altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 20 novembre 2019

Concert Haendel avec l'ensemble I Fiori Musicali Bremen et la mezzo-soprano Guillemette Laurens.

Guillemette et les brêmes
© Eric Sebbag

(© Eric Sebbag)

Dans la s√©rie "¬†Les Grands Concert Sacr√©s¬†", l'√©glise Saint-Roch accueillait le 11¬†octobre dernier Guillemette Laurens et l'ensemble I¬†Fiori Musicali Bremen pour un concert Haendel en d√©finitif plut√īt profane. Cela tombait bien, car l'orchestre √©tait lui aussi loin d'avoir √©t√© touch√© par la gr√Ęce divine

 

Eglise Saint-Roch, Paris
Le 11/10/2001
Philippe KALMAN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Le Grand Pr√™tre de Bizet

  • Gu√®re √† l‚Äôaff√Ľt

  • M√©lancolie d‚Äôestampes

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Si ce n'est un Concerto Grosso, seule la partie vocale du programme √©tait consacr√©e √† Haendel. Les interludes musicaux interpr√©t√©s par l'ensemble I Fiori Musicali Bremen faisaient appel aux deux autres grands compositeurs de la fin de l'√®re baroque¬†: Vivaldi et Bach, avec en prime un concerto de Corelli.

    Mais avec les oeuvres de l'un ou de l'autre, l'orchestre de Brême n'a jamais réussi à convaincre. De nombreuses maladresses et d'évidents problèmes de mise en place faisaient cruellement regretter l'absence d'un chef. Car le premier violoniste et fondateur de l'ensemble Thomas Albert semblait plus préoccupé par limiter tant soit peu la raideur de son jeu que d'insuffler une énergie totalement absente chez les musiciens ; dont la concentration ne semblait pas non plus être la qualité princeps.

    Si l'on considère en plus l'acoustique peu favorable à un ensemble réduit, on mesure la difficulté pour une chanteuse devant s'imposer sans un soutien digne ; même quand on s'appelle Guillemette Laurens.

    Dès lors, on était fondé à invoquer Molière : " Mais que diable allait-elle faire dans cette galère ? "

    Par ailleurs, les morceaux de bravoure haendeliens ne correspondent pas idéalement à sa voix, laquelle fait merveille s'il s'agit de traduire la dimension charnelle du répertoire baroque, mais moins lorsqu'elle doit affronter la redoutable gymnastique vocale des opéras serias de Haendel.

    Il n'empêche, en grande musicienne et professionnelle qu'elle est, la mezzo a réussi à maintenir de bout en bout l'attention du public, sous l'emprise de son charisme évident. Et si la technique vocale était très convenable, sinon toujours irréprochable, on retient quelques cadences spectaculaires.

    Ainsi les spectateurs étaient, sinon nombreux, du moins satisfaits. Pour leur part, les absents n'auront cependant pas matière à culpabiliser




    Eglise Saint-Roch, Paris
    Le 11/10/2001
    Philippe KALMAN

    Concert Haendel avec l'ensemble I Fiori Musicali Bremen et la mezzo-soprano Guillemette Laurens.
    Johann Sebastian Bach : Sinfonia, extraite de la Cantate BWV 42 Am Abend aber desselbigen Sabbath
    Georg Friedrich Haendel : Father of Heavens, extrait de Judas Maccabus
    Antonio Vivaldi : Sinfonia Al Santo Sepulcro
    Georg Friedrich Haendel : First Perish Thou et Let Other Creatures die, extraits de Jephtah
    He was Despised, extrait de The Messiah
    Presti Omai, extrait de Giulio Cesare
    Arcangelo Corelli¬†: Concerto Grosso en r√© majeur op. 6¬†N¬į 4
    Georg Friedrich Haendel : Cara Sposa, extrait de Rinaldo
    Concerto Grosso en fa majeur op. 3¬†N¬į4
    Crude Furie, extrait de Serse

    I Fiore Musicali Bremen
    Violon et direction : Thomas Albert
    Guillemette Laurens, mezzo-soprano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com