altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 20 mars 2019

Le Bach italien de Grévin

Quatorzième année pour les Concerts rares du Théâtre Grévin, et toujours la même diversité bienvenue, la même imagination (dans les programmations), les mêmes exigences en phase avec l'actualité et fidélisant un public motivé et fervent.
 

Le 25/01/2000
Roger TELLART
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Im Abendrot

  • Berlioz décoloré

  • Pollini un jour...

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • En cette année du nouveau millénaire, Bach fait évidemment l'événement, mais gageons qu'un compositeur aussi essentiel sera tout aussi joué et célébré en l'an 2001. Un Bach mouvant, aux couleurs vives, dans le sillage des grands initiateurs de la vague baroque : Harnoncourt comme Leonhardt. Pourtant, dans cet espace expressif réinventé par les adeptes de la philologie musicale, bien des nuances et des différences peuvent coexister. Ainsi du duo de clavecins Brigitte Haudebourg-Rinaldo Alessandrini qui incarne la mouvance latine, face aux affects de l'école germanique et nordique.
    C'est dans un joli choix de Concertos à deux claviers associant, avant tout, le génie fondateur de Jean-Sébastien aux intuitions préromantiques de Wilhelm Friedemann - le plus doué sans doute, mais aussi le plus énigmatique de ses fils - que notre tandem proposait sa vision des choses. Une approche fondée sur une complicité exemplaire entre l'italianité fondamentale, mais suprêmement contrôlée d'Alessandrini et le style parfaitement idiomatique de Brigitte Haudebourg qui jetait, en même temps, comme un pont vers Couperin et Rameau. Tel quel, ce Bach de rencontres offrait une " alternative " très séduisante à la mouvance nord-européenne évoquée plus haut. Avec un
    sommet dans l'accomplissement : Le Concerto en Do majeur BWV 1061 concluant sur une fugue véloce et contrastée, mais récusant tout défi virtuose ou technique.




    Le 25/01/2000
    Roger TELLART



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com