altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 31 octobre 2020

Berlioz, Mac Millan, Mendelssohn

Entrée en matière "romanesque" pour David Robertson à Lyon
© Orchestre de Paris

David Robertson

Pour son premier contact avec les mélomanes lyonnais, David Robertson, nommé directeur musical de l'Orchestre National de Lyon à la date du 1er septembre prochain, avait choisi un programme placé sous le signe de l'Ecosse.
 

Auditorium Maurice Ravel, Lyon
Le 02/01/2000
Gérard CORNELOUP
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Saint François SDF

  • Chamboule-tout

  • En attendant Görge…

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Quelle est l'Écosse musicale de David Robertson ? Celle de Walter Scott dont le roman " Wawerley " inspira une ouverture au jeune Berlioz ; celle qui fascina Mendelssohn dans sa " Symphonie écossaise ", celle qui enfanta le compositeur contemporain James Mac Millan dont l'audition du " Veni, veni Emmanuel " fut à coup sûr le moment phare de la soirée.
    Cette grande fresque écrite pour percussion et grand orchestre, fait montre d'une grande maîtrise des masses sonores, d'une belle vitalité dans l'alternance des épisodes flamboyants et des moments apaisés. Le langage reste clair, expressif, sensible, donc finalement très attachant, dotée d'une éblouissante et redoutable partie soliste, que le jeune percussionniste Colin Currie défendit avec un brio extrême.

    Si la direction de David Robertson convainquit parfaitement dans cette page, elle n'explora qu'une partie seulement de l'univers à la fois fougueux et rêveur de la Symphonie Ecossaise. Brossant à grands traits les rafales sonores qui parcourent cette oeuvre, il n'en cisela sans doute pas assez l'alacrité et la finesse.
    En revanche, une constante habita heureusement toute la soirée : la haute tenue de l'Orchestre National de Lyon dont les divers pupitres rivalisèrent de chaudes et belles sonorités.




    Auditorium Maurice Ravel, Lyon
    Le 02/01/2000
    Gérard CORNELOUP

    Berlioz, Mac Millan, Mendelssohn
    Concert de l'Orchestre National de Lyon
    Soliste : Colin Currie
    Direction : David Robertson

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com