altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 07 avril 2020

Création d'Impressions d'Afrique de Giorgio Battistelli à l'Opéra du Rhin dans le cadre du festival Musica.

Les mots avant les notes

Giorgio Battistelli (© Opéra du Rhin)

Cette année, l'événement du festival Musica de Strasbourg était la création d'Impressions d'Afrique du compositeur italien Giorgio Battistelli. S'appuyant sur l'ensemble de l'oeuvre de Raymond Roussel, l'oeuvre se voulait l'hommage que l'écrivain n'a jamais reçu de son vivant, lequel reste à la littérature ce que Charles Ives est à la musique.
 

Le 22/09/2001
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • R√©chauffement climatique

  • Pas si muet

  • Adams chez Pierre & Gilles

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Giorgio Battistelli n'est pas un inconnu pour le public strasbourgeois qui, en 1995, avait pu applaudir la cr√©ation fran√ßaise de son Prova d'orchestra d'apr√®s le film de Federico Fellini. Un an apr√®s sa cr√©ation au Mai Musical Florentin, co-producteur du spectacle, voici donc, dans le cadre du Festival Musica, la premi√®re, dans l'Hexagone, d'Impressions d'Afrique.

    Que ceux qui penseraient avec effroi à une adaptation du livre inclassable du non moins déconcertant Raymond Roussel se rassurent : ni Georges Lavaudant, ni Daniel Loayza n'ont eu une telle idée. Ce sont d'autres textes dont ils sont partis, en particulier Comment j'ai écrit certains de mes livres, pour tenter un portrait imaginaire de l'écrivain qui fut aussi musicien.

    Dr√īle de personnage que Roussel, un v√©ritable pr√©curseur de l'Oulipo qui passa son temps √† jouer avec les mots, √† d√©monter ses ruses litt√©raires pour les expliquer, et fut bless√© de ne jamais rencontrer un succ√®s que la complexit√© de ses oeuvres lui interdisait de toute fa√ßon. En revanche, il fut tr√®s admir√© des surr√©alistes et naturellement des oulipiens.

    R√©duit au minimum, le d√©cor de Jean-Pierre Vergier est constitu√© de deux murs √† angle droit, d'un bleu gris froid. S'y ouvrent, parfois, des portes et des fen√™tres, qui laissent passer les r√™ves de l'√©crivain, allong√© sur un pauvre lit d'h√īpital, hordes de guerriers noirs avec leur chef, Talou VII, Jules Verne, une com√©dienne, une cantatrice.

    Les fragments de textes (Locus solus, Impressions d'Afrique, Comment j'ai écrit certains de mes livres, mais aussi un poème d'Umberto Saba et un salut à Racine) sont montés, collés. Et c'est la musique qui donne sa colonne vertébrale à ce puzzle, une musique dense, richement orchestrée, rythmée, et lyrique, que Lucas Pfaff dirige avec précision et générosité.

    Paradoxalement, dans ce drame musical, seuls les choeurs chantent, √† l'exception de quelques vocalises confi√©es √† la cantatrice. Les solistes sont presque tous des com√©diens, R√©gis Royer en t√™te, qui pr√™te √† Roussel un s√©rieux de savant un rien d√©jant√© et une gr√Ęce de funambule.

    Lavaudant r√®gle avec un curieux m√©lange de rigueur et de jubilation la mise en sc√®ne de ce divertissement aussi l√©ger qu'un r√™ve, et dans lequel les mots passent avant les notes. Un acte de modestie encore bien rare dans la cr√©ation contemporaine o√Ļ l'on a rarement l'impression que la musique est au service du verbe.




    Le 22/09/2001
    Michel PAROUTY

    Création d'Impressions d'Afrique de Giorgio Battistelli à l'Opéra du Rhin dans le cadre du festival Musica.
    Choeurs de l'Opéra national du Rhin
    Orchestre Symphonique de Mulhouse
    Direction musicale : Lucas Pfaff.
    Mise en scène : Georges Lavaudant.

    Avec R√©gis Royer (Raymond Roussel), Mila Savic (L'infirmi√®re), Samir Guesmi (Talou VII), Manuel Le Li√®vre (Rao), Mathieu Marie (Leflaive), Jean-Philippe Sal√©rio (Carmicha√ęl), Margaret Zenou (Adinolfa, trag√©dienne), Julia Vera Kamenik (Adinolfa, chanteuse), Louis Beyler (St√©phane Alcott), Patrick Zimmermann (Bex).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com