altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 11 avril 2021

Récital de la soprano Felicity Lott et la mezzo Ann Murray en compagnie du pianiste Graham Johnson.

Duo de chattes anglaises
© Wigmore Hall

(© Wigmore Hall)

Complices de longue date, Felicity Lott et Ann Murray offraient fin avril dernier au public londonien un récital de duos et mélodies. Pimenté de chansons de Music-Hall, le concert s'est achevé dans une atmosphère de détente printanière voire de franche gaîté.
 

Wigmore Hall, London
Le 24/04/2002
Christine LETEUX
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • L'ennui au musée

  • Vienne en finit avec 2020

  • Une femme fatale

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • En arrivant au Wigmore Hall, le mélomane se sent immédiatement bienvenu. La belle petite salle avec son plafond vitré et sa décoration Art Déco, son personnel accueillant et professionnel, ses programmes imprimés qui sont de véritables pièces de collection, tout concourt à créer une atmosphère propice à la dégustation de la musique de chambre. Et puis, bien sûr, il y a une saison unique pour la qualité et la quantité des artistes représentés, à des tarifs imbattables. Le directeur, William Lyne, prendra une retraite bien méritée en mars 2003 après avoir dirigé cette institution centenaire depuis 1966.

    Ce soir, un duo de chanteuses habituées du lieu propose un programme alléchant, mitonné par leur complice de toujours, le pianiste Graham Johnson. La blonde anglaise et la brune irlandaise chantent en duo depuis les années soixante-dix et ces dames nous invitent à traverser les siècles : du XVIe au XXe ainsi que les styles de l'opéra baroque au music-hall.

    Monteverdi ouvre la soirée avec un délicieux duo de bergers, Bel pastor. Dès les premières mesures, on est frappé par la complicité des deux chanteuses. Ce ne sera pas une simple soirée de récital : elles sont trop bonnes comédiennes pour ne pas faire entrer le théâtre sur scène. Mais elles font aussi preuve d'une grande probité dans les duos de Brahms Weg der Liebe I &II. On peut regretter que ces oeuvres de Brahms, ainsi que les duos vocaux de son mentor Robert Schumann, ne soient pas plus souvent au programme des concerts.

    Elles font montre d'un entrain communicatif dans le duo des soeurs rivales (Die Schwestern). Leurs voix montrent maintenant certaines limites particulièrement dans l'aigu, mais leur intelligence du texte reste souveraine. Ann Murray excelle dans Auf dem See dont la tessiture centrale lui convient bien.

    On découvre de délicieux duos de Jules Massenet, L'heure solitaire et Rêvons, c'est l'heure, ce dernier sur un texte de Paul Verlaine. Une fois de plus il faut souligner le rôle de défricheur de la mélodie française de Graham Johnson avec ses nombreux enregistrements pour la firme anglaise Hyperion.

    Mais, en guise de dessert, la soprano et la mezzo réservent de nombreuses surprises avec une succession de chansons issues du Vaudeville et du Music-Hall ; le tout orienté par deux thèmes de prédilections : les légumes et les moyens de locomotion
    Mais dès la première chanson, on se rend compte qu'il est moins question de jardin, de carottes, de thym sauvage (Wild Thyme) ou de voitures, que de délicieux sous-entendus grivois, en tout bien tout honneur.

    Vagues de fou rire parmi le public du Wigmore Hall. En dernier bis, un Duo des Chats achève définitivement de transporter l'auditoire. Une soirée qui mériterait d'être remboursée par la Sécurité Sociale ; surtout quand on songe aux faiblesses des services de santé au Royaume uni.




    Wigmore Hall, London
    Le 24/04/2002
    Christine LETEUX

    Récital de la soprano Felicity Lott et la mezzo Ann Murray en compagnie du pianiste Graham Johnson.
    Claudio Monterverdi : Bel Pastor, Pur ti miro (L'incoronazione di Poppea)
    William Lawes : Gather ye rosebuds
    Henry Lawes : I prithee send me back my heart, To a young courtier
    Johannes Brahms : Weg der Liebe I & II, Nachtigallen schwingen
    Auf dem See, Die Schwerstern, Die Boten der Liebe
    Jules Massenet : L'heure solitaire ; Marche Napolitaine ; Rêvons, c'est l'heure ; Première danse ; Souvenir de Venise
    Chansons de Music-Hall et Vaudeville :
    Wobble it ! ; Cab-BAGES, Ca-BEANS and Car-ROTS ;
    Wild Thyme ; I don't want to go on the flip-flap ; Row-row-row ; Motor perpetuo ; A transport of delight ; Daisy Bell ; He'd have to get under, get out and get under to fix up his automobile !

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com