altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 19 avril 2018

Patricia Petibon, Robert Expert et les Folies Françoises au Théâtre des Champs-Elysées, Paris.

Plus douloureux que doloriste
© Eric Sebbag

© Eric Sebbag

Les apparitions de Patricia Petibon sont toujours très attendues, et la soprano a dorénavant une notoriété suffisante pour remplir les salles hexagonales. Même si ses coquetteries ne sont pas toujours appréciées, du moins ont-elles le mérite d'animer immanquablement les soirées. Au Théâtre des Champs-Elysées, elle était venue accompagnée du contre-ténor Robert Expert, et des Folies Françoises, dans un programme bien sûr baroque, l'amour de ses débuts.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 23/11/2002
Philippe DESPHIEUX
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Rivés au sol

  • Une pureté explosive

  • Plongée dans le gore

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Ce qui gêne parfois dans ce type de concert où une « star » domine de très haut le reste de la distribution, c'est que cette « star » ne se voit allouer que des « comparses ». Fort heureusement, Robert Expert n'a rien d'un second couteau, et si la technique vocale révèle parfois quelques défaillances, du moins la présence est-elle réelle. Dans le Salve Regina de Pergolesi, la voix est un peu blanche, la projection un peu courte aussi, insuffisante en tout cas pour s'imposer face aux cordes des Folies Françoises; mais l'expression est convaincante et le dolorisme de cette page très correctement traduite. Mais tout cela s'est révélé rétrospectivement très agréable comparé au débraillé vocal de Patricia Petibon quelques instants plus tard ? le prix à payer pour la fréquentation de partitions lyriques parfois un peu lourds ? ? : In Furore est un motet difficile, et les montées vers l'aigu dès l'air initial ou la vélocité requise dans l'Alleluia posent des problèmes aux techniciennes les plus aguerries. On attendait pourtant bien mieux de la soprano française, criant de manière insupportable ses aigus jusque dans l'Alleluia, incapable par ailleurs à se racheter dans le largo central, avec des mines vocales à la limite de l'affèterie.
    Par bonheur, le Stabat Mater de Pergolesi, plat de résistance ouvertement affiché de la soirée, nous réconcilia un peu avec la chanteuse. Ô suprise, Robert Expert semble gagner un surcroît de volume, tandis que mademoiselle Petibon abandonnait définitivement son rôle de hurleuse, pour des duos d'une grande beauté et d'une belle fusion de timbre. Dommage dans ces circonstances que Patricia Petibon ait jugé bon de forcer la théâtralité de ses solos, laissant finalement le mot de la fin à Robert Expert, particulièrement poignant dans le Fac, ut portem Christi mortem
    Refusant visiblement de suivre la soprano dans ses dérapages expressifs, les Folies Françoises se sont montrés d'un goût parfait ? on connaît l'excellent musicien qu'est Patrick Cohen-Akénine ?, et même s'il ne fallait pas tenter de retrouver cette pulsation si typique des formations italiennes ? ou de l'ensemble Matheus pour les français ?, on s'est réjoui de la cohésion de l'ensemble, de la fluidité et de la légèreté de la direction du chef.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 23/11/2002
    Philippe DESPHIEUX

    Patricia Petibon, Robert Expert et les Folies Françoises au Théâtre des Champs-Elysées, Paris.
    Patricia Petibon soprano
    Robert Expert contre-ténor
    Les Folies Françoises
    Patrick Cohen-Akenine violon & direction

    G. B. Pergolesi
    Salve Regina pour alto, cordes & continuo
    Stabat Mater pour soprano, alto, cordes & continuo

    A. Vivaldi
    Concerto n°8 op. 4 pour violon, cordes & continuo en ré mineur RV249 extrait de La Stravaganza
    Motet In Furore pour soprano, cordes & continuo RV 626

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com