altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 18 septembre 2019

Récital de la pianiste Alice Ader au Théâtre des Bouffes du Nord.

Le piano sans l'air d'y toucher

Le 23 avril dernier, le Théâtre des Bouffes du Nord accueillait la pianiste Alice Ader dans un programme Moussorgsky et Debussy ; un récital qui a largement confirmé l'excellence de son dernier enregistrement dédié au compositeur français chez Pianovox.
 

Théâtre des Bouffes du Nord, Paris
Le 23/04/2001
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Vieux prêtre d’Israël

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s’en va…

  • Salzbourg 2019 (7) : Diablement drôle

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Alice Ader avait déjà prouvé au disque sa capacité à traduire de manière personnelle et parfaitement fidèle à la meilleure école française de piano l'univers musical de Debussy. Aucune surprise donc à la retrouver ici dans une première partie consacrée à plusieurs préludes et à Children's corner ses étonnantes qualités de toucher.

    Sans pratiquer les effleurements et les éternelles demi-teintes trop souvent associées systématiquement à la musique pour piano de Debussy, mais en entrant avec franchise dans les touches, Alice Ader parvient à composer mille couleurs et surtout cette qualité translucide mais pas désincarnée qui fait une grande partie du charme de ces pages.

    Pour Children's corner, elle évite aussi toute fausse mièvrerie et se rapproche beaucoup du monde poétique et imaginaire des Scènes d'enfant de Schumann. Après Debussy, les Tableaux d'une exposition de Moussorgsky étaient une autre occasion pour la pianiste de déployer son talent de coloriste.

    Ici encore, elle sort des sentiers battus, ne cherchant pas à rivaliser avec la puissance de l'école russe. Mais avec toujours une grande fermeté de son, elle souligne bien ce qui différencie les pièces purement descriptives de celles qui ont un contenu plus psychologique. Elle donne aussi à la célèbre Promenade, des allures presque martiales et parfaitement originales, à l'image de la lecture d'ensemble.

    Trop discrète à la scène, Alice Ader se révèle pourtant une grande dame que l'on aimerait entendre plus souvent, ne serait-ce que pour sa manière d'enchanter le piano sans l'air d'y toucher.




    Théâtre des Bouffes du Nord, Paris
    Le 23/04/2001
    Gérard MANNONI

    Récital de la pianiste Alice Ader au Théâtre des Bouffes du Nord.
    Récital Alice Ader, piano
    Debussy : préludes(extraits), Children's corner
    Moussorgsky : les Tableaux d'une exposition

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com