altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 18 février 2018

Récital de Norah Amsellem et Sonia Ganassi aux Chorégies d'Orange.

Salade d'oranges
© D.R.

Norah Amsellem

Entre deux opéras, les Chorégies d'Orange sacrifient parfois au rite du concert. Après les aînées, Montserrat Caballé et Teresa Berganza, c'est le tour de Sonia Ganassi et Norah Amsellem. L'occasion d'apprécier les progrès de cette dernière, dont la carrière internationale est déjà bien lancée.
 

Chorégies d'Orange - Théâtre Antique, Orange
Le 13/08/2001
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Grande musique,
    grands interprètes

  • Une leçon de piano

  • Les goûts réunis

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le programme, italien, est quelque peu disparate, mêlant airs et duos, pages connues et rares, mais donnant l'impression d'un manque d'équilibre pour le moins gênant en voulant trop embrasser (le bel canto, le romantisme, le vérisme puccinien sous son jour le plus affable) sans rien étreindre.

    Quelques pages symphoniques sont là, en guise d'intermède. Sous la baguette de Pinchas Steinberg, l'Orchestre National affiche bonne santé et pétulance ; mais une direction si raide, si dénuée de charme ne rend guère justice à Rossini (l'ouverture de Guillaume Tell est menée manu militari), pas même à Verdi.

    Acclamée quelques jours auparavant dans Gilda de Rigoletto, Norah Amsellem joint à la fraîcheur vocale un louable souci de style. Encore un peu frêle, sa Violetta de Traviata est touchante et non sans panache, et sa Magda de La Rondine d'une douce nostalgie.

    Sonia Ganassi fut ici-même, en 1999, une convaincante Adalgisa de Norma. Si elle déçoit, c'est sans doute que sa voix, dont le registre grave semble limité, se projette difficilement dans un amphithéâtre qui se prête mal à l'enjouement de Cenerentola. Léonore de La Favorite serait plus affirmée, mais elle est chantée dans un français qui tourne au gag.

    Les duos de l'inattendue Zelmira de Rossini, des Capuleti e i Montecchi de Bellini, de Norma montrent les deux jeunes (et jolies) femmes sous leur meilleur jour
    et le chef toujours aussi neutre et sans grâce. L'urgence de Rossini, la poésie de Bellini s'accommodent au mieux de ces timbres dont les couleurs s'accordent au mieux et de ces vocalises suffisamment expressives.

    Quelques moments de charme dans une soirée sympathique mais dont on était en droit d'espérer davantage qu'une salade d'oranges dont seuls quelques quartiers étaient mûrs.




    Chorégies d'Orange - Théâtre Antique, Orange
    Le 13/08/2001
    Michel PAROUTY

    Récital de Norah Amsellem et Sonia Ganassi aux Chorégies d'Orange.
    Orchestre National de France
    Direction : Pinchas Steinberg.
    Norah Amsellem (soprano)
    Sonia Ganassi (mezzo-soprano)

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com