altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 25 mai 2019

Setaccio, Spectacle de théâtre gestuel, théâtre d'objet et théâtre musical.

Cent jours à Palerme

© Lespectacle.com

En italien, un Setaccio est un tamis, et si l'on décompose le mot, Se taccio signifie « Si je me tais ». À l'origine du projet : Palerme. Le but n'étant pas de « raconter Palerme, mais de s'en laisser inspirer, pour s'en évader », en retenant les visions et les sensations filtrées par la mémoire, au-delà de toute action et de toute narration.
 

Théatre du Châtelet, Paris
Le 17/11/2002
Françoise MALETTRA
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Couleurs ravéliennes

  • Une tragédie du pouvoir

  • Aux hommes de bonne volonté

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La perspective était séduisante. Annoncé comme un spectacle de théâtre gestuel /théâtre d'objet, Setaccio est en fait un bien étrange objet, où le metteur en scène convoque la danse, le mime et le cirque, tandis que la musique reste résolument étrangère à ce qui se passe sur le plateau, ou plutôt à ce qui ne se passe pas.

    L'aller et retour d'une fil-de-fériste sur toute la largeur de la scène, les jongleries interminables d'un ?uf et d'une cuillère, une immense balance qui tourne lentement sur elle-même, et les tamis(enfin !), suspendus comme des ballons, qui oscillent gracieusement, c'est peu, et franchement notre imagination est en panne.

    Le metteur en scène François Chat aurait-il été impressionné par son maître Robert Wilson, en se livrant à ce type d'exercice ? La partition de Fred Frith (un compositeur inclassable aux frontières du rock et du classique) valait mieux que ces images privées de sens, même si son opiniâtreté répétitive finissait par vriller les nerfs, mais où les sons palermitains de Fred Giuliani, les saxophones de Gianni Gebbia et le Quatuor Bartleby, réussissaient à eux seuls à recréer la fébrilité et l'incroyable mixage des bruits d'une grande cité.

    François Chat avait imprudemment déclaré : « j'aimerais qu'on ne sache plus très bien, en sortant du spectacle, ce qui a vraiment eu lieu. » Pari gagné, au-delà de toute espérance.




    Théatre du Châtelet, Paris
    Le 17/11/2002
    Françoise MALETTRA

    Setaccio, Spectacle de théâtre gestuel, théâtre d'objet et théâtre musical.
    Mise en scène, chorégraphie, scénographie et lumières : François Chat
    Création musicale : Fred Frith
    Interprètes : François Chat et les enfants danseurs et fil-de-féristes Thylda Brès et Ludivine Thomas (en alternance) ? Échantillons sonores : Fred Giuliani, Saxophones : Gianni Gebbia, Quatuor Bartleby.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com