altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 24 septembre 2020

Ouverture du " Mois National du Baroque Latino Américain " à la Cathédrale Saint-Castor de Nîmes.

Les nouveaux conquistadors
© Ismael Almeida

Ensemble Ars Longa (© Ismael Almeida)

Depuis l'extraordinaire travail réalisé par Alain Pacquier et son équipe autour du label K.617, le public commençait à se faire une petite idée de l'impact de la musique des conquérants européens sur l'Amérique Latine à l'époque baroque. C'est maintenant au tour des orchestres baroques latinos américains de conquérir l'Europe.
 

Le 18/10/2001
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour Ă  la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : RĂ©apprendre la cohĂ©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : Évidence brucknĂ©rienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • C'est donc Ă  NĂ®mes en la cathĂ©drale Saint-Castor que vient de dĂ©buter ce premier Mois National du Baroque Latino AmĂ©ricain dont Alain Pacquier est l'un des principaux artisans. Alain Pacquier, c'est l'âme de K 617, " Les chemins du Baroque " collection Ă©tonnante de disques qui a fait dĂ©couvrir depuis une dizaine d'annĂ©es tout un rĂ©pertoire dont on ignorait jusqu'Ă  l'existence.

    L'aventure est loin d'ĂŞtre finie car on ne cesse de retrouver des partitions, des instruments et de nouveaux interprètes pour les jouer. Le tout dernier disque de la sĂ©rie est interprĂ©tĂ© par l'Ensemble Ars Longa de La Havane, Ă  qui revenait l'honneur d'inaugurer la manifestation. C'est une jeune ensemble, fondĂ© en 1994 et dont les membres sont tous Ă©tudiants du conservatoire de La Havane.

    Instrumentistes ou chanteurs, ils ont une moyenne d'âge d'Ă  peine plus de vingt ans, ce qui ne retire rien Ă  leur talent ni encore moins Ă  leur enthousiasme. Leur programme rassemblait des oeuvres du XVIIe et du XVIIIe siècle, parfois anonymes comme le si sĂ©duisant Hanacpachap cusicuinin Inca, parfois de grands noms cubains comme Esteban Salas ou mĂŞme espagnols comme Gaspar Sanz.

    Musique sacrée ou Villancicos, ces poèmes en musique qui ressemblent souvent à de vraies petites scènes d'opéra, danses aussi, c'est tout un monde qui surgit, héritier direct des traditions européennes, ibériques et italiennes essentiellement, mais frappé du sceau de l'expatriation et des influences locales, notamment dans l'orchestration.

    Ces mutations sont extrêmement intéressantes et la fraîcheur, la spontanéité, la qualité musicale des musiciens d'Ars Longa apportent une vie qui n'a finalement rien à voir avec ce qu'obtiennent les ensembles baroques européens actuels, en général moins méridionaux de tempérament.

    Une belle et sympathique ouverture pour une sĂ©rie de concerts qui vont s'Ă©taler jusqu'au 20 novembre, et parcourir vingt-trois villes de France. Il sera difficile de ne pas s'incliner devant ces nouveaux conquistadors du baroque.




    Le 18/10/2001
    GĂ©rard MANNONI

    Ouverture du " Mois National du Baroque Latino Américain " à la Cathédrale Saint-Castor de Nîmes.
    Musique baroque latino américaine
    Ensemble Ars Longa de La Havane

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com