altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 15 octobre 2019

Nouvelle production de La Mascotte d'Edmond Audran à l'Opéra-Comique.

Le dindon se rengorge
© OpĂ©ra Comique

Depuis combien de temps La Mascotte d'Edmond Audran a-t-elle déserté les théâtres parisiens ? À l'exception d'Offenbach, l'art lyrique léger n'y a plus droit de cité. Cette nouvelle production - qui réunit les forces conjointes d'institutions lyriques de Paris, Saint-Etienne, Toulouse, Marseille et Montpellier - est donc inespérée.
 

Opéra Comique - Salle Favart, Paris
Le 28/06/2001
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Les Indes en Italie

  • DĂ©luge sonore

  • Au théâtre ce soir

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Monter une opĂ©rette coĂ»te cher et la marge budgĂ©taire de l'OpĂ©ra-Comique est très serrĂ©e (lire Ă  ce sujet la revue de presse). C'est pourquoi cette Mascotte est coproduite par l'Esplanade de Saint-Etienne, le Capitole de Toulouse et les OpĂ©ras de Marseille et Montpellier.

    Jérôme Pillement est au pupitre d'un Ensemble Orchestral de Paris qui confirme sa bonne santé. Sa direction est vive, nerveuse, colorée, soucieuse du rythme qui sous-tend perpétuellement une partition habile et riche en airs connus, duos des dindons et moutons en tête.

    Il faut chanter, et il faut jouer. Pour les interprètes, la tâche n'est pas évidente. Marie-Stéphane Bernard (Fiametta), Marc Laho (son soupirant, Fritellini) ne ménagent pas leur jolie voix. On a de la peine à écrire que celle d'Isabelle Vernet (Bettina, la gardeuse de dindons qui porte bonheur, la mascotte), en revanche, est altérée à un point qu'on ne la reconnaît plus. Heureusement, ses talents comiques compensent cet état vocal incompréhensible.

    Avec son timbre chaleureux, sa ligne de chant parfaite, son charme, Marc Barrard incarne un Pippo des plus séduisants. Vieux routier de l'opérette, Christian Asse a échappé à tous les tics du genre, et son Rocco est un modèle d'humour. La vraie leçon de théâtre, toutefois, vient de Jacques Sereys, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, toujours juste et d'une aisance confondante.

    Et Jérôme Savary, qui met en scène ? Il s'en donne, on s'en doute, à coeur joie, transposant dans le Sud-Ouest des années 1960 cette fantaisie paysanne, avec équipe de rugby et troupe de majorettes. Ne négligeant aucun des sous-entendus grivois qui parsèment le livret de Chivot et Duru, s'amusant à frôler la vulgarité sans y tomber, il n'a pas son pareil pour soutenir le tempo essentiel à ce genre de spectacle. Bien entendu, le public est à la fête et en redemande.

    Peut-on, après une telle soirée, espérer un jour le retour de l'opérette classique sur les affiches de la capitale ?




    Opéra Comique - Salle Favart, Paris
    Le 28/06/2001
    Michel PAROUTY

    Nouvelle production de La Mascotte d'Edmond Audran à l'Opéra-Comique.
    La Mascotte d'Edmond Audran
    Avec Isabelle Vernet (Bettina), Jacques Sereys (Laurent XVIII), Marc Barrard (Pippo), Christian Asse (Rocco), Marie-Stéphane Bernard (Fiametta), Marc Laho (Fritellini). Mise en scène : Jérôme Savary. Direction musicale : Jérôme Pillement.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com