altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 09 aoűt 2020

Concert de l'Orchestre Philharmonique de Dresde sous la direction de Marek Janovsky.

L'autre phalange de Dresde

Heureuse ville de Dresde qui possède deux orchestres de haut niveau, même si, à côté de la célébrissime Staatskapelle, on oublie souvent l'excellent Orchestre Philharmonique. À tort. Salle Pleyel vendredi dernier, Marek Janowski, son chef principal et directeur artistique depuis janvier, est venu le rappeler.

 

Salle Pleyel, Paris
Le 23/03/2001
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • L'aube d'Ă©tĂ©

  • RĂ©ouverture

  • Des tĂ©nèbres Ă  la lumière

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • L'Orchestre Philharmonique de Dresde a Ă©tĂ© fondĂ© en 1870 et la qualitĂ© de ses pupitres est rĂ©putĂ©e n'avoir quasiment pas variĂ©e depuis sa crĂ©ation. Comme la Staatskapelle, c'est la clartĂ©, la limpiditĂ©, l'homogĂ©nĂ©itĂ© du son des cuivres et des cordes qui frappe plus que l'onctuositĂ© d'autres formations germaniques.

    Plus de rigueur que de générosité ? Cela tient sans doute aussi à la direction de Janowski. Transparentes et cristallines comme des prismes, les Pièces pour orchestre opus 6 de Webern ouvraient le programme. Quel travail d'orfèvre pour ciseler cette écriture orchestrale arachnéenne dans une pareille masse d'instruments !

    Mort et transfiguration de Strauss permettait ensuite de juger plus efficacement les sonorités d'ensemble de l'orchestre. Mais c'est avec le premier acte de la Walkyrie que le concert décolla réellement. Janowski tout comme les musiciens de Dresde sont totalement chez eux dans cet univers.

    Après quelque trente années de carrière essentiellement mozartienne, le ténor Gösta Winbergh, déjà excellent Lohengrin à Paris notamment, se spécialise dans les rôles de grand " Heldentenor ". Son Siegmund est de très belle tenue à tous égards. La Sieglinde de la jeune cantatrice Adrianne Piecsonka ne fut pas moins séduisante : on entendra sûrement à nouveau parler d'elle dans ce répertoire. Hunding était interprété par la jeune basse allemande Franz-Josef Selig, surtout connu jusqu'à présent pour sa présence dans le répertoire de musique sacrée. Sa prestation n'a pas fait pâlir ses partenaires.




    Salle Pleyel, Paris
    Le 23/03/2001
    GĂ©rard MANNONI

    Concert de l'Orchestre Philharmonique de Dresde sous la direction de Marek Janovsky.
    Orchestre Philharmonique de Dresde
    Webern-Strauss-Wagner
    Marek Janowski, direction
    Adrianne Pieczonka, soprano- Gösta Winvergh, ténor- Franz-Josef Selig, basse

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com