altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 25 septembre 2020

Récital londonien de la soprano russe Elena Prokina.

La nouvelle Vichnievska√Įa
© Clive Barda

© Clive Barda

Elena Prokina n'est pas une inconnue au Wigmore Hall o√Ļ elle a d√©j√† pr√©sent√© un r√©cital de m√©lodies russes. Le public anglais a aussi f√™t√© sa Tatiana au Festival de Glyndebourne en 1994. √Ä Paris, on vient de l'appr√©cier dans la Messe Glagolitique de Janacek. Son dernier r√©cital londonien a fait forte impression.
 

Wigmore Hall, London
Le 29/11/2001
Christine LETEUX
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour √† la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : R√©apprendre la coh√©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : √Čvidence bruckn√©rienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • N√©e √† Odessa et √©duqu√©e √† Saint-Petersbourg, la soprano russe a aussi √©tudi√© l'art dramatique au conservatoire, le genre de d√©tail qui fait souvent la diff√©rence sur une sc√®ne. Son r√©cital d√©bute avec une oeuvre peu connue de Nikolai Medtner, la sonate-vocalise On pense imm√©diatement √† la c√©l√®bre vocalise de Rachmaninov. Medtner a construit une pi√®ce qui entrelace avec panache la voix et le piano.

    Celui que l'on a appel√© m√©chamment ¬ď¬†un Rachmaninov sans les m√©lodies¬†¬Ē d√©montre qu'il vaut beaucoup mieux que sa r√©putation. Prokina n'y est pas pour rien et on mesure d'entr√©e ses qualit√©s vocales et son assurance au choix d'une pi√®ce si p√©rilleuse √† mettre en place, surtout pour ouvrir un r√©cital.

    Le cycle de Prokofiev sur les po√®mes d'Anna Akhmatova date de 1916. Il a √©t√© illustr√© par le pass√© par Galina Vichnievska√Įa. Elena Prokina se montre une parfaite h√©riti√®re de la grande soprano par son contr√īle vocal et la vision d√©pouill√©e des textes de la grande po√©tesse russe.

    Le sommet de ce r√©cital fut, sans aucun doute, les Satires de Sasha Tchorny mises en musique par Dimitri Chostakovitch. D'abord symphoniste, Chostakovitch n'a que peu √©crit pour la voix. Mais en 1960, il compose ce cycle de m√©lodies radicales par leur contenu, pour son amie Galina Vichnievska√Įa.

    La censure sovi√©tique aveugle laissa passer cette oeuvre apr√®s l'addition du sous-titre¬†: Images du pass√©, sugg√©r√© par la soprano. Quarante ans plus tard, le cycle n'a rien perdu de sa fra√ģcheur et de son audace. Chostakovitch a √©crit sp√©cifiquement ces m√©lodies pour le grand soprano dramatique qu'est Vichnievska√Įa mais aussi ses qualit√©s de com√©dienne.

    D√©cid√©ment √† la hauteur de son a√ģn√©e, Prokina ma√ģtrise les exigences vocales de Chostakovitch du parlando au cri avec aisance. Elle vit chaque personnage en trag√©dienne. Elle est ce po√®te effray√© par la passion et ce logeur soudain pris par le d√©mon de midi. Les Descendants furent triss√©s par le public moscovite lors de la cr√©ation en 1961.

    On comprend l'enthousiasme de ces Soviétiques en entendant une description si juste de leurs conditions de vie. L'allusion au garde-manger vide de toutes victuailles reste malheureusement d'actualité pour les Russes contemporains. Ce peuple n'en est que plus grand à nourrir des interprètes de la classe d'Elena Prokina.




    Wigmore Hall, London
    Le 29/11/2001
    Christine LETEUX

    Récital londonien de la soprano russe Elena Prokina.
    Nikolai Medtner : Sonate-vocalise pour voix et piano, Op. 41 No 1
    Sergei Prokofiev: Cinq Poèmes d'Anna Akhmatova, Op. 27
    Igor Stravinsky: Deux mélodies Op. 6
    Leonid Destyanikov : Cinq poèmes sur des textes de Fedor Tyutchev
    Dimitri Chostakovitch : Satires (Images du passé)-Cinq romances sur des textes de Sacha Tchorny, Op. 109

    Elena Prokina, soprano
    Alexej Goribol, piano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com