'esprit du Festival semble aujourd'hui bien altéré.


Par Mehdi MAHDAVI


10/08/2005 Aix 2005 : la routine contre l'esprit (1)

La 57e édition du Festival d'Aix-en-Provence ne se limite pas qu'aux regrets causés par le retour trop attendu de Patrice Chéreau à l'opéra avec un Così fan tutte sans désir. L'arbre cache en effet bien mal la forêt : si Stéphane Lissner est parvenu à redresser la barre d'une institution au bord du gouffre il y a moins de dix ans, l'esprit du Festival semble aujourd'hui bien altéré.


Par Mehdi MAHDAVI


26/07/2005 Marijana Mijanovic, l'ambiguïté du naturel

Silhouette longiligne et timbre de bronze, Marijana Mijanovic est apparue sur le sable d'Ithaque, incandescente Pénélope, puis, vocalise guerrière et verbe héroïque, César troublant d'androgynie. Bradamante née d'une Alcina d'ouverture aux mille sortilèges, la contralto serbe sera la Vitellia vivaldienne de la première française de Tito Manlio au Festival de Beaune.


Par Mehdi MAHDAVI


04/07/2005 Le passé retrouvé (9) : Carlo Maria Giulini

Au début des années 1970, Carlo Maria Giulini dirige le Requiem de Verdi aux Chorégies d'Orange, avec un éclatant quatuor vocal : Christa Ludwig, Nicolaï Gedda, Martti Talvela et une jeune soprano si impressionnée par un tel entourage que seule la délicate patience de tous les intervenants lui permettra de dominer son trac.


Par Gérard MANNONI


16/06/2005 Mort d'un mystique

Il était l'une des dernières figures légendaires de la direction d'orchestre au XXe siècle, l'un de ces artistes à l'incommensurable aura qui ont marqué tant de musiciens. Chef parmi les plus vénérés des orchestres, sage parmi les sages, mystique parmi les mystiques, Carlo Maria Giulini s'est éteint mardi 14 juin en Italie, à l'âge de 91 ans.


Par Yannick MILLON


20/04/2005 Waltraud Meier, une incandescence mythique

Alors que la colline sacrée perdait en prestige, orpheline des gosiers titanesques qui firent sa renaissance, Waltraud Meier veillait en vestale sur la flamme fragile du feu wagnérien. Enchanteresse et démoniaque, Kundry, Venus, Ortrud, et Isolde, qu'a voulue Gérard Mortier pour son Tristan déjà légendaire. Portrait subjugué d'une incandescente.


Par Mehdi MAHDAVI


10/03/2005 La fine fleur de William Christie

Le Jardin des Voix n'est pas de ces prestigieuses académies d'où l'on ressort condamné à l'anonymat : João Fernandes, Christophe Dumaux ou encore Jeffrey Thompson, lauréats de la première édition, se sont déjà fait un nom sur la scène baroque. De leurs sept nouvelles recrues, Kenneth Weiss et William Christie ont obtenu le meilleur, cultivant en experts les raretés et le talent.


Par Mehdi MAHDAVI


1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23 
[   < prec.   |    page 18 sur 23  |   suiv >    ]


Les 3 dernières chroniques

  • Le Staatsoper unter den Linden rouvre ses portes

  • Le géant terrassé

  • Pierre Henry, immortel pour les temps futurs

    [ Toutes les chroniques ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com