altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 10 décembre 2018

Cosi fan tutte au Teatro Comunale de Ferrare

Un Cosi en chambre
© Marco Caselli

Claudio Abbado aborde Così fan tutte, dans le délicieux petit Teatro Comunale de Ferrare, et aussitôt il trouve une nouvelle dimension au chef-d'oeuvre de Mozart. C'est celle du "Kammerspiel", de l'opéra de chambre, agile et brillant où tout se détache au premier plan et où le public participe au jeu de l'intérieur.
 

Teatro Comunale, Ferrare
Le 20/02/2000
Francesco Maria Colombo
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Transcendantal

  • Mahler en finesse

  • La rareté qui s'explique

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Sonorités nettes et effilées, usage parcimonieux du vibrato, pupitre des vents solistes qui semblent lancer des traits de lumière, la virtuosité de l'Orchestre de chambre Gustav Mahler est impressionnante de tenue, de cohésion et de précision. Ici, les tempi sont bien plus rapides que dans la tradition allemande. À l'évidence, Claudio Abbado a tenu compte des recherches interprétatives apportées par la musicologie. Sans aucun esprit dogmatique, il a utilisé cette base pour modeler ses propres choix stylistiques et tracer un parcours dramaturgique souple, agile, concis. C'est à la même idée de "Kammerspiel" que semble se référer le spectacle monté par Mario Martone. Comme beaucoup de metteurs en scène venus du cinéma, il fait preuve d'une rigueur scrupuleuse et d'un sens approfondi du détail. Les chanteurs entrent et sortent par les loges de la salle, sautent sur les marchepieds disposés au-dessus de l'orchestre, composent (grâce aux costumes splendides de Vera Marzot) un XVIIIe siècle amusé et sensuel. La distribution est jeune, parfaitement en phase avec la position d'Abbado. Melanie Diener est une Fiordiligi enchanteresse de grâce, de pureté et d'homogénéité de couleur. Nicola Ulivieri (Guglielmo) et Andrea Concetti (Don Alfonso) sont spirituels et pleins de vivacité ; Daniela Mazzucato invente une Despina d'âge moyen, une Napolitaine sympathique et effrontée, irrésistible. Enfin, Charles Workman (Ferrando) et Anna Caterina Antonacci (Dorabella) sont corrects. L'enthousiasme communicatif du public n'est sans doute pas étranger à la qualité des performances vocales.




    Teatro Comunale, Ferrare
    Le 20/02/2000
    Francesco Maria Colombo

    Cosi fan tutte au Teatro Comunale de Ferrare
    Direction : Claudio Abbado
    Mise en scène : Mario Martone
    Décors : Sergio Tramonti, Costumes : Vera Marzot
    Avec Melanie Diener (Fiordiligi), Anna Caterina Antonacci (Dorabella), Nicola Ulivieri (Guglielmo), Charles Workman (Ferrando), Daniela Mazzucato (Despina), Andrea Concetti (Don
    Alfonso).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com