altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 15 octobre 2019

Concert du cycle Bartok au Théâtre du Châtelet avec Pierre Boulez.

Boulez toujours bon prince
© Marie Noelle Robert

Commencé en janvier, le cycle bartokien de l'Orchestre de Paris se poursuit en juin avec trois concerts. Pierre Boulez, le geste rare et précis, est toujours au pupitre, et l'on connaît ses affinités avec un musicien qu'il a souvent honoré tant à la scène qu'au disque.
 

Théatre du Châtelet, Paris
Le 06/06/2001
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Quatre sur Six

  • Les Indes en Italie

  • DĂ©luge sonore

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Du Prince de bois, Boulez exploite davantage la luxuriance orchestrale que la théâtralitĂ© organique de la veine chorĂ©graphique, mĂŞme si son attention au rythme est patente- voilĂ  un ballet qu'on Ă©coute, dont on suit chaque Ă©pisode en laissant musarder l'imagination, mais qui ne donne guère de fourmis dans les jambes.

    L'Orchestre de Paris, sous la conduite d'un chef qu'il connaît bien et estime, trouve des couleurs brillantes, un peu crues, estompe la féerie au profit d'une narration qui accuse les angles avec un sens du sarcasme et de l'ironie qui fait mouche. Les instruments, ici, cherchent à éblouir plus qu'à séduire ; les cordes sont vives, les percussions conquérantes, et les deux clarinettes solo superbes de franchise et de luminosité.

    Gil Shaham est le soliste du Deuxième Concerto pour violon (il en a signé, avec Boulez, un enregistrement qui a fait date). Souriant et désinvolte, il assume avec un contentement évident une virtuosité qui, avec d'autres, tournerait rapidement à vide, ne s'en laisse pas conter par les cadences des mouvements extrêmes qu'il domine avec une aisance et une légèreté dignes d'un voltigeur et fait chanter les variations de l'Andante tranquillo tout aussi facilement.

    Shaham n'a pas son pareil pour doser charme et agressivité, pour laisser le flot musical s'épancher avec un naturel qui n'est, en fait, qu'une maîtrise infaillible ; chaque mesure est implacablement contrôlée, chacune d'entre elles est prétexte à invention. La parfaite connivence entre le chef, qui tisse un accompagnement somptueux, et le violoniste leur vaut, inévitablement, un adoubement mérité.




    Théatre du Châtelet, Paris
    Le 06/06/2001
    Michel PAROUTY

    Concert du cycle Bartok au Théâtre du Châtelet avec Pierre Boulez.
    Bela Bartok :
    Le Prince de bois.
    Concerto pour violon n°2.

    Orchestre de Paris
    Direction : Pierre Boulez
    Gil Shaham, violon

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com