altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 22 août 2019

Premier concert de la saison du London Symphony Orchestra dirigé par Colin Davis.

Sir Colin salue Sir Edward
© LSO

Sir Colin Davis devant la photo de Sir Edward Elgar (© LSO)

Dans l'acoustique rénovée du Barbican Hall de Londres, la saison 2001-2002 du London Symphony Orchestra s'est ouverte en fanfare avec un programme Mozart et Elgar. Sous la direction électrique de Sir Colin Davis, l'orchestre entamait la première partie d'une intégrale des symphonies de Sir Edward Elgar.
 

Barbican Hall, London
Le 30/09/2001
Christine LETEUX
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2019 (3) : Coitus interruptus

  • Salzbourg 2019 (2) : Transcendant Mozart

  • Salzbourg 2019 (1) : Å’dipe par KO

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Après sa fermeture pour réfection, le Barbican Hall a rouvert avec une toute nouvelle acoustique ainsi que des éclairages rénovés.
    Réputée pour son écho et son manque de chaleur, la salle londonienne bénéficie maintenant d'une acoustique à la fois plus ronde et plus analytique.

    Sir Colin Davis dirige maintenant le LSO depuis 6 ans et, manifestement, l'idylle entre le chef et l'orchestre coule des jours heureux. D'entrée, l'équilibre entre le piano et l'orchestre est parfaite et le clavier de Mitsuko Ushida met admirablement en lumière l'un des concertos les plus célèbres de Mozart, le vingt et unième. Le second mouvement trouve naturellement sa respiration dans les tempi parfaitement justes de Davis.

    Mais la pièce de résistance de concert était la première symphonie de Sir Edward Elgar. Ce grand symphoniste n'est connu en France que grâce à ses Pump and Circumstance et son concerto pour violoncelle. Pourtant lors de sa création en 1908, cette prime symphonie fut considérée par le chef d'orchestre Hans Richter, comme " la plus grande des temps modernes ".

    Il faut rappeler que le LSO nourrit une relation particulière avec le compositeur, car ce dernier en fut le chef principal dans les années 1911, et réalisa en sa compagnie de nombreux enregistrements. En offrant une lecture d'une puissance quasi affective de cette oeuvre éminemment dramatique, les musiciens s'en souviennent ; la poigne inflexible de Sir Colin aussi.

    Le thème nobilmente du premier mouvement est rendu avec une ferveur qui ne démentira pas jusqu'aux dernières notes. Tous les pupitres respirent du même geste, les tempi sonnent toujours justes, la respiration est ample, sans lourdeur, empreinte d'énergie vitale.

    Un concert extrêmement excitant et aussi éloigné de la routine que possible. Pour ceux qui l'ont manqué, le label LSO live proposera prochainement une séance de rattrapage sous forme de galette en polycarbonate. Ce disque sera la première partie d'une intégrale des trois symphonies d'Elgar ; un salut mérité de Sir Colin à Sir Elgar.




    Barbican Hall, London
    Le 30/09/2001
    Christine LETEUX

    Premier concert de la saison du London Symphony Orchestra dirigé par Colin Davis.
    Mozart : Concerto pour piano No 21 en ut, K 467
    Elgar : Symphonie No 1, Op. 35

    London Symphony Orchestra

    Direction : Sir Colin Davis
    Piano : Mitsuko Ushida

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com