altamusica
 
       aide















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CHRONIQUES / Recherche par date
19 août 2018

01/03/2006 Vaguement sophistiqué et ouvertement populaire

Jean-Luc Choplin, futur patron, à partir de septembre 2006, de la première scène municipale de la capitale, le Théâtre du Châtelet, fait une entrée remarquée lors de la présentation de sa première saison, en pariant sur une singularité à rebrousse-poil. Un début de mandat qui ne manque pas d'occasionner des grincements de dents.


Par Nicole DUAULT


13/01/2006 Isolde s'en est allée

L'une des plus grandes wagnériennes du XXe siècle s'est éteinte la semaine passée, à l'âge de 87 ans. Après Martha Mödl, c'est au tour de Birgit Nilsson de rejoindre le Walhalla des wagnériens disparus. Retour sur la carrière d'une immense artiste qui a tant ébloui les salles depuis la fin des années 1950.


Par Gérard MANNONI


23/11/2005 Disparition du grand Siegmund de l'après-guerre

Figure emblématique du répertoire wagnérien et straussien des années 1960 et 1970, partenaire des plus grandes wagnériennes, Siegmund mythique, artiste à l'intégrité, à la présence et à la voix d'une solidité à toute épreuve, le ténor James King s'est éteint dimanche dernier aux États-Unis, à l'âge de 80 ans.


Par Gérard MANNONI


20/10/2005 Le patrimoine musical fait salon à Paris

Le 3 novembre à Paris s'ouvrira le 11e Salon du patrimoine culturel. Dédiée cette année à la musique, aux lieux qui l'accueillent, à ceux qui la font, comme à ceux qui, dans l'ombre, oeuvrent à la rendre possible, cette manifestation s'annonce comme le rendez-vous de la passion et de l'excellence.


Par Anne-Béatrice MULLER


15/09/2005 Académie Ravel 2005 (2) : Du cours au concert

Centenaire de Jolivet, création mondiale de Felix Ibarrondo, élargissement du répertoire. Même si l'Académie reste centrée sur la musique française et celle de Ravel, la programmation de cette édition 2005 est particulièrement éclectique et attrayante. Pour les élèves, c'est un défi certain à relever, pour le public, un enchantement.


Par Pauline GARAUDE


14/09/2005 Académie Ravel 2005 (1) : De l'élève à l'interprète

L'Académie Ravel, axée sur les cours d'interprétation publics, offrait pour son édition 2005 une belle affiche tant du côté des professeurs que des élèves. L'occasion d'entrer dans les coulisses d'oeuvres du grand répertoire que nous ouvrent des artistes de renommée mondiale, sous la surveillance artistique de Peter Csaba.


Par Pauline GARAUDE


05/09/2005 Sablé 2005 : Étincelles baroques

De villages en églises, l'art baroque investit la Sarthe et la Mayenne à l'occasion du Festival de Sablé. Et le rythme soutenu des concerts n'effraie en rien les festivaliers venus retrouver la famille d'artiste que Jean-Bernard Meunier a su constituer à force de passion. De Christina Pluhar à Pierre Hantaï, en passant par Hervé Niquet, les grands moments de musique n'ont pas manqué.


Par Mehdi MAHDAVI


18/08/2005 Concert événement à Ramallah

Le chef d'orchestre Daniel Barenboïm, avec quatre-vingts musiciens juifs et palestiniens qui composent le West-Eastern Divan Orchestra, donne un concert événement à Ramallah, qu'Arte et France-Inter diffuseront le 21 août en direct. Un grand pas symbolique de réconciliation entre deux cultures fratricides du Moyen-Orient.


Par Nicole DUAULT


16/08/2005 Aix 2005 : la routine contre l'esprit (2)

La 57e édition du Festival d'Aix-en-Provence ne se limite pas qu'aux regrets causés par le retour trop attendu de Patrice Chéreau à l'opéra avec un Così fan tutte sans désir. L'arbre cache en effet bien mal la forêt : si Stéphane Lissner est parvenu à redresser la barre d'une institution au bord du gouffre il y a moins de dix ans, l'esprit du Festival semble aujourd'hui bien altéré.


Par Mehdi MAHDAVI


10/08/2005 Aix 2005 : la routine contre l'esprit (1)

La 57e édition du Festival d'Aix-en-Provence ne se limite pas qu'aux regrets causés par le retour trop attendu de Patrice Chéreau à l'opéra avec un Così fan tutte sans désir. L'arbre cache en effet bien mal la forêt : si Stéphane Lissner est parvenu à redresser la barre d'une institution au bord du gouffre il y a moins de dix ans, l'esprit du Festival semble aujourd'hui bien altéré.


Par Mehdi MAHDAVI


1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23 
[   < prec.   |    page 18 sur 23  |   suiv >    ]


Les 3 dernières chroniques

  • Mortagne 2018 (2) : Conclusion brillantissime

  • Mortagne 2018 (1) : Originalité et talents

  • Jean-Claude Malgoire, vrai musicien polyvalent

    [ Toutes les chroniques ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)



  •   A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com