altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 20 août 2018

Kurt Weill - L'Opéra de Quat'sous

Le coup d'envoi de l'année Weill

Mackie (l'inquiétant Olivier Angele) à l'instant fatal.

Sans doute écrasé par la figure imposante de Bach, l'anniversaire de la naissance de Kurt weill a de fortes chances de passer relativement inaperçu cette année. Quelques programmations soutiennent néanmoins la célébration du compositeur, c'est le cas du courageux Théâtre Antoine Vitez d'Ivry
 

Théâtre Antoine Vitez, Ivry
Le 14/01/2000
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2018 (4) : Blomstedt sans complexes

  • Salzbourg 2018 (3) : Au bord de l’épuisement

  • Salzbourg 2018 (2) : Affreux, sales et méchants

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Né en 1900, mort en 1950, Kurt Weill devait, en cet an 2000 tout neuf, être particulièrement à l'honneur. L'Opéra de Massy a précédé l'événement en proposant la création française de Der Silbersee, l'Opéra de Caen reprendra le flambeau en mars avec Johnny Johnson, inédit dans l'Hexagone. Mais pour l'heure c'est le théâtre qui s'en mêle, avec une production du célébrissime Opéra de quat'sous créée en 1998 à Montpellier. Regardant délibérément vers les spectacles de foire et de tréteaux, Jean-Claude Fall, qui pratique aussi bien Racine et Beckett que Mozart et Rossini, a voulu donner, avec la complicité du décorateur Gérard Didier, une vision simple, percutante, grinçante d'un chef-d'oeuvre qui a traversé les décennies avec aplomb. Dans ce cirque infernal, dont les acteurs, au visage fardé de blanc et aux lèvres sanglantes, sont autant de clowns dérisoires ou de fantômes ridicules, il conte une histoire de trahison, de mensonge, de corruption, une histoire d'hier mais aussi d'aujourd'hui. Dommage qu'il ait éprouvé le besoin de couper la fin et qu'il envoie Mackie à la potence, alors qu'un héraut du roi devrait le sauver, rendant la farce encore plus "hénorme". Mais le modeste effectif musical est nerveux à souhait, et les comédiens, qui chantent très décemment et dont se détachent Mackie (Olivier Angele) et le couple Peachum (Patty Hannock et Jean Lorrain), sont épatants. Soyons rassurés : l'immortelle Complainte de Mackie a encore de belles nuits devant elle.




    Théâtre Antoine Vitez, Ivry
    Le 14/01/2000
    Michel PAROUTY

    Kurt Weill - L'Opéra de Quat'sous
    Direction musicale : Dominique Muldowney. Mise en scène : Jean-Claude Fall.
    Avec Olivier Angele (Mackie), Roxane Borgna (Jenny/Lucy), Patty Hannock (Mrs. Peachum), Jean Lorrain (M. Peachum), Pierre Martot (Brown), Elodie Tisserand (Polly).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com